Jeux de pouvoir #4 : Je bénis mes ennemis (Vidéo)

04 Mar Jeux de pouvoir #4 : Je bénis mes ennemis (Vidéo)

Bénir ceux qui nous font du tort ou qui nous persécute ne relève pas tellement de la vertu morale, mais plutôt de la reconnaissance du rôle qu’ils jouent réellement dans le grand jeu de la vie. Au lieu de résister à nos ennemis et de maudire nos adversaires, nous pourrions changer notre regard à l’égard. Car, à leur insu très souvent, ce sont eux qui nous font grandir, qui nous poussent à évoluer et qui aident à être plus centré, plus impeccable, plus conscient de notre vie !

Note : Cette vidéo a été mise en ligne pour la première fois le 4 mars 2016. Si vous avez des difficultés pour la visionner sur cette page, cliquez sur ce lien.

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cette page, des références de livres ou d’articles, des études, des enseignements qui viennent compléter, enrichir les propos tenus. Je vous invite aussi à partager les bénéfices que vous avez retirés de l’écoute de cette vidéo. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes propos, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous tout en bas de cette page (sous les messages des autres visiteurs de ce blog). Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel (qui ne sera pas publiée), mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

1Commentaire
  • Florence
    Publié le 08:57h, 24 avril Répondre

    Tout d’abord merci pour cette vidéo. Ca fait longtemps que je suis assez en accord avec ce que vous dites : je bénis mes ennemis, Mais dans la réalité, c’est un peu moins facile d’en tirer la substance moelle, Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de me comporter aussi en tyran face à eux afin de faire cesser leurs attitudes et paroles destructrices et leur renvoyer l’injustice de leurs actes ou propos… Je ne suis pas sure du tout qu’il ou elle me bénisse aujourd’hui ! Jeux de pouvoir… Depuis j’ai lu certains de vos ouvrages.

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *