Défi #1 : Je désencombre ma vie (Vidéo)

19 Fév Défi #1 : Je désencombre ma vie (Vidéo)

Dans ce premier défi à relever pour vous créer une meilleure vie, cette vidéo vous invite à commencer par faire le vide dans votre existence. Car, avant d’apprendre de nouvelles choses, avant d’installer de nouvelles habitudes et de nouvelles compétences, il faut se désencombrer de tout ce qui entrave notre liberté d’être. Ce désencombrement ne se fera pas uniquement au niveau matériel, mais aussi sur d’autres plans : au niveau de nos pratiques de consommation, de nos relations, de nos habitudes comportementales, de nos croyances !

Note : Si vous avez des difficultés pour visionner la vidéo sur cette page, cliquez sur ce lien.

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cette page, des références de livres ou d’articles, des études, des enseignements qui viennent compléter, enrichir les propos tenus. Je vous invite aussi à partager les bénéfices que vous avez retirés de l’écoute de cette vidéo. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes propos, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous tout en bas de cette page (sous les messages des autres visiteurs de ce blog). Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel (qui ne sera pas publiée), mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

POUR ALLER PLUS LOIN

    

La dynamique cachée des relations

(cours d’introduction de l’Académie des Relations Authentiques)

Le défi de prendre soin de soi

(cours d’introduction de l’Académie de la Vie en Mouvement)

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *

32 Commentaires
  • moineau
    Publié le 12:22h, 13 février Répondre

    Le prochain cours que je dois suivre c’est la façon de prendre des notes et de les classer J’ai pris beaucoup de notes depuis plusieurs années avec les vidéos de Jean Jacques C. et il est urgent que je les classes selon leurs importances pour mieux les pratiquer et enlever les notes qui ne sont plus utiles Je vais mettre en priorité de suivre le prochain cours des qu’il sera disponible

  • Pascal
    Publié le 08:01h, 13 février Répondre

    Nous sommes ce que nous faisons dans notre société . Le bonheur, c’est gratuit, c’est un état d’esprit. L’Energie vitale dépend aussi de la congestion du foie en lien avec ce que nous mangeons et buvons. Faire le vide, c’est très bien parce le fait d’acquérir trop d’informations mène à la désinformation , d’autant plus que nous vivons dans une société d’argent qui nous lave le cerveau via les médias dans l’objectif d’une rentabilité, de vendre toujours plus, Donc, beaucoup d’informations sont mensongères. J’ai remarqué que de manger des fruits d’arbres calme mon appétit rapidement sans pour en autant en manger 3 tonnes. Les mauvaises compagnies ruinent nos habitudes utiles parce qu’elles polluent notamment notre esprit , d’où perte de temps et dégradation de notre qualité de vie. Changer ses habitudes n’est pas forcément facile parce qu’ une habitude est comme un automatisme. Aussi, il est à mon avis nécessaire d’acquérir suffisamment de raisons pour prendre la décisions de changer.

  • Joceline
    Publié le 04:09h, 12 février Répondre

    Merci pour cette vidéo. Synchronicité cela fait des mois où me titille le fait de « désencombrer » mon lieu de vie.
    Défit accepté.
    Merci à vous.
    Joceline.

  • Martine
    Publié le 13:15h, 09 février Répondre

    Ayant suivi la formation AVM02 cet aspect des choses me parle et ce défi est encore d’actualité pour moi. Il y a quelques années je croulais sous le poids de « tout » étant très conservatrice et ayant du mal à passer à l’action. Grâce à l’enseignement de Jean-Jacques j’ai pris conscience que j’avais tout à y gagner mais beaucoup à faire. J’ai pratiqué la méthode « des petits pas » sans vouloir forcer les choses; J’ai commencé par ce qui me semblait le plus abordable pour moi : mes habitudes de consommation afin de retrouver une énergie maximale,
    Je me suis très vite aperçue aussi que cela passait aussi par une meilleure gestion du temps et la capacité à se fixer des objectifs et des limites car je disais souvent « oui » alors que je pensais « non » pour tout un tas de raisons.
    Cette nouvelle vidéo me stimule pour passer à l’action en matière de tri de livres car j’aime beaucoup lire et j’ai gardé beaucoup de livres de mon enfance et adolescence pensant que cela servirait notamment à mes petits-enfants. Ce qui n’a pas été du tout le cas.
    Mon conseil : décomposer les grandes tâches en petites et être régulier, se fixer 3 tâches/jour les plus importantes, faire le bilan en fin de journée et si l’objectif n’est pas atteint, restez doux avec soi-même et se dire que ce n’e’st pas grave, ne pas se flageller mais plutôt savoir honorer et se récompenser des résultats déjà obtenus.
    Cette formation a été vraiment salutaire pour moi. Il y a eu un « avant » et un « après ».
    J’ai complété par un livre de poche très pratique : « L’art d’aller à l’essentiel » de Léo Babauta Editions : Leduc
    Merci Jean-Jacques pour ton implication à nous faire « ressentir » avec bienveillance et ta compétence en matière de pédagogie.

  • Claudine
    Publié le 17:19h, 08 février Répondre

    OK défi accepté.
    Je réécouterai plusieurs fois dans le mois comme piqure de rappel.
    Un grand merci

  • marie-claude
    Publié le 03:02h, 08 février Répondre

    je suis désolée que ces vidéos ne soient pas neuves …car je les écoutées toutes déjà plusieurs fois!! pourquoi fais-tu ça Jean Jacques je ne comprends pas……..tu faisais des « capsules » très riches il y a quelques mois…..mais c’est du vu et revu et donc pas passionnant…..merci pour ta réponse que j’espère très fort

  • Anne
    Publié le 08:31h, 07 février Répondre

    Ça tombe « à pic ». Je suis en plein tri de ma maison devenue trop grande. Le sentiment de légèreté quand quelque chose est donné, vendu, sorti de la maison est incroyable et ça fait un bien fou.

  • Martine
    Publié le 02:19h, 06 février Répondre

    Merci jean Jacques , C’est toujours un plaisir d’écouter et de réécouter tes vidéos merci de nous faire grandir en conscience en amour. Merci pour ce que tu es

  • Tamara
    Publié le 12:23h, 04 février Répondre

    tout simplement merci

  • monique goffin
    Publié le 03:08h, 04 février Répondre

    Merci Jean Jacques et comme tu me disais je commence maintenant a raccourcir mes explication car le Merci suffit <3

  • Arlette
    Publié le 01:18h, 04 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques
    Thank you so much !
    D insister à chaque vidéo et d expliquer si bien les choses
    Importantes de la vie .Ce matin enfin le declic,!lundi 4 février
    Je commence de vider des placards pour faire une donation
    Pour un vide grenier pour une école et hôpital au Burquinafaso
    Je suis à l automne de ma vie et quand je vivais à Los Angeles
    un être très cher me disait toujours
    ( La dernière chemise n a pas de poche )grâce à vous ce matin
    LE déclic Merci @rlette

  • adelie
    Publié le 23:58h, 02 février Répondre

    OK Jean-Jacques, mais…; s’il faut faire le vide avec des relations qui ne nous apporte rien, que devient-on si tous nos « amis » actuels sont détraqués, toxifiants, donc on met de la distance, on se montre moins tolérants envers eux, on arrête d’absorber leurs travers, mais … ensuite ? on reste donc seul, seule ? où que je me tourne autour de moi, je ne vois que des détraqués égocentriques, manipulateurs, ça c’est le mauvais côté de leur personnalité. Donc : à jeter ? mais si je jette, c’est un tout, je jette aussi leurs qualités ? ça revient à jeter le bébé avec l’eau du bain, non ? Je vais me retrouver sans mes amis chiants, je vais m’éloigner de ma mère qui ne m’aime pas, mais qui devient si vieille qu’elle aurait besoin de moi et de ma gentillesse, je fais le vide, ok ? mais bon sang, il y a tant de gens détraqués autour de nous ! si on doit s’éloigner de tous, c’est terrible, autant devenir ermite ? déjà je passe des jours sans parler à personne. Là je vais donc aggraver la situation, si je ne décroche pas le téléphone quand des amis appellent pour m’utiliser comme déversoir de leur blabla, ou m’inciter à sortir dans d’inévitables sorties un peu fausses… mais OK, le vide est tentant, mais le vide, est-ce vraiment la vie ?

  • daniel
    Publié le 14:39h, 02 février Répondre

    Merci pour votre support, j’apprécie!
    J’ai une question.
    Comment fait-on pour débusquer nos croyances, nos certitudes?
    Daniel

  • yannick
    Publié le 13:50h, 02 février Répondre

    quel plaisir toujours de vous écouter Jean Jacques j’ai commencé spontanément à faire ce vide. Oh! combien ça fait du bien oui je partage votre point de vu., Cependant par loyauté familiale, par compassion j’ai mis dans ma vie temporairement une personne qui serait SDF sinon. J’ai ouvert une parenthésé dans mon « désencombrement relationnel » . Il y a des moments où la vie nous interroge pas ses interventions surprises!

  • Marinette
    Publié le 13:20h, 02 février Répondre

    MERCI mais je ne réussis pas à faire TOUT ce que j’ai besoin. HELAS !

    Un défi ne suffit pas… un MIRACLE (des MIRACLES) seraient indispensables.

    Avec mes regrets…

    Amicalement

  • Isabelle
    Publié le 06:15h, 02 février Répondre

    Merci JJC. Alors me concernant j’ai décidé en août 2017 de faire le vide en commençant par mes tensions musculaires. J’avais connu de gros stress par le passé et je me rappelle que nous sommes composé d’eau, d’air et d’électricité. J’ai utilisé une technique issue de la chiropratie. Et ce fût un choque physique qui s’est accompagné d’acouphènes. Il a fallut suivre une thérapie auditive. Faire aussi le vide des choses que l’on entend et qui viennent au cerveau par nos oreilles. On ne peut pas toujours s’en protéger ! J’ai réussi à descendre mes tensions et aujourd’hui les acouphènes aussi disparaissent parfois. Je me sens beaucoup mieux. Ensuite, je devrais trouver comment rester dans un état qui me convient bien physiquement pour me sentir légère et plus heureuse.

  • rezkia
    Publié le 23:28h, 01 février Répondre

    hello !! je vais reprendre mon cahier des défis (2016) pour voir la différence entre les années. ‘Etant devenue intolérante au gluten en même temps j’ai perdu poids. Je me sens plus légère, j’ai pu remarquer que mon entourage me plaint alors que moi je ressens un bien être. J’ai encore modifié ma façon de me nourrir, plus de cru fruit graines et je ne compte pas m’arrêter là. j’ai aussi fait le vide dans mes livres, car il est vrai que je l’ai avait lu que j’étais passé à autre chose. Pour moi, un livre doit continuer à faire sa route. dans mon carnet de l’année je me fixe un objectif par ex :  » reprendre du pouvoir sur ma vie », Ayant encore des transformations en prévisions, le retour de vos défis m’aide dans cette démarche. Merci à vous

  • Marie Léa
    Publié le 21:02h, 01 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    J’ai écris de nombreux messages que je n’ai pas posté, ou que je n’ai pas envoyé… cette fois-ci je le fait car j’ai retrouvé ma clarté, ma vision.

    Pour faire une petit histoire courte…

    J’ai déjà eu une vie en plein potentiel de mon être, sérénité total, vivant de mon intuition et de la synchronicité etc. Beaucoup d’événements ce sont passés, ce qui m’a fait perdre mon cap, et j’ai fais des mauvais choix.

    Il y a un an j’étais devenu tellement vide intérieurement que j’avais envie d’en finir. Je t’ai suivi car je te connais depuis des années, tu as fais partie des auteurs que je suggérais de lire quand je donnais mes formations. Tes vidéos m’ont aidé à passé ce cap, ce tournant de vie que j’ai choisi et que j’ai dû assumer malgré le degré de toxicité psychologique que cela m’a apporté. Doucement j’ai commencé à voir de petites lumières. Cette été quand tu nous envoyais des mails concernant tes questionnements j’étais dans les mêmes questionnements. Comme j’ai fais le même métier que toi, je me suis beaucoup reconnu, et j’ai pu commencer à gravir les marches une à une… je ne les ai pas gravis sur mes jambes, mais assise sur mes fesses tellement cela demandais des efforts.

    La personne que j’étais devenu je ne la connaissais pas, ou plutôt celle que j’ai été était tellement loin de moi, ce qui donnait l’impression que je ne pourrais jamais revenir à cette esprit zen qui m’avait habité autrefois. Et les morceaux de puzzle se sont assemblé petit à petit. Je me suis obligé à faire 1 action par jour. La confiance à commencer à reprendre place doucement.

    Le 1er décembre, j’ai vu passé un défi, le défi 100milles, qui consiste à faire 1,6 km de marche par jour pendant 100 jours. Je me suis dis ok c’est maintenant ou jamais ! J’en suis aujourd’hui à 63 jours et mon énergie n’a plus rien à voir avec le 1er décembre. Les premières semaines ont été très difficile, j’avais peine à faire mon 1,6 km de marche, parfois j’arrivais trop vite chez moi je devais tourner en rond pour arriver à mon bon kilométrage. J’ai eu des escalades d’émotions, des phases diverses, mais aujourd’hui je suis tellement fière de moi. Je ne fais pas que marcher, je cours un peu plus de la moitié de mon parcours, et depuis environ une vingtaine de jours je ne fais jamais 1,6 km mais entre 2 et 5 km tout dépend de mes journées !

    Je raconte cela, car il y a 3 semaines, j’ai repris un livre que j’avais lu, il y a environ 2 ans, la méthode de désencombrement KonMarie. Et j’ai commencé à désencombré il y a 3 semaines déjà. Je suis en France mais retourne au Québec à la fin du printemps, début de l’été et j’ai vraiment envie de voyager léger… Seulement ce qui me fais vibrer au plus haut point fera parti de mes bagages, c’est mon objectif !

    Ton défi arrive en synchronicité avec mon moment présent, l’endroit exact ou je me trouve et je trouve cela génial !! J’en suis arrivé aux désencombrement car depuis quelques années j’essaye de changer de cap au niveau de ma carrière et je n’y arrivais pas, et j’en étais venu à la conclusion que les lourdeurs de mon passé, m’empêchais d’avoir une vision clair et précise de pouvoir me tracer une nouvelle vie et retrouver l’être profond que je suis.

    C’est ta première vidéo et article que je lis de toi depuis la fin de l’automne. J’ai donc fait un retour en arrière avant de visionner la vidéo présente. J’ai passé la soirée en ta compagnie !! c’est génial ! Je suis en parfait accord avec les 5 qualités que cela prend pour arriver à une vie riche de sens ! Merci énormément pour tes vidéos, et j’encourage ceux qui rencontre des difficultés dans leurs vies à passer à l’action car le mise en route de la roue de l’action apporte des moments de surprise qu’on espérait plus.

    Merci du fond du coeur Jean-Jacques !

  • Coquelicot des champs
    Publié le 16:54h, 01 février Répondre

    Bonjour J.J.

    Je te suis depuis peut-être 7 ou 8 ans ! Mais je ne suis pas très fidèle ètant très occupée/absorbée/obsédée de sortir d un prblm perso. très important. Ma méditation me donne la touche finale et j entrevoie….
    l Illumination pointer. Non, je ne suis pas zinzin !
    Je te remercie pour le livre de Laurence Barenski que tu nous a conseillé et que j ai bcp apprécié puisque, moi aussi, j ai fait une sortie hors du corps (éveillée) lors d.une retraite intensive de méditation. Buddha m a envoyé des grâces extraordinaires. Je les mérite beaucoup. J ai un parcours terrrrible depuis mes 4 ans (et j en ai bcp plus) ! Le courage, je sais ce que c est !
    Moi aussi je me désencombre des gens nègatifs. Je suis trop bien dans la méditation et j entrevoie ce que signifie le bonheur et la vraie joie d être : la possibilité d’aimer l autre ds l entente intellectuelle et charnelle., si loin du fracas incommensurable de mon enfance. Ce fracas d où il n existe aucune résilience (si si Mr.Cyrulnik !).
    Tout ça c est parce que JE LE VEUX, j y travaille depuis mes 15 ans, moment de la résilience. Personne ne sait d où je viens : une shoa abyssale. 20 ans d analyse (malheureusement freudienne ) ne m ont pas sortie de ma souffrance mais j ai décidé de toujours avancer, progresser, frapper aux portes, aller voir ailleurs, plus loi d autres signifiants, et j avance, je progresse. Je vois les gens autour de moi stagner, ne pas s affronter, rester dans leur caverne. Moi,;je n ai pas pu rester comme ça, ma souffrance étant trop aiguë et invisible de tous.
    J ai toujours été contente de recevoir tes mails. Tu es comme un ami qui va dans le même sens que moi. Avec la même ouverture d esprit. La mm fragilité ? Le mm désir pour le monde mais surtout pour chacun, dont soi.
    Si tu viens en France invite-toi chez moi avec Cyrinne à manger une brouillade aux truffes. Elles sont .
    Bien amicalement.

  • Emilia
    Publié le 16:31h, 01 février Répondre

    Coucou, bisous et merci, d’ici, à Bruxelles; j’essaie de ne pas trop encombrer 😉

  • Hélène van Cuyck
    Publié le 16:02h, 01 février Répondre

    Merci beaucoup Jean Jacques pour ces rappels et compléments.

  • Marie Tremblay
    Publié le 15:58h, 01 février Répondre

    Merci JJCC pour me rappeler ce défi!
    Il y a un ans , j’ai écouté plusieurs fois cet vidèo. J’ai concentré mon travail, sur les relations.
    J’ai fait le deuil de mon mariage et j’ai cessé de rêver à une amélioration de notre relation. J,ai réalisé que je ne peux rétablir la confiance avec quelqu’un qui me ment.
    J’ai pris mes distances avec cinq personnes toxiques, même si cela me prive de la fréquentation du reste du groupe.
    J’ai traversé ensuite un flot de souvenirs refoulés de mon enfance violenté. C’était comme si le barrage avait lâché…. J’ai accueilli de grandes angoisses, colères, mon sentiment d’ impuissance.Je me suis reconnue comme victime et me suis donné la permission de reprendre mon pouvoir pour prendre soin de moi.
    Au moin j’était en sécurité pour prendre soin de moi. Je n’était plus dans la confusion externe. Cela me permettait de faire face au chaos interne. Tes vidéos et ceux de Cyrinne Ben Mamou m’ont beaucoup aidés, ainsi la référence qu’elle m’a donné avec Josée Lachance qui dispense de la  »bienveillance concentré »
    C’est à travers c’est moments extrêmes que ce sont révélés mes vrais amis qui ont continué de me faire confiance, et m’ont soutenue. Les relations vrais sont les dons les plus précieux de la vie .
    Je me prépare à déménager, en colocation avec de jeunes amis. C’est le temps de faire le ménage dans le matériel!
    Merci JJCC

  • Aurélie
    Publié le 15:38h, 01 février Répondre

    Merci pour ce défi qui résonne aujourd’hui dans ma vie et sonne comme un vrai besoin pour plus de légèreté.
    J’accepte la mission agent 007 🙂
    A bientôt pour de nouvelles aventures.
    Aurélie

  • Nelyane
    Publié le 14:42h, 01 février Répondre

    Quelle bonne idée cette affaire de défis ! Non pas pour se mettre la pression, mais pour faire le point sur nos pratiques au quotidien. Nous ne conserverons que ce qui nous paraît important, ce qui nous « parle », mais le mieux être sera forcément enclenché et, la cahier de transformations ouvert ne se refermera plus.
    Merci Jean Jacques

    • Nelyane
      Publié le 10:28h, 02 février Répondre

      J’oubliais l’essentiel; transmis par Shon Achor (comment devenir un optimiste contagieux)
      Pour que le fait de « vider sa tasse » ne soit pas trop pénible, voici la technique du « cercle de Zorro ». Supposez que vous ayez un grrrrrrrrrrros chantier à assainir. Vous ne savez par quel bout le prendre. Le truc, c’est d’établir un plan de bataille pour:
      1) ne pas y passer très longtemps
      2) être efficace
      Commencer par ses taches « ordinaires » de la journée et réserver quelques minutes (10 à 15 pas plus) pour le chantier. Mais régulièrement. Commencer par un micro coin anecdotique: ex: je trie des papiers sur 1/2 planches (ou 20 feuilles, ou une pochette, peu importe). Vous ne conservez que ce qui vous apparait utile et la place dégagée NE SERA PLUS RE-ENCOMBREE; Le lendemain, même technique pour dégager une autre parcelle de chantier. De jour en jour, vous n’avez pas l’impression d’être submergé par ce travail, pourtant, les choses avancent comme vous n’auriez pas osé le rêver

  • Olivette
    Publié le 14:41h, 01 février Répondre

    Merci, Jean-Jacques, pour ce 1er défi. Je suis d’accord avec toi sur le principe, mais, pour ce qui est des relations familiales, je ne vois vraiment pas comment faire. J’ai 71 ans ; ma mère qui perd complètement la tête est en maison de retraite et je vais la visiter 4 jours par semaine ; mon frère, célibataire (et très gentil) déprime et je le rencontre la plupart du temps à la maison de retraite où, lui, va tous les jours ; ma fille, elle aussi en dépression et sans travail, est revenue habiter chez moi. Je suis devenue ce qu’aux Antilles on appelle le poteau mitan. Tout cela m’épuise car j’ai besoin de solitude pour récupérer, mais je ne me vois pas les abandonner tous les trois. Peut-être prendre une semaine de vacances, mais pas plus…

  • Marie Tremblay
    Publié le 14:39h, 01 février Répondre

    Moon ici Marie
    Vraiment de gros défis pour toi.
    Le plus difficile est de trouver un gérant.
    Le défi pour les enfants c’est d’être la pour eux tout en assumant de multiples tâches!
    Et pour les employés c’est vrai parfois qu’ils ont besoin d’être recadrés et même élevés! 😉
    Tu as tout un travaille de communication à faire!

  • Irene
    Publié le 14:32h, 01 février Répondre

    Merci Cher Jean-Jacques pour toute la richesse que vous partagez., Un mois est court pur faire le vide…. J’ai la tête tellement pleine, et je me suis tellement piégée. que pensez faire le vide en seulement un mois me parait très stressant.
    Je sens par contre que je peux commencer par des petites choses chaque jour. Il faut surtout pas que je pense tout faire en un mois, sans cela je suis paralysée d’avance.
    Un immense merci encore du fond du coeur
    Belle soirée,
    Irène

  • Katindia
    Publié le 13:32h, 01 février Répondre

    Bien bien alors je ne stocke pas de mobilier car j’ai du mal à m’incarner.
    Mes habitudes de consommation sont certainement a revoir
    Mes relations ,je m’emploie a choisir celles qui me tirent vers le haut
    Mes habitudes a revoir assurément surtout en ce moment Facebook YouTube etc .la télé je ne la regarde plus depuis longtemps .
    Enfin je dirais que je me sens aussi lourde de certains poids comme la charge d’un enfant a élever seule .Cependant j’y vois une opportunité à grandir ,me positionner ,choisir .
    Merci Jean jacques vos ateliers manquent en France.

  • Monique
    Publié le 11:59h, 01 février Répondre

    Merci pour ces conseils judicieux ….
    Je vais en effet desencombrer mon esprit et mon temps en cessant d’écouter et de visionner vos vidéos …
    Merci pour ce que j’en ai reçu pendant un temps … mais je crois qu’ elles ne m’apportent plus grand chose de nouveau …
    Au revoir … et bon vent à vous !

  • leyla
    Publié le 11:45h, 01 février Répondre

    Merci Jean-Jacques pour ces précieux conseils. J’adhère totalement à ce 1er défi. J’ai, depuis longtemps réussi à « faire le ménage » autour de moi, de faire le vide comme tu dis. Ce vide en fait, me remplit d’autres choses autrement plus importantes et intéressantes. Je me retrouve….
    Au plaisir de recevoir le 2ème défi.

    Avec gratitude et amitié,

    Leyla

  • Moon
    Publié le 11:25h, 01 février Répondre

    Bonjour
    Comment changer une forme de vie actuelle qui ne convient plus sans casser d oeufs ?
    C est à dire licencier un gérant seul pour élever deux enfants et 25 employés ,
    Merci