Santé permanente #6 : La quatrième condition d’une santé permanente : protéger !

06 Mai Santé permanente #6 : La quatrième condition d’une santé permanente : protéger !

Nous voici déjà au quatrième article de la série : « comment créer les meilleures conditions pour être en équilibre » ? Comme je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises dans cette rubrique, l’équilibre dont je parle n’a rien à voir avec un état statique, rigide, figé, immuable. Celui auquel je fais allusion est un équilibre dynamique, toujours fragile et changeant, fait d’adaptation permanente aux variations de l’environnement extérieur et de nos états intérieurs…

À cet égard, je confesse que le titre de mes articles est un peu ambigu lorsque je parle de santé permanente. Loin des recettes miracles qui nous entretiennent dans une illusion de facilité, la santé permanente (sur les trois niveaux de l’être) n’a pas grand chose à voir avec le fait de ne jamais être malade, de ne jamais avoir de problèmes relationnels, émotionnels, psychologiques ou de ne jamais être en proie avec des grandes questions existentielles ! Non. La santé permanente, je la définis comme la capacité que nous avons de maintenir ou de rétablir notre équilibre de manière dynamique, quelles que soient les difficultés auxquelles nous sommes confrontés. Pour le dire de façon plus simple et moins pompeuse : être capable de se relever — seul(e) de préférence — chaque fois que nous tombons ! Chaque fois que nous tombons malade, chaque fois que nous tombons dans des conflits, chaque fois que nous tombons en dépression parce que nous avons perdu le sens de notre vie…

La beauté de cette démarche, c’est qu’elle est potentiellement à la portée de chacun d’entre nous. Même si nous avons souvent besoin d’accompagnement au début, nous pouvons tous devenir responsables de notre équilibre… Mais comme je vous l’ai fait remarquer jusqu’à présent, cette autonomie ne se gagne qu’au prix des actes que nous allons poser. Premier acte : écouter ! Deuxième acte : fluidifier ! Troisième acte : s’effacer ! Et maintenant, quatrième acte : protéger… Cette attitude de protection pourrait se comparer à celle du jardinier qui n’aura de cesse d’éloigner de ses pousses tout ce qui peut leur nuire. À l’égard de notre corps, de notre psychisme et de notre vie intérieure, voyons comment cela se manifeste…

PROTÉGER L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE DE NOTRE CORPS

Avec ce qu’on appelle les progrès de la civilisation, protéger notre intégrité physique est devenu un véritable parcours du combattant et presqu’un boulot à temps plein ! Certes, nous ne devons plus nous protéger des bêtes sauvages, des grandes famines ou des froids glaciaux. Ce genre de menaces a véritablement disparu de nos latitudes. Par contre, d’autres menaces pèsent sur nous dans notre monde moderne, d’autant plus effrayantes qu’elles sont plus sournoises et invisibles…

Première menace et de loin la plus grande : aussi étonnant que ça ne paraisse, c’est la médecine et tout son cortège de traitements extrêmement toxiques. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), pourtant financée à plus de 80 % par les compagnies pharmaceutiques, reconnaît elle-même que la troisième cause de mortalité dans les pays développés sont les effets délétères des traitements et des médicaments ! Dans les pays industrialisés, plus la part du PIB investie dans la « santé » est grande, plus la santé globale de la population est dégradée. Je crois que cette réalité se passe de commentaire ! La première source de toxicité médicale vient du fait qu’elle s’acharne à vouloir supprimer les symptômes, plutôt que de les comprendre. En faisant cela, elle met les organismes dans un déséquilibre encore plus grand et fragile. La deuxième source de toxicité vient des fameux effets secondaires des médicaments et des traitements. D’où notre devoir de nous tenir loin des médecins tant que c’est possible (ne pas courir pour le premier bobo venu), d’interpeller constamment les praticiens sur la pertinence de leur approche et d’apprendre à lire, systématiquement, les notices des traitements qu’on nous administre !

Deuxième menace, non incluse dans la première et non reconnue par l’OMS : les vaccinations qui s’imposent de plus en plus nombreuses aux deux extrémités de la vie. Depuis plus de trente ans, je me documente à la recherche d’un bénéfice quelconque que pourrait nous prodiguer cette invention présentée comme la plus grande victoire de l’histoire de la médecine. Plus je me documente et je lis la littérature scientifique, plus je suis convaincu que tous les vaccins, sans exception, sont inutiles, inefficaces et dangereux pour notre santé. La meilleure façon de protéger l’intégrité de notre système immunitaire et neurologique contre ce fléau, c’est de refuser toute vaccination. Tout simplement. Dire non à cette imposture criminelle est beaucoup plus puissant qu’on ne pense. Mais exerçons-nous toujours ce droit ?

Troisième menace : le sucre qui s’est glissé dans pratiquement tous les produits alimentaires, provoquant non seulement l’épidémie d’obésité que nous connaissons bien, mais aussi des états pré-diabétiques de plus en plus précoces et des troubles psychologiques de plus en plus répandus. En Amérique du Nord (et ça se répand de plus en plus en Europe), on sucre tout : ketchup, pizza, mayonnaise, moutarde de Dijon (eh oui !), cornichons, vinaigrette, sauce tomate, charcuterie… Pour quoi faire ? Pour nous rendre dépendants et accrocs, mais aussi pour pouvoir produire des produits avec des ingrédients de qualité médiocre, le sucre rendant les choses plus alléchantes ! Pour protéger notre immunité, la meilleure solution me semble être celle que je pratique : ne plus acheter aucun produit transformé. Acheter les produits de base, non transformés, et les cuisiner moi-même ! Ma liberté, ma santé et ma ligne sont à ce prix…

Quatrième menace : les pollutions domestiques invisibles. L’espace me manque pour dresser la liste de tout ce qui, dans une maison nous empoisonne insidieusement : peintures, vernis, colles diverses, plaques de plâtre, produits d’entretien et détergents, papiers peints, revêtement de sol, planchers traités sont les exemples les plus courants des matériaux qui peuvent diffuser, pendant des années, des particules chimiques dans l’atmosphère de la maison (même quand on ne sent plus rien !). Pour protéger mon intégrité physique, ici aussi, il y a un prix à payer. Le choix de matériaux de construction sains et biologiques, c’est vrai que ça coûte entre 10 et 20 % plus cher, mais globalement, c’est une excellente façon de nous respecter…

Cinquième menace : les pollutions électriques et les ondes électromagnétiques dont le nombre, la diversité et l’intensité se sont multipliés de manière exponentielle en vingt ans. S’il est difficile d’éviter certaines pollutions (comme les réseaux WiFi des voisins qui se manifestent par dizaines dans nos appartements), quelques précautions élémentaires peuvent être prises : toujours utiliser des oreillettes à fil pour le téléphone portable, couper son propre réseau WiFi la nuit, enlever les appareils électriques proches du lit, ne pas se loger à proximité d’une ligne à Haute Tension, pour ne citer que quelques mesures à prendre…

Au chapitre des agressions physiques dont nous avons à nous protéger, j’aurais pu encore vous parler des additifs alimentaires, des colorants et des pesticides, mais nous y reviendrons le mois prochain dans ma chronique suivante…

POSER NOS LIMITES POUR PROTÉGER NOTRE INTÉGRITÉ PSYCHOLOGIQUE ET ÉMOTIONNELLE

Une fois encore, même si je suis très vigilant à protéger mon intégrité physique, je suis très conscient de l’impact crucial des pollutions psychiques, émotionnelles et relationnelles qui menacent mon équilibre. C’est la raison pour laquelle j’ai appris avec le temps à poser mes limites vis-à-vis de toute personne qui franchit (sans le savoir ou volontairement) le seuil de ce qui est acceptable au niveau de mes besoins. Autrement dit, j’ai appris à repérer de plus en plus vite les personnes toxiques et à les virer de ma vie… Après tout, aucune loi ne nous oblige à fréquenter et à endurer les gens qui ne nous conviennent pas…

Un autre choix de vie qui a été très salutaire dans ce domaine, c’est celui de ne plus avoir de téléviseur branché sur une antenne, un câble ou une parabole. Depuis 1982, je me suis coupé du flot continu d’informations déprimantes véhiculées par les soi-disants bulletins d’informations. En faisant cela, j’ai retiré une source extrêmement importante de pollution psychique qui peut être à l’origine de beaucoup plus de stress et de dépressions qu’on ne l’imagine. Si vous ne l’avez pas encore fait, faites le test pendant un mois… Le résultat vous étonnera !

S’ENTOURER DE BEAUTÉ, DE BONTÉ ET D’HARMONIE

Sur le plan spirituel et intérieur, j’ai choisi de m’éloigner de tout ce qui était laid, mauvais ou dysharmonieux… Ce qui ne veut pas dire que je pratique la politique de l’autruche en niant les réalités qui m’entourent. Mais à choisir, quand je le peux, je préfère m’entourer de quelques beaux objets plutôt que d’une multitude de bibelots hideux, d’écouter des musiques harmonieuses et de m’entourer de personnes paisibles. Si on se souvient des travaux du docteur Masaru Emoto, si on se souvient que notre corps est composé de 70 % d’eau, veiller à l’harmonie des éléments qui peuvent stimuler nos sens est loin d’être un luxe… C’est ma façon, toute simple, de faire du bien à mon âme, et par conséquent, de me maintenir dans un meilleur équilibre global…

À VOUS DE PROTÉGER À PRÉSENT !

J’espère, chers lecteurs, que vous avez compris ce qui vous reste à faire. Je ne vous demande pas de partager la liste des facteurs dont vous devriez vous protéger… Une fois de plus, je vous rappelle que je prétends pas détenir une vérité absolue. Je vous partage les actes qui, dans ma vie, me permettent d’être en équilibre depuis plus de 27 ans, de manière responsable et autonome. À vous de sentir si vous êtes tentés par l’exploration de ces nouveaux territoires…

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cet article, des références de livres ou d’articles, des études, des enseignements qui viennent compléter, enrichir les propos tenus. Je vous invite aussi à partager les bénéfices que vous avez retirés de la lecture de ce texte. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes écrits, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous tout en bas de cette page (sous les messages des autres visiteurs de ce blog). Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel, mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

9 Commentaires
  • roland
    Publié le 11:55h, 22 mai Répondre

    bonjour Jean Jacques, un fétiche prototype pour un équilibre perpétuel : le culbuto ou comment arrondir sa base pour tenir toujours debout !

  • Hovsepians Aïda
    Publié le 15:31h, 21 mai Répondre

    Merci pour tout ce que vous dîtes, c’est vrai il ya des personnes toxiques autour de nous mais c’est difficile de faire le vide autour de soi mais j’écouterais votre conseil, car ce qui m’énerve c’est l’hypocrisie des gens et cela à la longue me crée des stress et me perturbe et attaque ma santé, je vais essayer d’éliminer ces personnes toxiques mais c’est difficiles… En ce qui concerne les vaccins je suis contre d’ailleurs je suis la médecine phytothérapie. Un grand bonjour affectueux

  • Ferrand Isabelle
    Publié le 07:31h, 19 mai Répondre

    Pour ouvrir les yeux sur les vaccinations, je vous conseille le livre : « Vaccinations – Les vérités indésirables » de Michel GEORGET.

    La qualité première de ce livre est de nous rendre lucides. L’auteur éclaire de façon incontestable certaines zones obscures de ce qui touche, en nous, l’essentiel : notre santé. Nous devrions tous lire cet ouvrage. À plus forte raison si nous avons des enfants. Mais aussi pour nous-mêmes, afin de pouvoir juger de l’opportunité de les accepter ou de les refuser et, pour les vaccinations obligatoires, obtenir la liberté totale de choix comme c’est le cas dans la plupart des pays européens. Table des matières : Chap. I : Quelques clefs pour comprendre la suite – Chap. II : Les vaccins et leur fabrication – Chap. III : À quels risques nous exposent les vaccinations? Chap. IV : Ces risques valent-ils d’être courus? – Chap. V : Le marché du vaccin, l’éthique et l’information – Chap. VI : Devons-nous réviser nos concepts?

    Bonne lecture et bons changements de vie !

    Isabelle

  • Florence
    Publié le 09:01h, 17 mai Répondre

    Bonjour et merci pour vos explications claires et saines. A chacun de mettre en pratique ce qui lui parle le plus, faire petit pas par petit pas car sortir de nos croyances de l’enfance et du regard des autres/la société est un processus qui demande de l’énergie, de la persévérance ,de la motivation et çà marche ! Que chacun comprenne que notre vie, notre santé, c’est nous qui les décidons, alors agissons pour nous. Merci pour répéter et répéter encore toutes les pistes pour vivre notre vie. Bien à vous.

  • Nouhad
    Publié le 16:13h, 15 mai Répondre

    Slt jean-jacques,
    Merci bcp pour vos recettes originales
    Ce qui m à bcp plus c l idée de virer les personnes toxiques de notre vie est effectivement ça ce que j en ai besoin actuellement,
    Je te remercie infiniment et j adore vos idées
    Continuez à ouvrir nos yeux svp ?

  • Joy PLISSON
    Publié le 13:50h, 15 mai Répondre

    Je fais tout ce que tu dis depuis tant d’années, pas de supermarché sauf pour les sacs poubelle:
    A noter qu’ils ont inventé des plastiques prétendument écologiques: en fait ils sont déclarés :
    « oxodégradables », Ils se mettent en tous petits morceaux, en paillettes, grâce au mélange des plastiques avec un truc périssable, Le résultat est qu’un nombre incalculable de poissons s’échouent morts, l’estomac bourrés de ces paillettes indigérables.
    Donc haro sur ces plastiques-là en plus….

    Bonjour JJ,
    Il n’y a vraiment rien que l’on puisse acheter dans ces magasins, 3000 produits chimiques sans réels test de non-toxicité dans l’agro-alimentaire et 8000 dans les vêtements….
    Contre l’intox émotionnelle, je n’ai jamais eu de télé, pas de film violents etc… mais au courant de ce qui se passe tout de même, pas de relations toxiques.
    Il n’empêche que je dois être beaucoup plus vigilante pour les jugements et rester dans l’amour pour chaque être…. car je n’ai pas une vue de la Réalité qui m’autoriserait…
    Grigori Grabovoï (à voir sur youtube) ou lire ses livres, est né pour agir contre la destruction irréversible de notre planète telle qu’elle était, car c’est déjà trop tard par des moyens ordinaires, et que faire pour agir….
    A suivre…
    Si tu n’as pas encore entendu parler de lui, va te renseigner et dis-moi ce que tu en penses, si tu trouves toutefois le temps pour une réponse individuelle…
    Bises
    Joy

  • Mariaj
    Publié le 17:28h, 14 mai Répondre

    Bonsoir/bonjour,

    j’adhère 100 % x 100%..
    pour moi le plus difficile est les gens toxiques surtout lorsqu’il s’agit de quelqu’un de ta propre famille!!!

    Vaccins : j’ai eu à subir une erreur médicale due à la vaccination, à 9/10 ans vaccinée deux fois de tuberculose à l’insu de mes parents! je donne toujours positif aux tests de l a tuberculose ….
    Médecins et C° : faux positif de cancer avec le traumatisme qui va avec.
    Télé : plus depuis que je suis partie de chez mes parents … à 18 ans
    Nourriture : cuisiner le plus possible, à peine de produits transformés

    Oui, on est dans le même combat et je pense que de plus en plus de gens se joignent à nous 🙂

    Bon printemps!

  • salesse
    Publié le 14:50h, 14 mai Répondre

    Je vois bien les choses comme vous. toutefois il faut beaucoup de savoirs, de discernement et d’astuce pour ne pas trop faire les frais d’un environnement qui se dégrade et qui s’impose souvent comme incontournable; je pense notamment aux vaccinations. En France, malgré une opposition manifestée par une part non négligeable de la population, il semble que les pouvoirs public cherche à maintenir l’obligation vaccinale l sans rien faire pour en limiter les risques (vaccins groupés, avec aluminium) …
    Jusqu’à présent la population avait majoritairement la croyance que l’état oeuvrait pour son bien et les vaccinations étaient considérés comme une protection de leur santé. Cette représentation a permis aux pouvoirs public d’user et d’abuser de l’obligation vaccinale.
    Un changement semble se profiler mais qui n’aboutira que si la population sait montrer sa détermination …..

  • Brigitte
    Publié le 10:31h, 14 mai Répondre

    Merci pour vos conseils.
    J’ai déjà fait une partie du travail mais avec les personnes toxiques il s’avère que j’en avais beaucoup et par moment je me sens un peu seule.
    Mon mari qui a tout compris depuis longtemps n’en est pas affecté nos enfants, petits enfants et moi même lui suffisons
    Moi j’ai besoin d’une vie sociale et pour le moment c’est un peu morne plaine
    J’espère faire d’autres rencontres.

    Conseil lecture: Votre vie un jeu quantique
    Docteur Christian Bourit
    Edition Quintessence

    Encore merci

    Brigitte

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *