Un autre regard #7 : Les lavements au café : un puissant processus de détoxination

01 Mar Un autre regard #7 : Les lavements au café : un puissant processus de détoxination

Les émonctoires. Vous vous souvenez ? Le mois dernier, je vous présentais ces voies d’élimination des déchets dont dispose notre organisme… D’après les naturopathes, le corps dispose de cinq émonctoires principaux : le foie, les intestins, les reins, la peau et les voies respiratoires. Dans ma rubrique d’octobre, j’attirais votre attention sur l’importance capitale d’ouvrir ces portes de sortie du corps AVANT d’entraîner votre corps dans un processus de rééquilibrage. Pourquoi ?

Tout simplement parce que, dans un tel processus, le corps cherche à sortir ses poubelles. Et que pour évacuer ses poubelles, il faut absolument que les portes soient ouvertes préalablement…

Je reviendrai plus tard sur les complications qui peuvent se manifester lorsque nos émonctoires ne sont pas ouverts suffisamment. Aujourd’hui, place à l’expérimentation pratique ! Comment je procède concrètement ? À l’époque où je pratiquais l’instinctothérapie, j’avais recouru aux vertus médicinales de la casse (Cassia Fistula), cette plante connue depuis des millénaires en médecine ayurvédique. Le problème de ce remède, c’est que non seulement il est très difficile de s’en procurer dans les pays occidentaux mais qu’en plus, son usage prolongé peut occasionner des douleurs gastro-intestinales spasmodiques (je rappelle que la casse est utilisée comme laxatif doux) et des carences en potassium (par un effet d’osmose), carences qui peuvent entraîner à leur tour des troubles de la fonction cardiaque et des faiblesses musculaires…

UNE DÉCOUVERTE POUR LE MOINS PARTICULIÈRE : LES LAVEMENTS AU CAFÉ

Lorsque je prends connaissance des travaux du docteur Ryke Geerd Hamer trois ans plus tard, en 1988, très vite je suis interpellé par le fait que la phase de réparation est loin d’être la sinécure vantée par les promoteurs du décodage biologique. En effet, combien de fois ne me rapporte-t-on pas ces processus de détoxination que le corps ne parvient pas à gérer convenablement, provoquant gonflements de ganglions, ascites, œdèmes de toutes sortes, réactions inflammatoires incontrôlables, etc. ?

Comme de plus en plus de thérapeutes me partagent cette difficulté majeure, je me mets en quête d’une solution… pour moi-même. C’est ainsi que je tombe sur une pratique qui, à première vue, m’apparaît pour le moins barbare : la pratique des lavements au café, inventée et promue par un certain docteur Max Gerson, médecin allemand décédé en 1959, à l’âge de 78 ans.

Son idée de base est très simple : beaucoup de pathologies se déclarent suite à une surcharge hépatique. Depuis des millénaires, la médecine chinoise traditionnelle nous conseille de nettoyer notre foie régulièrement, de préférence à chaque changement de saison. Car si le foie est intoxiné, il ne peut plus assumer son rôle essentiel dans l’organisme. Je rappelle qu’en plus d’être l’émonctoire principal de notre corps, il assure plus de 400 fonctions différentes ! D’où la nécessité de procéder au grand nettoyage du foie et de la vésicule biliaire. Enthousiasmé par mes lectures, je décide de n’expérimenter que le lavement préconisé par Max Gerson (voir recette dans l’encadré), en laissant de côté son régime alimentaire destiné aux grands malades…

Après deux premiers essais laborieux et douloureux, je commence à observer des bienfaits et des bénéfices de plus en plus nombreux au fil de mes expériences. Par exemple, chaque fois que je sens que mon corps commence à manifester des symptômes grippaux (début de fièvre, douleurs osseuses, maux de tête, sinus bouché), je n’hésite pas à me prendre un bon petit café… par l’anus ! Moi qui n’ai jamais bu de café de ma vie, je peux vous assurer que cette habitude fait sourire plus d’un de mes amis au courant de ce petit rituel. Ce qui est très étonnant, c’est que la sensation de dégagement et le soulagement des symptômes commencent dans les minutes qui suivent, alors que je suis encore dans le bain… Autre application intéressante de ce traitement : c’est un antidouleur extrêmement puissant. Les quelquefois où j’ai souffert de caries dentaires ou de gingivites, le lavement au café me fut d’un précieux secours, puisque je refusais de recourir aux analgésiques chimiques… Plus tard, j’ai lu que ces lavements au café étaient déjà utilisés lors de la première guerre mondiale pour calmer les douleurs intenses des grands blessés au combat…

EXPLICATION DU PROCESSUS

Même si ses travaux sont encore sujets à critique et à polémique, l’explication qu’en donnait le docteur Gerson mérite qu’on s’y arrête. D’après lui, la caféine administrée par voie rectale déclenche quatre actions. Elle stimule l’action du foie, elle augmente le flux de bile chargée de toxines, elle ouvre les canaux biliaires et elle stimule le système enzymatique connu sous le nom de « Glutathion S-Transférase » (GST). Gerson affirme que l’activité de ce dernier système (GST) permettant l’élimination des radicaux libres est augmentée de 650 à 700 pourcents. Alors que les autres lavements classiques s’opèrent par un courant continu de liquide dans les intestins, ce lavement trouve son efficacité par le fait que le café est retenu dans les intestins pendant dix à vingt minutes. Durant tout ce temps, tout le sang du corps est filtré plusieurs fois par le foie (au moins cinq fois). Mais l’ouverture des canaux biliaires et l’augmentation phénoménale de la GST évitent que les toxines retournent dans le sang, débarrassent les fluides cellulaires de ces toxines et les neutralisent avant même leur évacuation. De plus, la GST amplifiée empêche que la bile toxique soit réabsorbée par le foie au travers de la paroi intestinale (habituellement, la bile peut être réabsorbée jusqu’à dix fois par le foie avant de sortir des intestins).

Cette pratique est-elle une panacée ? Probablement pas. Au fil de mes explorations, j’ai expérimenté beaucoup de processus qui fonctionnent, mais jamais pour tout le monde ! Et c’est très bien comme cela. Mon partage aujourd’hui avait pour but de vous présenter UNE manière pratique et autonome d’ouvrir vos émonctoires. Ce que je constate chez moi, c’est que ça marche. Mon observation, en vingt ans de pratique de cette approche, c’est que mon corps retrouve très rapidement son équilibre et sa légèreté lorsque je lui apporte les moyens d’ouvrir toutes grandes ses portes… Cela veut-il dire que ça fonctionnera pour vous aussi ? Je n’en sais rien. Mais si vous avez l’âme d’un explorateur, qui sait si vous ne trouverez pas un nouveau sentier de santé au fond d’une poche de café.

Mais méfiez-vous… Si nous nous croisions un jour, et que je vous proposais d’aller prendre un café ensemble, posez-moi quand même la question sur la manière dont je compte vous le faire prendre ! Ça vous évitera quelques surprises… Mais si vous le prenez comme moi, alors je pourrai vous dire, à bon escient : « À votre santé » !

EN PRATIQUE : LA RECETTE DU LAVEMENT AU CAFÉ

Mettre trois cuillers à soupe de café biologique dans un litre d’eau froide. Faire chauffer l’eau et la maintenir à ébullition pendant cinq minutes. Ensuite, laisser infuser pendant un quart d’heure. Pendant ce temps, faire couler un bain à température du corps (± 37 °C). Filtrer le café à travers un filtre ou un essuie-tout placé dans une passoire, puis rajouter de l’eau froide pour obtenir 1,1 litre de liquide. À ce stade, la température du mélange final doit avoisiner les 37 degrés. Le verser dans une poche à lavement que vous suspendez au-dessus de la baignoire. Il ne reste plus alors qu’à lubrifier la canule pour l’introduire dans l’anus, après vous être couché dans la baignoire sur le côté droit (le côté du foie), les jambes repliées contre votre poitrine.

Pendant que le mélange s’introduit lentement dans les intestins, faites de légers massages circulaires du ventre. Il est recommandé de « tenir » le liquide à l’intérieur du corps pendant minimum dix minutes, maximum vingt minutes, tout en gardant la canule dans l’anus. À noter que des spasmes intenses peuvent se déclencher, provoquant quelques douleurs qu’il faut apprendre à accueillir en respirant consciemment et en poursuivant les mouvements de massage circulaires… Dès que l’envie d’évacuer survient, bien entendu, se placer sur le bol de toilette pendant le temps nécessaire (en moyenne entre vingt et trente minutes).

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cet article, des références de livres ou d’articles, des études, des enseignements qui viennent compléter, enrichir les propos tenus. Je vous invite aussi à partager les bénéfices que vous avez retirés de la lecture de ce texte. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes écrits, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous tout en bas de cette page (sous les messages des autres visiteurs de ce blog). Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel, mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

59 Commentaires
  • Vero
    Publié le 08:28h, 21 mars Répondre

    Je vous ai laissé un commenta sur le forum ,pouvez vous me répondre par mail
    Cdt

  • Vero
    Publié le 18:43h, 11 mars Répondre

    Ayant un pb de biofeedback pour le réflexe d’aller à la selle ( constipation très très ancienne et opération d’hémorroïdes +++ il y a 30 ans après la naissance de mon 4 eme enfant) , j’utilise quotidiennement le lavement au café qui me permet d évacuer tous les jours .
    Cela me soulage énormément
    Est ce dangereux pour les muqueuses intestinales et rectales et cela peut il entraîner des inflammations chroniques.
    Pour rééquilibrer ma flore je prends quotidiennement des pre et probiotiques
    Je suis une adepte du Dr Shynia et je me rapproche le plus possible de son régime et j’ai acheté le ioniseur eau Kangen,qui m’apporte beaucoup
    Merci pour votre réponse rapide

  • Rondeau
    Publié le 17:30h, 24 février Répondre

    Bonsoir c’est pour savoir si ont peut faire un lavement au café en maintenant que la chimiothérapie en maidicament et combien faut de fois le faire par semaine merci

  • Caroline
    Publié le 03:47h, 04 décembre Répondre

    Bonjour,
    Je pratique les lavements au café depuis plus d un an et je ne peux plus m en passer tellement cela me fait du bien. Je n ai plus de sinusite et en cas de grippe c est super efficace ! Je n ai plus de mini depression et j ai une meilleure clarté d esprit, mon energie est quintuplée. Je le pratique tous les matin, en revanche, je ne mets que 1/4 de littre car lorsque j en mettais un littre cela me procoquait des cystites. Depuis que.je suis passée au 1/4 de l, je n ai plus eu aucune cystite. J utilise le café vert de chez source claire.

  • sandrine
    Publié le 04:48h, 01 novembre Répondre

    Bonjour JJacques . J’ai découvert les lavements au café grâce à ma naturopathe . Ma fille a eu un neuroblastome stade 4 donc chimio, re chimio , auto greffe avec chambre stérile , 3 opérations et 40 séances de radiothérapie. Au début de sa maladie, ma fille pensait que c’était ridicule et ne voulait pas le faire . Un soir , elle était très mal, elle vomissait toute les 4 heures , ne mangeait plus et ne buvait plus. Elle me demandait de la conduire à l’hopital. Alors je lui ai proposé de faire un lavement au café avant de se faire hospitaliser. Elle a accepté et se fut un miracle. Après le lavement , son teint est devenu plus rose et les cernes sous les yeux avaient disparut ainsi que les vomissements. Au bout de 2 heures , elle a voulu en refaire un autre , elle en sentait le besoin.
    Nous avons recommencé et à partir de là, c’était extraordinaire. Plus aucun symptômes. Elle a passé une bonne nuit .
    Nous avons réalisé les bienfaits sur sa santé. Depuis , je lui fait des lavements au café tous les 15 jours. Il y a quelques jours ( au bout de 2 ans ) nous avons appris qu’elle avait rechuté. Mais là nous sommes mieux informés pour affronter les traitements.
    Lavements au café 3 fois par semaine minimum pour  » digérer » la chimio et mieux la supporter . C’est fantastique tous les bienfaits que l’on ressent après. Ma fille est une convaincue à 200%. J’en fait également à mon mari pour des problèmes de dos ou hémorroïdes. C’est incroyable , dès le lavement fini les symptômes disparaissent. J’en parle à tous le monde autour de moi car c’est un réel bienfait pour la santé sans effets secondaires. Bon café à tous ( moi c’est sans sucre !!!) . 🙂 Sandrine

  • Rose-Marie
    Publié le 13:07h, 29 mai Répondre

    Patrik,n’hésitez pas,je l’ai fait,juste 2 jours sans mettre le nez dehors,tu te sentiras mieux,moins de fatigue,allez courage,suis le protocole à la lettre

  • Rose-Marie
    Publié le 13:03h, 29 mai Répondre

    Bonsoir,je connais bien les lavements coloniales,j’étais une élève de la doctoresse Katarina Kousmine,mais si vous souhaitez libérer vos voies biliaires,je vous recommande le programme de la Doctoresse Klark

  • Veet Mamta
    Publié le 04:32h, 05 avril Répondre

    Bonjour Jean JACQUES,
    Je suis très intéressée par votre article sur le lavement au café. Une de mes amie le pratique régulièrement et m’en a parlé également.
    Mon pb est que j’ai les enzymes du foie constamment augmentées et je me demande si cela ne va pas trop stimuler mon foie qui est déjà hyper sensible… rien que l’odeur de café ou de cigarette me donne la nausée… d’après ce que vous dites du mécanisme cela m’inquiète..
    Avez vous déjà rencontré des cas d’hépatites chroniques pour le quel ce lavement a été efficace ?? sans effet négatifs…
    Merci de votre aide

  • claire
    Publié le 15:00h, 21 mars Répondre

    bonsoir juste un petit mot , je viens de faire le lavement au café et j ‘ai ajoute une bouillotte sur le coté droit car j ‘ai ressenti ce besoin plutôt que de me mettre dans la baignoire . pendant le processus j’ai senti une force douce qui drainait mon intestin. je vais renouveler dans 2 a 3 jours l expérience…. juste un peu de nausées et pas envie de manger après, mais cela était présent avant donc pas de conclusion hâtives!!!
    merci pour tous ces commentaires qui éclairent
    un peu plus!

  • Beto
    Publié le 05:52h, 15 avril Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    Hier j’ai fait mon 1er lavement au café, et aujourd’hui le 2ème. Le 1er avec 1l 25 approximativement, et le 2ème avec 2l.
    Comme le 1er, après d’avoir finir le lavement ceci m’a causé beaucoup de douleurs partout dans le ventre, pas mal de spasmes et aussi du ballonnement. J’ai du éructer une partie de gaz et aussi une autre partie est sortie par via rectal pour mon soulagement. J’aimerai comprendre cette réaction?
    Cordialement,
    Roberto

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 17:29h, 15 avril Répondre

      Je ne suis pas capable de vous répondre, Roberto. Mais je vous fais remarquer, simplement, que le docteur Gerson préconise seulement 1,1 litre, et non 1,5 ou 2 litres ! C’est beaucoup trop.
      Par ailleurs, j’ai expérimenté qu’en ajoutant une cuiller à café de sel de cuisine dans le poëlon, ça diminue les douleurs et les spasmes. Mais mon principal conseil, c’est de vous informer davantage sur le site du docteur Gerson pour appliquer la bonne méthode. Le but de mon article était juste d’informer. Mais ce n’est pas suffisant pour l’appliquer (et n’étant pas médecin, je n’ai pas le droit de donner des conseils précis).

      • Nicolas Laurie
        Publié le 03:03h, 02 juillet Répondre

        Beto,

        Si je peux me permettre, lorsqu’on pratique un lavement (au café ou à l’eau chaude simplement), il est plutôt conseillé de bien faire le vide d’air dans le tuyau qui va de la poche d’eau à l’anus. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez avoir des douleurs après causés par les gaz qui restent coincés…..

        De plus, lorsque vous faites le lavement, quand vous attendez avec le café ou l’eau dans votre colon, il est recommandé également de se faire des massages …..

        • Jean-Jacques Crèvecoeur
          Publié le 09:45h, 05 juillet Répondre

          Je confirme tout à fait ces deux éléments pratiques qui sont importants pour que les choses se passent dans les meilleures conditions

    • Patricia Le Garf
      Publié le 08:20h, 18 mars Répondre

      Beto,

      Pour ma part, et selon le conseil d’un gastro-entérologue, il m’avait été conseillé des lavements de 1/2 litre et je pouvais monter à 1l. Je monte parfois à 1.5l mais pas plus. J’ai justement constaté que plus il y a de liquide, plus les douleurs ventrales peuvent être importantes. Il vous faut faire un essai pour voir ce qui vous va le mieux en terme de quantité. Il est vrai que le vide d’air dans le tuyau est indispensable ; il se fait très facilement. Veiller aussi, une fois la bonne température atteinte dans le bock, de faire en sorte que le « l’eau infusée » dans le tuyau soit aussi à la bonne température.

  • MARYSE
    Publié le 21:11h, 28 février Répondre

    en novembre 2014, j’ai eu le chikungunya (épidémie dû aux moustiques) – j’ai mis en pratique la méthode de JJCC d’accueillir d’accepter et de laisser le processus de guérison se manifester( (j’ai lu durant les vacances votre livre (prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent ». j’ai pratiqué le processus de réparation de mon corps : j’ai bu l’équivalent de 5 packs de 6 l d’eau nuit et jour durant 5 jours ; sans avaler un seul médicament. la lutte avec la fièvre et le virus fut un combat sans répit. Le 5e jour, j’ai décidé de passer à à la vitesse supérieure: « faire un lavement au café bio  » . une profonde conviction m’anime : « ce geste est une offrande et un cadeau à ma vie ». A 8 heures du matin j’étais à mon poste de travail , faible de n’avoir rien avalé durant 5 jours et très heureuse de constater une énergie décuplée, tous les sens en éveil ; ce lavement est purificateur. je confirme qu’après ce lavement, je n’ai aucune séquelle, habituellement repéré chez les patients ayant contracté le virus du chikungunya. merci JJCC , je vous manifeste toute ma reconnaissance et ma gratitude.

  • Manipura
    Publié le 11:11h, 18 janvier Répondre

    Bonjour,

    J’ai fait 3 séances d’hydrothérapie à 3 jours d’intervalle (les 6-9-12 janvier dernier).
    Je constate un mieux, mais rien d’exceptionnel non plus.

    Combien de temps dois-je laisser entre la dernière séance (12/01/15) et un lavement au café ?

    Merci !

  • felix
    Publié le 17:47h, 15 décembre Répondre

    Bonjour
    Si j’ai bien lu, vous dites que l’instinctothérapie vous donne la diharée et vous dites ensuite que pour ouvrir vos portes pendant l’instinctothérapie, vous avez pris du cassia, qui est laxatif.
    donc on pourrait aussi bien conclure que c’est le cassia qui a donné la diahrée, non?

  • Veronique
    Publié le 19:57h, 06 mai Répondre

    Je connais le lavement au cafe mais ne le pratique pas. Par contre je me fais une cure du Dr Clark une ou deux fois par an.Je suis le regime du Dr Cabot qui a ecrit un livre Regenerez votre foie et je mange aussi beaucoup de cru de mon potager et de la nature.

    • isabelle
      Publié le 16:25h, 30 novembre Répondre

      Bonjour, Ce n’est pas le protocole du dr. Clark que vous devez faire mais celui d’Andréas Moritz qui est « l’inventeur » du nettoyage du foie ceci pour un prix d’environ 25 euros le nettoyage, alors que le Dr. (?) Clark (qui a quand même l’honnêteté de citer Andréas Moritz comme référent) le propose, et quand on comptabilise tout ce qu’il y a à acheter on arrive à un montant d’environ 100 euros chaque nettoyage !! Bizarre, vous avez dit bizarre ? Tiens, tiens !
      Achetez le livre d’Andréas Moritz : « l’étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire » chez Nature et Partage (= DocteurNature.org, site très sérieux). Son livre est GENIAL. J’ai fait 4 nettoyages à un mois d’intervalle l’année passé, et franchement, mes articulations vont bcp mieux. Je peux m’accroupir et me relever sans problème alors que cela m’était devenu difficile (j’ai 64 ans). C’est la première fois que je l’ai fait et vais recommencer d’ici peu.
      Amicalement à tous.

      • Jean-Jacques Crèvecoeur
        Publié le 18:39h, 30 novembre Répondre

        Merci pour la référence que je ne connaissais pas !
        Je vais m’acheter ce livre de ce pas…

  • Mumu
    Publié le 08:19h, 10 avril Répondre

    Cher Jean-Jacques,
    Un grand merci d’avoir pris la peine de me répondre.
    Prenez soin de vous
    Meilleures salutations

  • Mumu
    Publié le 03:02h, 10 avril Répondre

    Bonjour,
    Merci pour vos conseils.
    J’ai essayé le lavements au café….sur le moment super bien ah !..dégonflée un bonheur ! évacuation impressionnante de matières alors que j’avais, me semble -t-il évacué normalement quelques heures auparavant.
    …mais dans les heures qui ont suivi, douleurs dans tout le colon, nausées, ballonnements. Impression de n’avoir plus de force, douleurs musculaires et dans le dos.
    Je précise que je suis une constipée chronique avec atonie du gros intestin suite a une résection du colon de 40cm. (après plusieurs épisodes de diverticulites).
    est-ce une « crise » de désintoxication ? et pour me remettre, que puis-je prendre ? en homéo ou en phyto. Là, je prends de la tisane de fenouil !
    merci d’avance pour votre aide. votre site est super

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 04:23h, 10 avril Répondre

      Bonjour Muriel,
      N’étant pas médecin, il m’est non seulement impossible, mais interdit de poser un diagnostic ou de donner des conseils…
      Je vous dis cela car j’ignore totalement quel effet ce processus mis au point par le docteur Max Gerson peut avoir sur un intestin qui a été opéré. Je connais les réactions dans un corps qui n’a pas subi d’intervention… Mais dans votre cas, mystère…

      Cela dit, je vous renvoie à deux autres de mes articles (articles 7 et 8 de cette rubrique) qui expliquent les deux phases d’un processus physiologique. Il me semble que les symptômes que vous avez ressentis indiquent que votre système parasympathique a été activé, ce qui veut dire que vous seriez dans une phase de réparation, de régénération, de vagotonie… Et cette phase est toujours accompagnée de douleurs, de symptômes, de fatigues, etc. Une phase qui peut s’avérer non seulement désagréable, mais parfois dangereuse.

      À vous de voir, donc, le risque que vous êtes prête à prendre. Et surtout, de voir comment votre corps réagit, une fois cette crise passée. Et de prendre la décision qui correspond à votre ressenti. Je ne peux rien vous dire d’autre.

      Bonne exploration. Jean-Jacques

  • michou
    Publié le 05:47h, 04 avril Répondre

    bonjour JJ
    Dans le cadre du module « prendre soin de mes besoins physiologique » de AVM ça me semblait approprié de pratiquer pour la première fois ce lavement au café. Succès complet: pas de spasmes, une détente totale dans le bain. j’étais tellement bien que je me suis même demandée si le café s’était bien écoulé!
    merci à toi de partager avec tous et en particulier tes chers étudiants, ces bonnes pratiques

  • Patricia
    Publié le 11:59h, 02 avril Répondre

    Bonjour Jean-Jacques.
    Un grand merci pour tous vos articles dont je suis très friande.
    Déjà habituée à pratiquer des lavements, mais seulement avec de l’eau, je me suis empressée de faire l’essai avec le café dès que j’ai pris connaissance de votre article, il y a déjà un moment. Même sans y ajouter l’effet relaxant du bain, j’ai trouvé cette technique merveilleuse. Les éventuels spasmes sont moins douloureux qu’avec les lavements à l’eau que je pratiquais auparavant. Si je sens poindre le moindre début de mal de tête, je commence ma journée par ce lavement. L’effet est effectivement tellement rapide. Quel soulagement. D’autre part j’ai été très agreablementsurprise qu’une gêne dans les mouvements d’une de mes épaules due à une calcification sur un ligament, bien visible au rayons X, avait totalement disparu. Le contrôle par radio a également montré la disparition de la calcification !
    Merci infiniment pour vos articles pertinents qui poussent toujours à la remise en question des habitudes. C’est très stimulant.

  • Dasimo
    Publié le 05:16h, 26 mars Répondre

    Bonjour, et felicitations pour votre site,
    Je souhaiterais savoir s’il y a une contre-indication au sujet des lavements au cafe,
    dans le cas d’une ablation de la vesicule biliare (il y a 7 ans, aucune prise de quoi que ce soit
    comme medicament, seule une alimentation vivante et saine!)
    Merci d’avance pour votre reponse

  • Fabrice - La Voie Indirecte
    Publié le 11:33h, 15 janvier Répondre

    Bonjour,

    Je pratique le lavement au café depuis quelques années, et je le préfère par exemple de loin à la Cure Xantis que j’ai essayée récemment et que je trouve très désagréable !

    Je n’ai malheureusement pas de baignoire pour essayer le bain en même temps mais la technique doit jouer davantage encore sur le système nerveux !

    [ Je me permets de laisser un lien sur un article que j’ai écrit sur les conseils de Dr Shinya, puisque un commentaire y fait référence, pour les lecteurs qui auraient envie d’en savoir un peu plus : http://lavoieindirecte.wordpress.com/2013/11/06/shinya ]

  • Nivoix
    Publié le 07:58h, 11 janvier Répondre

    Bonjour et belle année 2014
    J’ai essayée ce matin le lavement au café ,facile,juste de grosses douleurs au bout de15mn sur le wc a la limite du malaise
    J’ai essayée de positiver ,ça a payé …. Après une bonne garbure (soupe de légumes béarnaise) et tout va bien
    J’ai fait en 2009 un séminaire avec JJ Crèvecœur près de Nantes SUPER une re-naissance
    Je vous souhaite pleins de douceurs

  • Annie
    Publié le 14:33h, 20 août Répondre

    Bonjour Jean Jacques,
    merci pour toutes ces info que vous prodiguez;
    est-il possible de pratiquer cette methode de lavage au café, toute seule, et sans aucune assistance?
    Quel risque y a -t-il à le faire toute seule?
    Instinctivement, je suis persuadée que cela me ferait beaucoup de bien, car j’ai quelques malaises d’intestin;
    je fais comme vous, je suis mon instinct pour me soigner, uniquement par l’alimentation sans médicament, ni même homéopathie;
    merci pour votre aide et ce consel que j’attends avec impatience
    Annie

  • tess
    Publié le 06:34h, 08 août Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, merci pour tout le travail informatif que vous déployez,

    Je fais les lavements au café allongée par terre sur un matelas de plastique à bulles enveloppé d’un rideau de douche collé de façon à le ranger facilement; et c’est parfait car il arrive des « accidents » de temps en temps!

    Je fais aussi des cures du foie de temps en temps après une cure intense : n’espérez pas évacuer un « volumineux calcul » par ces méthodes.
    J’ai un calcul détecté en 2000 et je le gère…

  • Yvette
    Publié le 06:40h, 07 août Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    Très bel article. Félicitations et un grand merci.
    Le lavement au café dissout-il les calculs biliaires (comme semble le faire la méthode Clark) ?
    Merci de ta réponse.

  • julien
    Publié le 16:59h, 12 juillet Répondre

    bonjour

    Je suis tres interesse par cette methode de lavement. Je souhaiterai savoir quel type de diet il est preconise de suivre ( fruits, eau+lemon+sirop. ou alimentation normale ). On m’a egalement conseille de realiser une cure de 10 jours …. le systeme de cure est il plus efficace?

  • Marie-Luce
    Publié le 04:37h, 17 juin Répondre

    Bonjour,
    Une poche à lavements ça s’achète où?
    Merci !

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 14:56h, 17 juin Répondre

      Dans les bonnes pharmacies, ou alors sur Internet.

  • Michele
    Publié le 00:58h, 10 juin Répondre

    bjr Jean Jacques,
    combien de fois sur une année pouvons nous pratiquer ce lavement au café ? J’ai lu que le café vert était le meilleur : est ce un marketing ou une réalité ?
    Et aussi : que pensez vous du nettoyage du foie par la cure de 7 jours, avec jus de pomme, sulfate de magnesium et jus de pamplemousse ?
    A bientot et merci

    • Patricia Le Garf
      Publié le 08:32h, 18 mars Répondre

      Bonjour Michele,

      Je me permets d’apporter une information à votre message concernant le café. Il faut toujours du CAFÉ VERT. Après avoir effectué mes recherches l’année passée, voici un lien et une partie du message dont il est question :

      « Proscrire le café noir qui contient des acrylamides. L’acrylamide apparaît spontanément lors de cuisson d’aliments à plus de 120°C, il se forme lors de la cuisson (friture, rotissage…) à haute température d’aliments riches en hydrates de carbone (amidons, sucres) et en protéines. L’acrylamide est une molécule cancérigène et reprotoxique. » sur le site http://www.jaderecherche.com

      Donc le café oui mais uniquement vert !

      • Darlene Fortin
        Publié le 13:52h, 12 août Répondre

        Bonjour Patricia
        Dite-moi , le café vert , comment faites-vous pour le moudre , c’est comme des petites roches.?
        Avez-vous des trucs a me donner ?
        Merci

  • Hans Mayr
    Publié le 11:40h, 29 avril Répondre

    Merci pour votre recette Jean-Jacques. Et surtout pour votre humour qui égaye vos écrits 😀 !

  • Isa
    Publié le 09:10h, 08 avril Répondre

    Je suis paniquée pour le lavement car lors de mon accouchement, j’ai demandé que l’infirmière me suive aux toilettes. Je me suis sentie tellement mal que je n’étais pas loin de perdre connaissance. Y a-t-il des endroits où je pourrais refaire un essai dans un endroit sécurisé pour moi. Un grand merci pour ton travail Jean-Jacques.

  • Siril
    Publié le 10:10h, 07 avril Répondre

    Bonjour à tous, je cherchais un  »forum » à jour pour parler des lavements au café…
    J’ai 22 ans j’ai découvert ça suite à des recherches après avoir visionné  »on est ce que l’on mange » disponible sur Youtube par ailleurs.
    Depuis maintenant 7 mois j’en effectue un toutes les semaines, le dimanche.
    J’en est parlé à mon médecin qui ne connaissait pas et qui m’a indiqué que selon lui cela ne sert à rien…
    J’ai décidé de continuer malgré tout.
    Avez-vous eu écho de problème ou d’effet secondaire non négligeable ?
    Merci.

    • Patricia Le Garf
      Publié le 08:41h, 18 mars Répondre

      Bonjour Siril,

      Je pratique le lavement au café vert depuis mi-juillet 2015 (nous sommes le 18/03/2016) chaque jour pour différentes pathologies. Je note plutôt un mieux et aucun effet secondaire. Ou alors le seul petit bémol est parfois qq légères brûlures au niveau de l’anus – peut-être du fait de la vaseline que j’utilise.
      Et je poursuis, persuadée du bien-fondé de la pratique après maintes lectures et expérimentations de différents cafés, de températures variables entre 37° et 41°.
      Je n’ai aucun effet secondaire.

  • Marie-Claire
    Publié le 12:59h, 01 avril Répondre

    bonjour,

    j’ai pratiqué plusieurs fois le lavement au café mais ayant les intestins fragiles, j’ai eu l’impression qu’une trop grande fréquence (2 à 3 par semaines) affaiblissait ma flore intestinale. En entretien, quelle fréquence préconises-tu ?? Merci de ta réponse

  • Mireille
    Publié le 03:43h, 01 avril Répondre

    Bonjour, Jean Jacques,

    Je garde précieusement vos messages, et cette fois, je réponds à celui que j’attendais : la méthode « café à l’envers »

    J’ai essayé la cure « xantis » , c’était bien, mais comme j’ai laissé la dernière mixture 2 ans ds le frigo sans y toucher, je vais essayer cette fois le café ,

    Et je noterai les effets positifs,

    A très bientôt,
    Mireille

  • Doudou
    Publié le 00:31h, 01 avril Répondre

    Bonjour,
    J’ai découvert le lavement au café dans le livre « Le régime Shinya », du Dr Shinya , grand Gastroentérologue, inventeur de l’endoscope, puis dans le livre des Dr Gerson et Kelley. Je confirme ici, les grands bénéfices de cette pratique. Je me suis soulagée d’un mal de tête ignoble et de nausées, il y a quelques jours grâce à un lavement au café, effet immédiat à l’issu du lavement ! Cordialement

  • new
    Publié le 03:08h, 31 mars Répondre

    Voici un site qui explique comment faire des lavements chez soi :

    colondiy.blogspot.com

  • paulette
    Publié le 03:13h, 27 mars Répondre

    Dommage que je n’ai pas de baignoire ! 🙂 Merci quand même pour tous ces articles intéressants !

    • Jean-Jacques Crèvecœur
      Publié le 17:49h, 27 mars Répondre

      La baignoire n’est absolument pas obligatoire ! Vous pouvez très bien faire le lavement couchée sur votre lit ou couché sur une carpette par terre (à condition de protéger avec un plastic, car les fuites sont possibles, surtout les premières fois, quand on n’est pas encore habitué). C’est moi qui ai rajouté cet aspect de la baignoire, car je vis dans un pays très froid (le Québec) et j’adore la sensation de l’eau chaude pendant ce processus. Les spasmes sont plus faciles à vivre. Mais je le répète, l’absence de baignoire n’est pas un obstacle !

  • isa
    Publié le 03:42h, 02 mars Répondre

    Bonjour, j’aimerais savoir pourquoi pour faire le lavement il faut se mettre dans l’eau a 37 degrés.

    • Jean-Jacques Crèvecœur
      Publié le 13:25h, 02 mars Répondre

      Il ne « faut » pas se mettre dans l’eau à 37 °C. C’est moi qui le suggère parce que j’ai observé que lorsque le corps est dans un milieu qui a la même température que lui, son niveau de stress général est plus bas. C’est le principe des caissons d’isolation sensorielle où le corps est dans un milieu où l’eau salée est à 37,5 °C et l’air au-dessus de l’eau est aussi à 37,5 °C. J’ai remarqué qu’il est plus facile d’accueillir les spasmes qui se manifestent lors des lavements…

  • Annie
    Publié le 11:05h, 06 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques et merci pour cette information.
    Depuis que vous nous aviez envoyé cet article via une de vos newsletters, j’ai « osé » tester ce lavement qui me paraissait un peu barbare et bizarre. Mais comme j’ai confiance en vous, parce que ce que vous nous proposez, vous l’avez expérimenté sur vous, j’ai sauté le pas !
    Et je trouve ça vraiment génial. Les deux premières fois, j’ai eu de la difficulté à garder le liquide dans mes intestins plus de 10 minutes !!! Mais à présent, chaque fois que je me sens fatiguée, dans un état pré-grippal ou autre, hop, un petit lavement dans ma salle de bain. C’est magique !
    Je le recommande vraiment à tous ceux qui hésitent. En cas de grippe, c’est bien plus efficace que n’importe quel médicament, même homéopathique !

    Une autre chose. J’ai fait dernièrement des séances de drainage lymphatique avec une thérapeute. Ça été une catastrophe. Après chaque drainage, j’avais de plus en plus d’éruptions cutanées. Pensez-vous qu’un lavement au café pourrait m’aider ?

    Cordialement
    Annie

    • Jean-Jacques Crèvecœur
      Publié le 11:18h, 06 février Répondre

      Bonjour Annie,
      Bravo pour votre esprit d’exploration ! C’est en faisant des expériences que l’on brise des croyances limitantes et qu’on progresse vers plus d’autonomie et de guérison !
      Concernant vos séances de drainage lymphatique, c’est un grand classique ce qui vous arrive. Malheureusement. En effet, le but du drainage est — schématiquement — de faire sortir les toxines des cellules de votre corps. C’est parfait. Sauf que si vos émonctoires ne sont pas ouverts au préalable (par des lavements au café entre autres), d’une séance à l’autre, vous avez de plus en plus de toxines en circulation dans le corps, sans que celles-ci ne puissent véritablement sortir, puisque les portes du corps sont fermées !
      Et je rappelle que parmi les cinq portes principales, le foie est de loin la plus importante ! Donc, vos toxines essaient tant bien que mal de sortir par une autre porte, beaucoup plus modeste, qui est votre peau.
      Donc, ce que je recommanderais à tous et à toutes, c’est de faire des lavements au café pour préparer le foie (émonctoire principal) AVANT d’entamer les séances de drainage… Dans cet ordre-là, la combinaison des deux est excellente !
      Jean-Jacques

  • france de Rimouski
    Publié le 14:04h, 05 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    J’avais déjà entendu sur ce lavement mais n’avais jamais osé. Voilà, c’est fait ! Et je sens déjà une amélioration !!! J’ai mal au bas du dos depuis septembre 2010, j’ai essayé plein de trucs alternatifs mais sans grand succès. Je sais pertinemment que ce n’est pas mon métier de jardinière qui m’a plaqué ça au dos ! Un cumul de « non-dits » ensevelis sous une alimentation presque saine si ce n’était de la quantité. Seul le jeûne me ramenait un peu, jusqu’à ce que je recommence à manger, et puisque je ne suis pas encore sur Prana, ben… Merci , j’ai encore beaucoup d’années de jardinière devant moi. La vie dehors, c’est merveilleux… quand mon corps veut bien m’y emmener ! :o). J’ai tous tes livres et DVD, j’aime beaucoup ta façon de DIRE les choses. Dire, un mot que je suis en train de me tatouer dans les veines. Encore un gros MERCI

  • Aurélie
    Publié le 04:24h, 05 février Répondre

    Bonjour Jean-jacques,

    J’ai déjà essayer l’hydrothérapie du colon à la suite d’un jeûne. Qui est une façon de se détoxiner entièrement. Mais cette solution est coûteuse.
    Donc nous allons essayer la méthode du café !
    Merci a vous

  • Sylvie (Laure Oram)
    Publié le 05:02h, 04 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques, merci pour cette découverte, je l’essaierai et vous en parlerai…
    A bientôt
    Sylvie

  • Marie-Ange
    Publié le 12:41h, 08 janvier Répondre

    bonsoir,

    je vous présente mes meilleurs voeux pour 2013 et vous remercie pour tous vos partages….. depuis la fin des fêtes je me pose la question de savoir comment je vais me nettoyer de toutes ces excès…. j’hésite aussi entre la méthode du Dr Clark et celle du café…. je pense que je vais tester le lavement au café….. viendrai donner mon témoignage…. également mon mari qui a fait ce dimanche une crise de colique néphrétique et a atérri aux urgences…. rapidement soulagé de la douleur par du paracétamol en injections, l’équipe des urgences voulait le garder la nuit pour le transférer en service urologie où l’on allait lui enlever le calcul par l’urètre le lendemain…. comme nous savons que cet acte reste douloureux, nous souhaitions avoir l’avis de notre médecin généraliste homéopathe…. mon mari est donc rentré à la maison, n’a plus eu de douleurs (heureusement) et notre médecin vu ce matin lui a donné un traitement homéo sur 2 mois… nous sommes persuadés que cela va suffire…. je pense donc à ce lavement aussi pour mon mari mais me pose quand même la question si c’est approprié maintenant pour lui…. merci pour une réponse….

  • Bénédicte
    Publié le 10:15h, 08 janvier Répondre

    Ça me paraît bien ; Je n’ai pas de baignoire : comment faire ?

  • à trier | Pearltrees
    Publié le 18:05h, 24 décembre Répondre

    […] Néosanté #6 : Les lavements au café : un puissant processus de détoxination | Créer une meilleu… Il est très fréquent d’entendre les «experts» affirmer que la vaccination est la plus fabuleuse invention de toute l’histoire de la médecine. […]

  • Patrick
    Publié le 07:55h, 24 décembre Répondre

    Bonjour,
    une naturopathe m’a conseillé de nettoyer ma vésicule biliaire. J’ai exploré la méthode du Dr Clark. J’hésite à me lancer. J’ai quelques doutes. Je ne sais pas trop quoi en penser.
    Bon en attendant je vais plutôt essayer le lavement au café, on verra bien.
    Félicitations pour votre franchise de langage.

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *