Défi #1 pour une meilleure vie : faites le vide !

19 Fév Défi #1 pour une meilleure vie : faites le vide !

Le mois dernier, je vous invitais à relever dix défis au cours de cette année 2016 pour changer votre vie (* voir note en bas de page), pour faire en sorte que votre vie soit meilleure, plus épanouissante, plus équilibrée. Dix défis à relever à raison d’un nouveau défi chaque mois (de février à novembre). Puis, en décembre, vous ferez le bilan du chemin que vous aurez accompli en vous engageant résolument dans cette passionnante aventure !

Bien entendu, si vous avez lu d’autres articles de ma part ou si vous avez écouté d’autres vidéos de formation, vous savez que je ne promets jamais la lune ! Les miracles, oui ça existe et oui ça arrive, mais à condition de s’engager avec détermination dans un processus de changement et de transformation. Autrement dit, vous n’aurez une meilleure vie que si vous acceptez de poser des actes. Sinon, rien ne se passera et 2016 ressemblera à beaucoup d’autres années antérieures où vous aviez pris de belles résolutions qui n’ont jamais été suivies du moindre changement.

Pour préparer cette série de dix articles, je me suis replongé dans mes parcours personnel et professionnel. Je me suis demandé d’une part : « Parmi toutes les actions que j’ai entreprises depuis que je travaille sur moi en conscience (c’est-à-dire depuis janvier 1983), quelles sont les dix challenges que j’ai relevés qui ont contribué le plus à ma qualité de vie d’aujourd’hui ? » D’autre part, je me suis aussi posé la question en tant que formateur professionnel : « Quelles sont les conseils et les savoir-faire que j’ai enseignés qui ont le plus aidé mes participants à améliorer leur vie ? » Le résultat de cette longue réflexion a abouti à une liste de dix défis que je vous proposerai au fil des mois… Peut-être que certains seront moins adaptés à votre réalité ? Peut-être qu’ils ne vous parleront pas tous de la même manière ? Pourtant, ils sont tellement universels que je suis certain que vous retirerez un énorme bénéfice de la mise en application de chacun d’eux, à condition que vous jouiez de jeu, bien entendu !

POUR PERMETTRE LE CHANGEMENT, COMMENCEZ PAR FAIRE LE VIDE !

Entrons à présent dans le vif du sujet : le premier défi ! Imaginez la musique de la série « Mission impossible »… Et lisez ce qui suit : « Votre mission, si vous l’acceptez, sera de désencombrer votre existence de tout ce qui vous limite, vous restreint et vous ralentit. Autrement dit, pendant tout ce mois de février, vous allez faire le vide de tout ce qui ne mérite plus d’occuper de l’espace dans votre vie… Ce message s’auto-détruira dans les cinq secondes »…

Ça vous étonne que je commence par un tel défi ? C’est vrai que j’aurais pu commencer de manière plus classique et plus logique, en vous proposant comme défi de vous fixer des objectifs de changement pour l’année 2016 ! Même si beaucoup de consultants et de coachs de vie proposent cela, cette stratégie ne m’est jamais apparue comme pertinente. Pour illustrer mon propos, permettez-moi de vous soumettre quelques éléments de réflexion. Et tout d’abord, cette histoire japonaise datant du XIXe siècle…

Un maître japonais reçut un jour la visite d’un professeur d’université américaine qui désirait s’informer à propos du Zen. Pendant que silencieusement, le maître préparait du thé, le professeur étalait à loisir ses connaissances et ses propres vues philosophiques. Lorsque le thé fut prêt, le maître se mit à verser le breuvage brûlant dans la tasse du visiteur, tout doucement. L’homme parlait toujours. Et le maître continua de verser le thé jusqu’à ce que la tasse déborde. Alarmé à la vue du thé qui se répandait sur la table, ruinant la cérémonie du thé, le professeur s’exclama: « Mais la tasse est pleine ! Elle n’en contiendra pas plus ! » Tranquillement, le maître répondit: « Vous êtes comme cette tasse, déjà plein de croyances et d’idées préconçues. Comment pourrais-je vous parler du Zen ? Pour pouvoir apprendre, commencez par vider votre tasse ! »

En ce qui concerne votre premier défi de 2016, je pourrais paraphraser cette petite histoire en vous disant : « Pour pouvoir changer votre vie, commencez par la vider de tout ce qui vous empêche de changer ! » Si vous achetiez une ancienne maison dans l’intention de la retaper et de la rénover pour en faire un lieu de vie agréable et fonctionnel, ne commenceriez-vous pas par sortir son mobilier vermoulu, par arracher le vieux papier peint et les vieux câbles électriques, par enlever l’ancienne plomberie, par décaper les portes et les châssis ? Si vous voulez un beau résultat, vous viendrait-il à l’idée de coller un papier peint tout neuf sur l’ancien ? Vous viendrait-il à l’idée de raccorder de nouvelles prises à l’ancien réseau électrique ? Ou encore d’installer une nouvelle douche sur ces vieux tuyaux en plomb ? Non, bien entendu ! Si vous visez une belle maison au final, saine, fonctionnelle et agréable, vous commencerez par désencombrer le bâtiment avant d’apporter des matériaux neufs !

Si vous avez compris l’argument, passons en revue les secteurs de votre vie où un désencombrement s’avèrerait peut-être nécessaire…

SE DÉSENCOMBRER, DU PLUS MATÉRIEL AU PLUS IMMATÉRIEL…

Beaucoup de démarches de développement personnel disponibles sur le marché actuel entretiennent la croyance que pour avoir une meilleure vie, il faut en faire ou en avoir toujours plus ! Plus de connaissances, plus d’étude, plus de maîtrise, plus de livres, plus de thérapies, plus de séminaires, plus d’efforts, plus de conscience, plus, plus, plus… Et si la réalité était tout autre ? S’il suffisait, pour améliorer votre vie, d’en faire ou d’en avoir moins ? Ça vous parle, ça ? Alors, allons-y ! Je ne vous demande pas de me croire sur parole… Je vous propose de relever ce premier défi pendant un mois et de constater ce que ça change dans votre existence ! Ainsi, c’est vous qui tirerez les conclusions, pas moi !

Pour vous guider, je vous propose quelques pistes, agrémentées d’une série de questions à vous poser à intervalles réguliers. Recopier-les dans un carnet, ou sur votre ordinateur, ou sur votre téléphone portable. Ainsi, elles vous accompagneront en permanence pour vous aider dans cette première mission !

  • Désencombrez-vous des biens matériels que vous possédez, ces biens tellement présents qu’ils finissent par vous posséder ! Ma maison est-elle adaptée à mes besoins réels ou est-elle devenue trop grande ? N’y a-t-il pas trop de meubles qui m’empêchent de circuler de manière fluide à l’intérieur ? N’y a-t-il pas trop de bibelots et de cadres remplis de photos, autant de souvenirs affectifs qui me rattachent à mon passé et qui me tirent en arrière ? N’ai-je pas trop de livres dans ma bibliothèque ? Si je devais déménager, quels livres essentiels je garderais, quels sont ceux que je donnerais ou que je vendrais ? N’ai-je pas trop de vaisselle dont je ne me sers jamais ? N’ai-je pas trop de vêtements que je ne mets plus jamais et qui ne me correspondent plus ? Par expérience, moins vous accumulez sur le plan matériel, plus l’énergie vitale pourra circuler sans obstacle et de manière fluide, vous permettant de vous créer une meilleure vie !
  • Réduisez la quantité de ce que vous consommez, de telle sorte que votre vie sera plus légère ! Est-ce que je ne mange pas trop, à un tel point que, lorsque je sors de table, je me sens lourd(e) et fatigué(e) ? Est-ce que je ne passe pas trop de temps devant mon poste de télévision, à consommer passivement une masse d’informations inquiétantes, déprimantes et inutiles ? Est-ce que je ne passe trop de temps devant mon ordinateur, à surfer au hasard des pages qui se présentent à moi et à perdre des heures d’errance stérile sur le Web ? Est-ce que je n’ingurgite pas trop de médicaments de toute sorte, sans m’être posé la question de leur réelle utilité ?
  • Faites le tri dans vos relations pour ne garder réellement que celles qui vous font grandir ! N’y a-t-il pas, parmi mes amis et mes connaissances, des relations qui ne m’apportent plus rien ou qui m’empoisonnent la vie ? N’aurais-je pas des fréquentations qui me sont devenues carrément toxiques ? Y a-t-il dans ma famille des gens que je ne verrais plus s’ils ne faisaient pas partie de la même famille ? Dans ce cas, qu’est-ce qui m’oblige à les voir encore ?
  • Défaites-vous des habitudes qui ne vous correspondent plus ! N’y a-t-il pas des choses que je fais par habitude, depuis des années, sans m’être demandé si elles me correspondaient encore : habitudes de consommation, habitudes de comportement, habitudes de fréquentation ?
  • Débarrassez-vous tant de vos croyances limitantes que de vos certitudes ! Quelles croyances se sont ancrées en moi qui me délimitent, qui me restreignent ou qui m’enferment, à un point tel que l’horizon de mes possibles s’est réduit ? Dans quels domaines de la vie mes certitudes ont-elles pris tellement de place qu’il n’y a plus d’espace pour accueillir d’autres conceptions, d’autres visions, d’autres solutions ?

Voilà ce que je voulais vous proposer comme premier défi ! Et vous verrez que plus vous oserez faire le vide à ces cinq niveaux de votre vie, mieux vous serez préparés à accueillir le changement et la nouveauté dans votre existence, en relevant les neuf autres défis que je vous suggérerai. Bien entendu, vous le devinez peut-être, ce premier défi, vous aurez à vous en occuper pas seulement pendant un mois, mais jusqu’à la fin de cette année ! Car notre inconscient a cette fâcheuse tendance à calmer ses angoisses en comblant les trous et les vides… Ça vous demandera donc de garder votre vigilance intacte tout au long du voyage !

Alors, bonne élimination, bon tri, bon désencombrement et rendez-vous le mois prochain pour  mettre en œuvre votre deuxième défi !

(*) Ces défis vous sont proposés à raison d’un défi par mois, dans un nouvel article qui sera publié tous les troisièmes vendredis du mois. Ainsi, ce défi n° 1 vous est proposé le 19 février, le défi n° 2 le sera le 18 mars jusqu’au défi n° 10 qui vous sera proposé le 18 novembre. Et le vendredi 16 décembre, quelques jours avant le solstice, nous ferons ensemble le bilan de ces dix défis !

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cet article, des références de livres ou d’articles, des études, des enseignements qui viennent compléter, enrichir les propos tenus. Je vous invite aussi à partager les bénéfices que vous avez retirés de la lecture de ce texte. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes écrits, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous tout en bas de cette page (sous les messages des autres visiteurs de ce blog). Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel, mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

PROLONGEZ LA RÉFLEXION GRÂCE À CES DEUX VIDÉOS SUR YOUTUBE

Cliquez sur les images ci-dessous pour accéder aux vidéos :

     

Tous les vendredis, à 6 heures du matin (heure de Paris) – 0 heure (heure de Montréal), je vous propose de changer votre regard sur une dimension de notre existence, à travers une nouvelle vidéo de réflexion de 15 à 20 minutes. Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici !

135 Commentaires
  • ariane
    Publié le 10:35h, 17 mai Répondre

    ben tous ces commentaires sont édifiants pour ma part je pense que le thème encore emcombré qui me tient comme un boulet c’est les papiers administratifs en plus depuis qques mois je gère ceux de ma mère qui est ds l’age et loin de moi(une manière de m’occuper d’elle! donc c’est vraiement moi défi gérer et désencombrer mon placard aie!aie!

  • Cline
    Publié le 08:08h, 19 avril Répondre

    Le plus dur pour moi va être de faire le vide !!!

  • Khadir Habib
    Publié le 20:42h, 15 avril Répondre

    je suis très occupé ces derniers temps par la préparation d’un projet qui me tient à coeur depuis des années, et je ne vous cache pas, cher Maître, que j’ai peur de l’entammer vraiment..jusqu’à ce que je trouve votre article de mars, et à votre invitation de lire les articles des deux mois précédents que j’avais loupé, parceque je ne m’assoies pas souvent devant mon ordinateur, ce fut la surprise. l’histoire du suedois à la conquête de la sibérie, paralait en quelque sorte de moi. Un sentiment de courage comme je n’en ai jamais ressenti est monté en moi à la lecture de son défi qu’il a réussi et, je me suis dit à ce moment que c’est ça mon chemin..à condition de commencer par le premier défi, celui là que vous exposez dans ce mois..
    Merci beaucoup, cher Jean-Jacques, vous avez envoyé en moi le souffle de l’espoir de réussir, et surtout vous avez crevé , cher Crèvecoeur, la boule de stress qui circulait dans mes veines.

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 16:38h, 17 avril Répondre

      Et surtout, n’oubliez pas de VOUS remercier d’avoir fait la démarche de revenir à une source d’inspiration et de motivation. Si vous n’aviez rien fait, vous n’auriez pas pu bénéficier de mes partages !

  • Johanne
    Publié le 10:40h, 04 avril Répondre

    ha non commentaire perdu pourtant j’ai répondu correctement à la question mathématique. 🙁

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 14:28h, 04 avril Répondre

      Je ne comprends pas ce qui est arrivé, puisque votre autre commentaire dans « Santé permanente #3 » a été publié ! Désolé pour vous…

  • Christiane Tremblay
    Publié le 15:24h, 25 mars Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    Tu tombes vraiment à point car ce matin je regardais dans mes placards et je ressentais la lourdeur de cet encombrement dont
    je me proposais de faire un tri dans les prochains jours. Tu as tellement raison que je suis très motivée à passer à l’action. On
    dirait que tu as lu dans mes pensées ce matin.

    Je te remercie pour ce défi qui m’intéresse au plus haut point. Je
    ressens un grand besoin de légèreté dans ma vie.

  • Brigitte B.
    Publié le 08:48h, 19 mars Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    Effectivement, faire le tri, le vide, et donc la place pour d’autres univers à inscrire, en place de, ou en plus..
    Cela fait 2 ans et 5 mois que je trie que ce soit la petite maison où je vis, les relations, le travail, .. cela prend du temps.. sans doute n’ai-je pas encore fini complètement, mais il y a réellement plus de place autour de moi, comme une grande respiration à disposition et des plages de paysages disponibles, où je réinscris peu à peu, … après un grand vide.
    Tout cela s’est fait de façon instinctive, comme un instinct de survie, avant et après une opération chirurgicale importante, où je me suis retrouvée seule.. seule, c’est-à-dire surtout lâchée par quelqu’un que je pensais précieux depuis de longues années.
    Et puis seule, parce que je l’ai décidé pour pouvoir pratiquer des techniques énergétiques plus intensivement, qui ont réparé mon corps en grande partie avant et après l’opération. Celle-ci fut donc moins difficile, surtout vu les découvertes que je venais de faire et que je comptais continuer. Cela a été le fil conducteur et décision principale d’investissement personnel depuis 2 ans et demi, en place des encombrants inutiles.
    L’énergie et l’alimentation.. et aussi plus de présence aux instants vécus, la nature, le silence, la paix, la joie, le partage dans différents moments.
    Je pense que je dois encore libérer des dépendances vis à vis du travail, comme si les décisions devaient venir des autres… sorte de vieux schéma qui revient par moments.. Je m’adresse aux personnes directement concernées désormais, par la pensée, si nécessaire. 🙂 magique. Et j’écoute mes antennes hyper sensibles.
    En ce qui concerne cet épisode médical et la panique que j’ai ressentie lors de diagnostics sauvages inadmissibles, que j’ai refusés malgré tout en bloc, avant de trouver écoute ailleurs, je tiens à vous remercier, parce que l’un de vos livres m’a réellement apporté confirmation de ce que je percevais, et soutenue concrètement. Cela fait un moment que je veux vous écrire tout en détail.. je le ferai prochainement via un mail que je trouverai sans doute dans votre site web.
    A bientôt donc, et merci pour votre présence chaleureuse et attentive sur cette planète merveilleuse.
    Brigitte.

  • judicael
    Publié le 10:54h, 11 mars Répondre

    Salut j.j
    C’est toujours un réel plaisir de vous suivre ; voici bientôt 01 année et plaisir est tjrs renouvelé.
    De mon expérience j’ai deux changements mangeur. Etant donné que je sois monté d’un cran dans ma relation avec moi-même et le choisir de ma vie. J’ai dû fait face au tri dans mes relations, la gestion progressive des relations indésirables et mes croyances. Avec cette vidéo je comprends en mieux ce qui s’est passé et je suis content d’avoir plutôt bien négocié ces étapes.
    Je suis prêt pour la suite.
    bcp de courage

  • Pierre
    Publié le 09:06h, 10 mars Répondre

    Bonjour jean-jacques

    J’aimerais. Que tu me réponde svp
    ( voir question autre message )

    Merci maître

  • Anne Mich.
    Publié le 05:21h, 06 mars Répondre

    Au sujet du nettoyage relationnel au sein d’un couple : pas si simple …
    Vingt ans de vie de couple et vingt années de concession pour supporter les amitiés de mon conjoint. Dans cette situation,il me semble extrêmement difficile de mettre en route un nettoyage relationnel sans faire de grosses vagues. Un tsunami a bien eu lieu. J’ai été la « fausse », « pendant toutes ces années!!! ». Et oui, ce n’était pas faux. Nous avons donc maintenant chacun nos propres relations, mais aussi nos relations communes. En fin de compte ce nettoyage n’a été bénéfique que pour moi car il faut bien reconnaître le malaise des gens devant cette situation. La vie sociale de mon conjoint s’est forcément réduite parce que les gens (de notre entourage) ne conçoivent pas une telle divergence au sein d’un couple. Je présume qu’ils se sentent mal à l’aise.
    Ce nettoyage a entraîné inévitablement une remise en question de notre couple. Sa situation branlante dure depuis quelques années. Aucun aboutissement en vue malgré ce besoin d’un mieux être dans le couple.
    Le nettoyage est loin d’être terminé.
    Merci pour vos observations judicieuses.
    J’attends impatiemment la suite.

  • yasna borotiva
    Publié le 03:11h, 06 mars Répondre

    bonjour J. Jacques,
    j’ai d’abord lu ton texte en diagonale , je croyais ne pas avoir « besoin » de tes conseils, Il y a trois ans après une embolie pulmunaire j’ai décidé de vider ma maison. J’avais besoin d’air, de place et surtout envie de ne pas imposer à mes enfants tant de choses inutiles pour eux. J’ai bien fait car, après ce grand tri, je me suis entie allégée et comme rajeunie. Sans l’avoir décidé consciemment j’ai fait de même avec mes relations « habituelles », …. L’envie de vivre s’est imposée, la santé est revenue.
    J’ai cru bien naïvement que j’étais une championne dans le domaine du tri , et que le défi que tu proposais , je l’avais relevé depuis longtemps! Alors j’ai cliqué et je suis passée à autre chose.
    Tu peux sourire et même rire !!!!
    En commençant à lire ta deuxième lettre, j’ai été envahie par le doute. J’ai donc relu toute ta première lettre et je me suis rendue compte que j’avais encore beaucoup de tri à faire….. et un gros défi à relever : changer mes habitudes alimentaires!
    C’est parti : je fais face….Je change mes listes de courses hebdomadaires afin de ne pas trop remplir mon frigo et surtout ne pas me remplir de trop de nourriture.
    Ouf ! C’est comme si j’avais retrouvé la vue brutalement .
    Merci de tout coeur!

  • Pierre
    Publié le 13:07h, 04 mars Répondre

    Bonjour JJ ,

    ´´Se d’ésencombrer de tout ce qui n’a plus de place dans notre vie ´´

    Est-ce que ça peut être enfant et mari ?

    Et la famille , les amis , ?

    Merci Maître pour tes conseils menant a créer une nouvelle et meilleur vie !

  • Temaha
    Publié le 16:26h, 02 mars Répondre

    Bonjour Jean Jacques,
    Je viens seulement d’ouvrir ma boite mail pour recevoir en cadeau ce message de ta part. Je te dis merci. Je suis polynésienne et à la recherche de mon MOI intérieur depuis maintenant 3 ans car je m’étais perdue très loin il y a très longtemps.J’ai vécu un burn out qui m’a complètement vidé. Il y 1 an et demi, j’ai enclenché les démarches pour reprendre ma vie en main car j’aspire à une vie harmonieuse et prospère. J’ai lu, vu et écouter beaucoup de chose sur le développement personnel, j’ai suivi des séminaires cela a éclairer certains aspects de mes réflexions mais la connexion entre les mots et les actes à poser ne se faisaient pas forcément. Alors, je te remercie car ta méthode correspond mieux à ce dont j’ai besoin pour mettre en place les choses concrètement. Je relève le défi et te tiendrai au courant de l’avancé de ma vie.

  • Vi
    Publié le 09:02h, 01 mars Répondre

    Cher Jean-Jacques,

    Tout a commencé par une fin d’année 2015 difficile et lourde de stress et de questionnements. J’ai éprouvé le besoin d’hiberner, reprendre des forces, me coucher plus tôt, ne plus sortir en semaine malgré les sollicitations de mes amis (et de ma ville : je vis à Paris !). En passant plus de temps chez moi en janvier, j’ai constaté que je n’étais pas satisfaite de l’agencement de mon studio, j’ai voulu le réaménager, et je me suis mise en quête d’idées, j’y ai passé beaucoup de temps, et j’étais très frustrée de ne pas trouver l’idée parfaite, moi qui adore le bricolage, moi qui peux être si créative ! Et puis d’un coup le déclic : le problème n’était pas que je manquais de place, le problème était que j’avais TROP de choses. (D’ailleurs l’expression juste, que j’espère que vous me pardonnerez, n’était pas « trop de choses », mais « trop de bordel » 😉 )

    J’ai donc entrepris un tri de fond, comme je n’en avais pas entrepris jusque là, me posant pour chacune de mes possessions la questions « Est-ce que ceci m’apporte de la joie ? » (La méthode c’est celle de Marie Kondo, elle a écrit un livre super qui s’appelle La magie du rangement). Ca fait un mois et demi, voire deux moins que je trie, je jette, je dis adieu à des choses qui n’ont plus de sens ni d’intérêt pour la personne que je suis aujourd’hui. Votre vidéo est arrivée au début de ce processus, quand je n’étais pas sure de la manière de procéder, et je l’ai reçue comme un formidable encouragement ! Je vous remercie, vous et le destin, pour ce soutien.

    Je suis donc en plein dans ce tri, et à chaque étape, je me sens de plus en plus libre. Jeter des objets qui appartiennent au passé m’a permis de me défaire de certains souvenirs douloureux, je me suis rendue compte à quel point certaines choses sont connotés de tristesse, de regrets, et de mal-être (ex : Ah, si je mettais plus souvent cette robe, j’aurais l’air plus féminine »). Petit à petit je sens en moi quelque chose qui s’ouvre, une énergie différente… Cette année je prévois de trouver un nouveau travail et peut-être d’autres changements plus importants. Et ce tri me permet de (re)découvrir la personne que je suis aujourd’hui. Mon passé fait partie de moi mais ne me définit pas. Je peux donc être aujourd’hui qui j’ai envie d’être. 🙂

    Ce fut un plaisir de partager mon expérience avec vous et vos lecteurs. Grand merci pour vos vidéos très inspirantes !

  • Nadine Buisson
    Publié le 10:51h, 29 février Répondre

    Merci Jean Jacques pour tes vidéos et commentaires cela vient confirmés mes ressenties.
    A bientôt
    Nadine.

  • DVY
    Publié le 22:56h, 28 février Répondre

    bonsoir

    merci !pour ton implication et tes conseil

  • Bouaziz Zahra
    Publié le 10:33h, 28 février Répondre

    Bonjour, Jean-Jacques
    Relever le premier défi est une action importante. Je désencombre toujours ma maison des choses inutiles. Je tente à réduire le temps passé dans les ménages et j’apprends mes trois enfants être plus responsable, pour que je puisse consacrer plus d’énergie et plus de temps à ma vie personnelle et professionnelle…
    Mais je n’ai pas encore éliminé tous les personnes négatives dans ma vie. C’est une question de temps surtout avec les proches.
    Merci – A Bientôt

  • Catherine
    Publié le 09:43h, 27 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques et un grand merci de nous offrir ces petits trésors…
    J’ai commencé à m’alléger il y a déjà presque 5 ans, à faire du tri un peu partout dans tous les espaces de ma vie et ce qui reste le plus grand défi pour moi est de ranger, me libérer de mes croyances limitantes. C’est fou comme la liste est longue alors que j’ai conscience de leur existence et fait de mon mieux pour les transformer (?) comment passer à l’action en ce moment alors que je me sens freinée, ralentie ? Cela m’enlève de ma joie de vivre de me voir comme ça, c’est terrible 🙁 Je suis accompagnée, entourée, soutenue et pourtant je « résiste » à quelque chose d’indéfinissable. Je vais cependant relevé le défi de « nettoyer » mon coeur et mon esprit de ces croyances limitantes aujourd’hui… Au plaisir de partager avec vous, encore MERCI.

  • DAOUD Leila
    Publié le 09:27h, 27 février Répondre

    Salut

  • Diana
    Publié le 02:31h, 27 février Répondre

    T’ai-je mentionné le fait que j’adore que ton challenge soit en plein milieu du mois! A chaque fois que le 1er du mois prochain approche, je suis en stress car bien souvent mes objectifs ne sont pas tous atteints! Ton challenge à cheval sur deux mois, m’enlève la pression du « 1er ». Merci pour cela! 😉

  • Diana
    Publié le 02:04h, 27 février Répondre

    Quelle parfaite synchronicité JJ! Figure-toi que je suis en train de lire et d’appliquer un livre qui traite du même sujet: « La magie du rangement » de Marie Kondo. Elle propose une méthode d’épuration pour ne garder que les vêtements, livres, objets etc. qui nous font vibrer et nous mettent en joie! Avec en plus une méthode de pliage et de rangement qui permet de garder son habitat clair et en ordre. Dans la même lignée, le livre « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau, préconise le désencombrement dans toutes les sphères de notre vie. A priori, elle aurait écrit « L’art de l’essentiel aussi », mais je ne connais pas celui là! Mon prochain livre sera « zéro déchet » pour encore plus de désencombrement du superflu et un soupçon d’écologie! 🙂 Merci à toi pour ce challenge mensuel qui m’allume!

  • TESS
    Publié le 16:49h, 25 février Répondre

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à jeter.

  • emy
    Publié le 09:54h, 23 février Répondre

    bonjour Jean -Jacques
    malgré plusieurs déménagement, j’avoue qu’il y a encore du tri à faire chez moi et surtout du superflu à dégager, j’y pensais déjà avant votre intervention, à vrai dire, je reconnais que cela m’a activé et alors je garde le cap…je pense toujours aux enfants et… ;je garde!…sur vos conseils, le livre  » le prophète  » m’a permis d’envisager certaines choses autrement,..
    Le défi est lancé, à nous le délestage!!! je vous remercie pour vos conseils, c’est un réel plaisir de vous lire ou vous écouter, merci pour le partage et la motivation que génère votre intervention, à bientôt.

  • Francoise
    Publié le 04:12h, 23 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques.
    Merci pour votre nouvelle initiative et ces nouveaux partages !
    « L’art de la simplicité » et « L’infiniment peu » de Dominique Loreau – déjà cités à plusieurs reprises – m’avaient permis une prise de conscience il y a quelques années. Plus récemment, « Zéro déchet » de Béa Johnson me semble aller encore plus loin …

    Ma petite habitude est de faire du tri deux fois par an ( printemps et automne ) en me posant cette question pour chaque chose « l’ai-je utilisée cette année ? » : si la réponse est « non » : je donne ; si la réponse est « oui » vient alors une deuxième question « en ai-je vraiment besoin ? » …

  • Clémence Castonguay
    Publié le 14:21h, 22 février Répondre

    Bonjour 🙂

    je viens aussi de déménager, il y a donc un bon ménage de fait, mais cela date de juillet 2015, donc votre défi me remet au défi.
    Je vais imprimer votre défi le relire, je suis certaine que je vais trouver d’autres choses à débarasser 🙂
    mais oui en plus des autres facettes que vous suggérés, il y aura effectivement d’autres débarras dans les autres domains, j’en suis certaine. J’entreprend votre défi dans la conscience.

    Je trouve cela amusant merci

    Bonne journée

  • samaia morris
    Publié le 12:50h, 22 février Répondre

    he bien ce desencombrement je l ai commence en decembre deja : ai donne et/ou cede a prix modique ce qu il me restait en mobilier ,j ai jete de vieux vetements,donne ce que je pouvais a la croix rouge,j ai encore du mal avec mes souvenirs d enfance et de voyages…tout ce qu il me reste tient dans 12m2…je suis partie de france avec 2 valises et mon compagnon…finalement lui aussi m encombre…je repars ailleurs alors,seule ! j ai vide de vieux messages de ma boite electronique..je consomme peu de nourriture etant vegetarienne ecolo,je recicle le plus possible,je plante mes graines pour les faire germer…que faire de plus ?? j ai aussi ralenti mes heures de conexion a Internet.que faire de plus JJ ,je te pose la question ?? si d autres ont des suggestions,bienvenues ! et bonne route a chacun dans ce defi tout au long de cette annee du singe…attention,il est joueur et espiegle !

    • KRIS
      Publié le 14:54h, 23 février Répondre

      J’aime ton témoignage Samaia, et je te propose un jeu passionnant, qui enrichi ma vie à  » chaque instant  » c’est le jeu du miroir.
      je suppose que tu le connais ; dès qu’il y a quelque chose qui ne me plais pas ou ne me rend pas gaie, je cherche en moi, ce que cela  » titille/ réactive « , je pose juste la question, et la réponse vient simplement ensuite, comme cela tu évolues en conscience de toi-même, et les découvertes sont parfois de merveilleux trésor libérateur.
      Jean-Jacques je t’embrasse, car je te ressens Magnifique. (Attention aux chevilles – ☺)

  • Bernadette
    Publié le 12:17h, 22 février Répondre

    Quelques livres de Dominique Loreau qui m’ont aidée il y a quelques années déjà à aller dans ce sens.

    « L’infiniment peu »
    « L’art de l’essentiel » Jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi.
    L’art des listes » Simplifier,organiser,enrichir sa vie.

    Courage,persévérance et vigilance m’ont été et me sont toujours nécessaires pour garder le cap. ;-)) mais je progresse et je suis sur la voie ;-)) Je les relis de temps en temps ::-))

  • hakim
    Publié le 06:55h, 22 février Répondre

    Bonjour à tous !

    La loi la plus fondamentale de la psychologie positive est la « loi de l’effet ». Ce qu’elle dit est simple : faire suivre les actions positives par des récompenses permet de renforcer votre motivation, et vous pousse à les faire à nouveau. Hélas, les études montrent que les gens utilisent rarement cette technique dans leur tentative de changer leurs habitudes personnelles.
    Il faut trouver la juste mesure : en cas d’échec nous devons en tirer des leçons, détecter nos faiblesses et surtout essayer à nouveau. Il faut dialoguer avec soi-même d’une façon positive et couper court aux suggestions négatives émanant d’autrui où de soi-même. Cette empathie, et cet espoir, sont les moteurs d’une vie productive.

    • liliane de gussem
      Publié le 08:52h, 27 février Répondre

      coucou
      comment ne pas être d’accord avec ce défi ? mais ce sont des choses que tout au long de notre vie qu’il est impératif de faire surtout dans le domaine futile des biens matériaux que nous possédons en tant que consommateurs abusif avec toutes ces publicités qui nous font flancher dans le consumérisme !
      comme j’ai déménagé de mon pays natal, la Belgique, pour venir m’installer dans le Limousin, il y avait déjà pas mal de choses qui sont resté derrière moi et même d’avoir coupé le cordon ombilical avec une mère possessive et une sœur quelque peu égoïste car j’avais besoin de,me retrouver avec moi même !

  • Nouche
    Publié le 05:29h, 22 février Répondre

    Bonjour jean jacques

    Entendue.. je relève le défis… ! merci de nous faire partager votre savoir faire et votre expérience avec autant d’enthousiasme et d’énergie

    Meilleures pensées

    Nouche

  • Marie Léa
    Publié le 04:38h, 22 février Répondre

    Merci Jean-Jacques,

    Ce défi arrive au bon moment dans ma vie, j’avais commencé depuis une semaine ce qui me permettra de poser une date sur mon agenda pour m’en tenir dans cette période.

    Je vous souhaite à tous un bon mois de vide pour permettre au nouveau de faire son entrée!!

  • Marie Yvrose Dumas
    Publié le 15:57h, 21 février Répondre

    Mille mercis pour ces partages qui me font grandir en conscience et en connaissance.Je bénis cette synchronicité qui m’a conduit vers vous Jean Jacques

  • Christianne
    Publié le 15:29h, 21 février Répondre

    Un premier défi, qui en sera tout un pour moi à bien des égards ! Je me suis engagée il y a un mois à relever les 10 défis et à les tenir jusqu’au bout cette fois-ci, et je suis bien décidée à tenir mon engagement envers mois-même, même si je sais que ce ne sera pas facile car j’ai l’habitude de lâcher en cours de route la plupart de ce que j’entreprends. Alors je me mets à l’ouvrage aujourd’hui, et demain et encore … et j’ai déjà hâte de me voir dans un mois. Ma vie sera meilleure en 2016 car, grâce à toi Jean-Jacque, j’ai réalisé que je le mérite. Merci!

  • Ivana
    Publié le 14:07h, 21 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    J’ai commencé le désencombrement mental il y a quelques mois après la lecture du livre d’olivier Clerc : Le tamis à 4 étages : ce livre que je recommande permet de faire un rangement dans sa tête et on se sent beaucoup plus léger et on prend de la distance part rapport aux événements sur lesquels on n’a aucune prise mais qui sont énergivores, et aussi d’élargir l’horizon sur nos croyances personnelles, et là je viens de commencer sur le plan matériel, c’est super ! Merci pour tout cela!!
    Ivana

  • Marina
    Publié le 11:56h, 21 février Répondre

    Bonjour à tous !
    Pas simple de faire le ménage. J’ai décidé cette année d’éviter de trop consommer. J’ai été habituée à faire de grandes réserves de nourriture, le congélateur est plein et je ne sais même plus ce qu’il contient. Les placards aussi. Alors je vais commencer par consommer ce que j’ai et ne racheter que l’indispensable. Avancer vers la sobriété je pense que je me sentirai beaucoup mieux. Merci pour ses défis et merci aussi de les mettre par écrit. Je vis en famille et j’ai parfois du mal à m’isoler pour écouter les vidéos.

  • Moi
    Publié le 11:02h, 21 février Répondre

    Bonjour
    Bcp de mal à jeter et à savoir définir ce et ceux qui ne conviennent plus. ..
    Comment faire ?????
    Mais j’apreci toujours de vous lire et vous écouter

  • Zahia HAMNANE
    Publié le 09:26h, 21 février Répondre

    Bonjour,

    Merci pour ce défi lancer à s’engager à relever les dix défis pour 2016.
    Me concernant je m’y engage. J’espère que je vais y arriver.

    Je profite pour vous remercier infiniment pour tout ce que vous faites pour aider les autres à grandir.
    Je regarde également toutes vos vidéos.

  • GAYOT Patrick
    Publié le 06:12h, 21 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    Je suis finalement agacé !
    Oh, sûrement pas par tes propos qui sont toujours très clairs, précis et déclencheurs de réflexion mais plutôt par le fait que leur contenu est tellement évident lorsqu’on les lit que je ne peux pas m’empêcher de penser : mais oui, bien sûr, comment n’ai je pas pu y penser tout seul ? Outre l’encombrement matériel, cela fait prendre conscience aussi de l’encombrement de notre cerveau et faire le ménage dans ses diverses croyances me semble essentiel pour réaliser le reste tout naturellement.
    MERCI – Amour et Gratitude

  • André
    Publié le 03:55h, 21 février Répondre

    Bonjour jean- Jacques

    Je suis en commun accord avec vos écrits et vos vidéos. Depuis 10 ans que ma femme est décédé je ne cesse de faire le ménage
    dans ma tète. Dans ma maison j’ai commencé à la désencombré, j’ai des projets de vendre des choses de ma femme qui ne me
    servent plus ou qui ne m’ont jamais servi. Tout ceci avant de vous connaitre,.Merci Jean-Jacques
    André bain-andre@orange.fr

  • Jebri Rakia
    Publié le 02:05h, 21 février Répondre

    merci beaucoup pour votre aide

  • Javier I
    Publié le 20:00h, 20 février Répondre

    Merci pour ce texte. Et qui vient faire écho et synchronicité à quelques meubles, paperasses que je souhaitais et souhaite virer.. Faire deuil ou désencombrer de personnes d’un répertoire téléphonique et plus précisément faire deuil de certaines personnes qui ont été proches et ne le sont plus. Je vais réfléchir comme libérer cela et ceux-là !? Je suis à l’écoute pour un « protocole » ou formulation verbale direct ou consciente à distance vis à vis de ces personnes là. En fait comment dire à Dieu et Adieu :-).
    En feng Shui une fois j’eus lu : Ordre, Espace et Lumière…Hum que c’est bon.
    Ton texte me donne du peps. 🙂
    Embrassades coeur à coeur Jean-Jacques.
    AU plaisir et santé et joie à vous toutes et tous.
    Embrassades.
    Livre : Dominique LOREAU : 99 objets nécessaires et suffisants.

  • Alice
    Publié le 18:27h, 20 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques
    Entre l’AVM 03 et ces nouveaux défis il y a de quoi faire , mais quel bonheur tu nous guides tu nous stimules même s’il y a encore des résistances ma vie a changer depuis le 10 avril 2015 .Poser des actes oui ils y a du travail pour désencombrer ma grande maison, les croyances ,les relations. .Quel merveilleux parcours tu nous fait faire .De tout coeur merci

  • Marie Bastin
    Publié le 17:17h, 20 février Répondre

    Bonsoir Jean-Jacques,
    C’est toujours avec grand intérêt que je lis vos réflections
    Je vous remercie pour votre belle proposition pour cette année..
    Nous sommes deux à vouloir mettre toute notre énergie à relever ce premier défi et les 9 autres à venir..
    Amitiés de Belgique.
    Marie

  • Geneviève
    Publié le 16:36h, 20 février Répondre

    Bonsoir Jean-Jacques
    Vivant dans seulement 40m2 je n’ai rien de superflu, et de toutes façons je pratique le vide des biens matériels mais inutiles depuis longtemps (presque 30 ans)….En commençant par revendre les gros meubles achetés lors de ce déménagement pour loger tout ce que mes parents m’avaient donné lors de mon « émancipation » aux alentours de 22 ans. Par exemple j’avais un buffet pour mettre à l’intérieur le service à vaisselle, à glace, à dessert, à poissons, les verres en cristal, les couverts en argent… bref tout ce qu’à l’époque on obtient lors d’un mariage que je n’ai jamais concrétisé. et dont on ne sert qu’à de rares occasions. Il y avait un meuble pour la télé, une table ronde et 4 chaises et un lit genre clic-clac !!! Bref tout dans la même pièce. Mais un jour je me suis sentie tellement à l’étroit que j’ai tout vendu ou donné (le service à vaisselle en porcelaine a fait très grand plaisir à une amie), les meubles m’ont été acheté par un ami marocain qui se mariait (dans leur tradition le futur mari doit préparer l’arrivée de la mariée en meublant leur nouveau logis) . je n’ai jamais été une fan de bibelots (cela facilite le dépoussiérage) . Quant aux photos elles sont dans les albums que je « trie » régulièrement aussi. et pour finir je trie l’administratif tous les ans. Depuis 2 ans je relis mes livres et soit les donne, soit les vends et comme il y en a beaucoup…
    Mon défi alors pour ce mois va être de changer mes habitudes alimentaires, d’éteindre la télé, bien que je n’écoute pas les infos, mais suis une accro des séries américaines, et de mettre en avant les croyances limitantes qui me bloquent.
    Par chance point de vue relationnel, j’ai éliminé les parasites, les négatifs perpétuels, les hypocondriaques, …. Oui il m’arrive parfois de me trouver dans une certaine solitude, que je mets à profit pour méditer, lire bien sûr, ou écrire ce qui me passe par la tête, cela me plait beaucoup car les questions existentielles ressortent et certaines réponses arrivent, comme si ma main était guidée !!!!!
    Enorme gratitude à toi Jean-Jacques pour cette aventure virtuelle et valorisante pour tous..
    Geneviève

  • Jocelyne
    Publié le 16:17h, 20 février Répondre

    Merci Jean-Jacques

    Pour moi faire du ménage est une sorte de thérapie. Donc j’aime donner, recycler ou jeter, Car je sais quand nous élaguons c’est pour faire de la place à du nouveau. Mais j’ai encore du ménage à faire sur mes fausses croyances. Donc je me donne un défit pour le mois de février.

    Merci pour tes vidéos.

  • althéa
    Publié le 11:40h, 20 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    Merci de nous proposer ce défi, essentiel pour grandir et évoluer. Parvenue à l’automne de ma vie, il me semble avoir pas mal désencombré ma vie, mais la vidéo m’a éclairé sur certains points, où il reste du travail; notamment, par rapport aux croyances limitantes qui me freinent encore malgré moi.. Par ailleurs, je n’avais jamais imaginé que des photos exposées, pouvaient aussi exercer un frein quelque part, du fait de nous renvoyer dans un passé mort et obsolète. Merci pour cela.
    Quant aux relations, j’ai fait un gros tri, il y a quelques temps, me disant que la Vie m’amènerait du neuf, mais il me semble que ça tarde à venir…Alors je me demande si l’évolution est synonyme de solitude? Je n’ai pas la réponse…
    Encore merci à vous pour vos vidéos qui me nourrissent véritablement. Cela fait du bien.

  • Catherine
    Publié le 11:38h, 20 février Répondre

    Cher Jean-Jacques,

    Habitant l’Allemagne je ne peux pas écouter la vidéo « Je désencombre ma vie » car il y a, sans doute, de la musique que le site You Tube allemand ne peut diffuser pour des raisons de droit d’auteur. Je trouve cela très dommage. Peut- on recevoir la vidéo sans musique? Car je parts du principe que ce n’est qu’une musique d’entrée en matière ?

    Cette vidéo et ce défi sont d’une synchronnicitée incroyable car je venais de décider de faire des tris sérieux cette année! J’apprécie beaucoup vos vidéos, elles me font beaucoup réfléchir et avancer dans ma vie. Donc je trouverai triste de ne pas pouvoir vous suivre pour des raisons de droit d’auteur. Mais s’il n’y a rien à faire, temps pis, je me contenterai du texte.

    Merci pour votre merveilleux travail et pour le cadeau de pouvoir en profiter.

    Catherine

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 14:35h, 20 février Répondre

      Bonjour Catherine, le processus d’approbation des droits musicaux vient d’être modifié chez YouTube. Comme c’est la première fois, cela va prendre quelques jours afin de libérer les restrictions de diffusion. Mais tout rentrera dans l’ordre dans le courant de la semaine, étant donné que j’ai acquis les droits de cette musique depuis le mois de juillet dernier. Un peu de patience donc et tu pourras voir cette vidéo dans quelques jours.

  • Karima naaman
    Publié le 10:28h, 20 février Répondre

    Je suis partante pour ce défi .je vous suggère le livre de Vadim zeland transurfing en 5 tomes

  • Corinne Bouqueau
    Publié le 07:26h, 20 février Répondre

    je conseille un petit livre « l’art de la simplicité » de Dominique Loreau édition marabout; Quand on lit se livre, on a envie de tout jeter et d’avoir une maison propre et nette. Bien à vous tous.

    Corinne

  • Danielle
    Publié le 07:14h, 20 février Répondre

    Bonjour,JJ Crevecoeur,
    J’ ai écrit un long commentaire
    Il s’ est envollé dans les lymbes de la vie.
    Internet m’ à noté vous avez fait un doublon……………..
    Et bien c’ est parce qu’ il ne fallait pas qu’ il parte.
    Merci? ici et maintenant.
    Danielle.

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 09:14h, 20 février Répondre

      Il ne s’est pas envolé ! Il devait juste être approuvé par un humain…

  • Danielle
    Publié le 07:04h, 20 février Répondre

    Bonjour,
    Je suis restée un petit moment en silence,
    Parce que je ne pouvais pas etre sur l’ ordi et jeter des choses.
    Pendant les periodes de fetes je me suis mise en repli.

    Je n’ ai pas fété Noel, mais j’ ai festoyé pour le 31/12 dans un petit restaurant ou j’ ai rencontré des personnes sympatiques.

    J’ ai lu attentivement les vidéos qui arrivaient mais je n’ ai pas répondu, car ce que j’ avais à faire était très important.
    Les enfants qui se séparent de leur femme ou d’ autres choses avec les petits enfants,
    J’ ai laché prise et j’ ai dit voila(j’ ai 3 enfants grands),à présent je suis dans le moment présent, je m’ occupe de mes besoins, je ne suis pas une mère en illimité (j’ ai pris très au sérieux la vidéo )
    Parce que l’ ex belle- fille ne veut pas que je m’ occupe de mes petites filles soi,t je me suis renseignée dans un cabinet de juristes,
    J’ ai compris quelle était ma place, et que ce sera mon fils qui devra se positionner par rapport à ses enfants et non pas moi de quémander un droit de visite,
    Et çà à tt changé j’ ai été voir le fils et les petites, çà à été un moment extraordinaire, mais aussi je n’ ai pas délaissé mes amis ni la musique classique ni la littérature, ni le rire.

    Et puis j’ ai laché prise,
    J’ ai trouvé sans la chercher une jeune femme qui joue de la harpe celtique qui va m’ accompagner dans les contes que j’ invente et que je raconte
    ,J’ ai éloigné des personnes toxiques.
    J’ ai lu notament un livre très interessant de Gustave-Nicolas Fischer

    « GUERIR SA VIE Un chemin interieur
    Ce livre m’ à appis que je pouvais me guérir seule + avec les 3 livres de vous j’ avais déja fait un pas de géant mais là, j’ ai plongé , et je suis ressortie lavée de beaucoup de croyances que j’ avais encore
    Je viens d » acquérir un extracteur de jus, c’ est magique, çà me donne la « peche ».
    Je dis NON à tout ce qui ne me plait plus, et je dis OUI à la VIE.

    Je ne suis plus une victime depuis longtemps, mais pour comprendre certains mécanismes il faut du temps et comprendre aussi que pas mal de personnes dans le développement personnel sont là pour se faire « du fric », alors je dis STOP, BASTA.

    Là mon objectif c’ est de vider jeter ranger.
    J’ ai déjà commencé et petit à petit, je m’ applique à le faire, je me respecte,

    Et aussi ce qui est plaisant, c’ est que je fais de la place à l’ intérieur mais aussi pour d’ autres choses qui arrivent.

    Par contre (et çà c’ est très important) je pratique l’ ART de Bénir que Pierre Pradervand m’ à fait connaitre, c’ est un outil puissant,
    Je commence à lire chaque jour une méditation quotidienne « la petite voix de Eileen Caddy, et je continue de lire chaque jour un recueil qui m’à été offert par une très chère amie, Dieu Appelle,

    Je chante, je fait des Free Hugs( avec des amis on a eu l’ idée d’ envoyer de l’ Amour vers les autres ),
    Je me sens bien ici et maintenant, je dis merci……
    Merci La Vie.
    Et aussi un grand Merci à vous aussi Jean-Jacques Crevecoeur. Merci Merci Merci est un tout petit mot mais la gratitude çà donne la joie.

    .

  • LAURENCE R
    Publié le 05:52h, 20 février Répondre

    Merci Jean Jacques !

    Je vais me mettre à vider, c’est une belle motivation pour un bon début pour une « nettoyage de printemps »… Je pense que ce défi tombe pour moi à point nommé dans ma vie ! N’oublions pas de nous donner la permission de vider ! Merci merci merci…;

    J’ai lu un très bon livre à ce propos : LA MAGIE DU RANGEMENT de Marie Kondo qui abonde dans votre sens.

    Je vous souhaite une belle journée….

    Laurence R

  • Émilie D
    Publié le 04:55h, 20 février Répondre

    Bonjour a toutes et à tous,
    Désencombrer, il semblerait que le processus soit entamé pour moi: plus de télé, de micro- ondes, tri vêtements..
    Désencombrer le matériel me parait accessible, par contre désencombrer le mental, c autre chose car figurez-vous que je ne parviens pas actuellement a définir ces croyances qui me barricadent… A croire que ces dernières sont bien ancrée s…!
    Si, je sais qu une partie de moi ne veut le renoncer au prince charmant…
    Pour le reste, le plus crucial sans doute, c trop vague, quelles sont les questions a se poser pour définir nos croyances actuelle s entérinées, tellement l’impression d être dans le vrai pour certaines choses, et je me veux pourtant ouverte…ça coince quelque part..
    Vidéo pas dispo sur you tube.

  • Jean-David Roth
    Publié le 22:33h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, bonjour à tous…
    Je voudrais bien relever ce défi, mais c’est une lutte permanente pour moi entre ce que je ressens de l’utilité d’éliminer, et de savoir que je cours le risque de me priver d’une source de savoir, Quand je dis cela, je pense aux innombrables livres que je n’ai pas lus en entier qui encombrent mes bibliothèques.
    Dans le livre Getting Things Done, David Allen parle lui aussi de la nécessité d’éliminer. Et ce livre a changé ma vie.
    Mais il n’a pas suffi à réussir sur le chapitre de l’élimination, autant qu’il est probablement nécessaire que je le fasse.
    David Allen parle du fait qu’il accompagne les clients qui peuvent se payer ses services dans une démarche qui devrait pouvoir être faite seul en un week-end, qui consiste à éliminer. Il commence par placer la poubelle à proximité et probablement arrive à convaincre son client par des questions pertinentes de se débarrasser de ceci ou de cela. En tout cas, dans sa description on comprend que la poubelle ou les poubelles se remplissent bien.
    Dans un autre livre sur la gestion du temps, j’avais lu que tout ce qui devient obsolète et non consulté, en terme de livres, devrait être éliminé. Il y avait des critères pour décider d’éliminer, et je me souviens de ces deux-là. (Obsolescence et non-utilisation prolongée).
    Et pourtant.
    Chaque fois que je décide de passer à l’action, je prends un bouquin, un de ceux que je n’avais peut-être pas terminé, et je commence une sorte de voyage dans le temps, qui me ramène à des souvenirs datant du moment où j’avais commencé de lire, ce bouquin, de l’annoter (j’annote de plus en plus). Je vois sa valeur, et 9 fois sur 10 je décide, après un long temps d’examen de le garder.
    Pitoyable, non ? Et pourtant j’ai besoin de davantage d’espace vital aujourd’hui, pour mettre en place mon fond vert qui me permettra de tourner, mes vidéos…
    Donc je vais essayer de faire des progrès, j’en fait d’ailleurs déjà mais la lutte est un peu inégale entre des parties de moi-même qui ont leurs ancrages…
    Peut-être dois-je arriver à rassurer la partie de moi qui a peur de perdre en lui expliquant qu’elle va perdre un peu mais gagner bien plus… Oui c’est peut-être cela la clé… Ou alors peut-être est-ce d’autre chose, encore à l’état inconscient, que je dois pouvoir prendre conscience ? Pour pouvoir appliquer une méthode pour faire le vide efficace ? Pour décider en comprenant quelles sont ces forces en présence ?
    De plus tout cela se passe sur fond d’avoir plein de projets à faire avancer… donc si pour jeter je dois relire un bouquin une demi-heure pour décider si je dois le garder ou non, cela ne va pas le faire… Dois-je décider de ne garder que les bouquins qui traitent des sujets que je juge prioritaires ? Eliminer ceux que je suis sûr de pouvoir retrouver sur internet ? Eventuellement au format électronique ? sur Kindle, ou sur internet, parce que tombés dans le domaine public ? Mais… et mes annotations de ces bouquins…
    Bref, tu l’auras compris, Jean-Jacques, pour moi cela ne semble pas facile. Mais je vais essayer de continuer de progresser. Merci en tout cas de ton incitation, je sais qu’elle est très utile.

  • Guylaine Thériault
    Publié le 19:49h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,

    Je lis vos courriel à l’occasion et je suis toujours émerveillée par les sujets que vous abordés car ils répondent aux questionnements existentielles de mon inconscient pour ne pas dire de mon âme. Je vous explique: même si je fais pas exactement et consciemment, soit par manque de temps ou autres raisons que je me donne, ce que vous proposez dans vos vidéos ou articles, je me retrouve à le faire malgré mon moi conscient . Par exemple il me semble vous avoir déjà lu ou entendu sur le sujet « faire le vide » et voilà que je constate que le cheminement est déjà entamé. Aussi par moment j’y vois des synchronicités extraordinaires car vous parlez de choses qui me touchent au bon moment. Merci pour votre conscience aussi aiguisée et votre grand sens de la communication! Guylaine

  • Jean Serge Turcot
    Publié le 19:01h, 19 février Répondre

    Eh bien, c’est fait. En cessant de publier le Journal Vert, j’ai dû faire le grand ménage… Ça va faire un an bientôt que je ne publie plus et j’ai encore des courriels, des lettres avec des chèques d’abonnement et des magasins qui téléphonent tellement ils se font demander le Journal VERT. Fin janvier dernier, j’ai pris la route du sud des USA avec mon mini-campeur et suis complètement sans attache et… Sans domicile fixe (on verra à mon retour au Québec en avril), je suis completement libre! C’est un peu difficile au début car la liberté s’accompagne d’insécurité. Il ne me reste que l’essentiel, en mini-entrepôt: un lit, quelques meubles en kit démontés et quelques vêtements, même pas une garde-robe. Je vais maintenant m’atteler un vraies affaires, dont l’écriture d’un premier livre.
    Aux USA, le « downsizing » est très tendance, tout comme le mouvement des mini-maisons (tiny house).
    À bientôt donc,

    Jean Serge Turcot
    Éditeur, Journal VERT
    100 000 lecteurs conscients depuis 20 ans

  • Laurence C.
    Publié le 18:01h, 19 février Répondre

    Bonsoir Jean-Jacques…
    Un chaleureux merci de venir concrètement m’aider à passer à l’action ! Enfin, j’ai commencé mon désencombrement… Et la tâche est harde pour moi car je constate et reconnaît enfin que je suis une grande  » sentimentale » conservatrice et qui a peur de ne plus être aimée ? Depuis ce début d’année, je gagne déjà en confiance et chaque jour je me lance ce défi comme un moteur de vie…
    .J’ai donc hâte d’obtenir des changements pour mon avenir personnel, professionnel et même lieu de vie, mais en compagnie de mon conjoint depuis 36 ans…
    Merci pour votre aide précieuse, un cadeau qui me va droit au cœur…
    Dommage pour la vidéo indisponible…

  • elia
    Publié le 17:07h, 19 février Répondre

    Oui bien sùr j’ai commencé serieusement à me desencombrer depuis 1an déjà -au niveau materiel surtout – et cela prend du temps .quand on vit à deux, l’energie de chacun n’est pas toujours la meme pour agir, et pas forcement en meme temps, alors il faut composer avec cela; mais le travail continue..! au niveau relationnel nous savons que les relations sont aussi des nourritures qu’il faut bien choisir..et paradoxalement le travail se fait ou s’est fait au fil des années plus facilement..
    je peux inviter à lire les ecrits d’Yvan Amar qui rejoignent tes demarches Jean-Jacques,..Cet etre etonnant a accompagné de son vivant pendant des années lors d’entretiens en groupe mes reflexions et m’a aidée à conscientiser mes comportements, et comme le travail sur soi au quotidien a besoin de rappels..je te remercie encore de nous accompagner sur cette route où nous sommes seul -e- mais tellement tous aussi ensemble ! courage à tous , confiance et merci !

  • Regnewed
    Publié le 16:54h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, bonjour à tous,
    j’ai commencé le travail de tri, désencombrement progressivement après une année de maturation. La semaine dernière, j’ai entrepris de trier et jeter des tonnes de papiers, documents, archives et vider mon bureau des piles qui l’encombrent. Un besoin. Et au bout de deux jours,la grippe m’est tombée dessus ! et une grippe qui dure… Est-ce ce travail que j’ai pris en grippe ? J’étais quasiment persuadée – par expérience – que je n’attrapais jamais la grippe ni même un rhume… comme quoi il ne faut pas se sentir invulnérable et tout peut arriver un jour. N’empêche ce ménage a dû remuer des choses à l’intérieur, même si je ne le ressens pas directement.
    Au tour du 2e défi !

  • Françoise BUF VERWICHT
    Publié le 16:47h, 19 février Répondre

    Vide de ma maison et réinstallation dans une autre seule et plus petite fait en 2015. Vide des relations stériles et polluantes fait ces 2 dernières années. Vide de fausses croyances commencé en 2012 mais il en reste donc y’a encore du boulot ! Depuis de belles choses se sont mises en place et ça continu de bouger. C’est non sans difficultés et souffrances. Mon corps m’a aussi beaucoup parlé. J’ai donc du vide à faire dans de mauvaises habitudes comme temps passés à errer sur le net et temps passer à ranger et nettoyer trop souvent ma maison au lieu de me consacrer à mon projet de site internet, lire des livres commences mais pas terminer par exemple….
    Merci à vous pour touts vos conseils et vos vidéos qui m’ont beaucoup parlé et aide à avancer.
    Sans acte posés rien ne change. Mais quand j’ai pose les actes, ouhlala tout s’est mis à bouger et surtout
    Moi la première je me suis sentie à la fois mieux heureuse du cadeau que je me faisais et de làutre je me suis sentie complètement déstabilisée. Je patiente donc à trouvé ce nouvel équilibre dont j’ai rêvé à m’y habituer et à continuer de fonctionner à présent différemment.
    S’il reste toujours du chemin à parcourir cela reste toujours un vrai bonheur !!!!

  • Suzanne
    Publié le 15:44h, 19 février Répondre

    Bonsoir Jean Jacques,

    Merci à vous encore pour ces conseils. Pour ma part, j’ai déjà commencé mais je suis conservatrice, alors il est toujours difficile de se séparer de certains biens matériels……Je dois préparer prochainement un déménagement. De ce fait, je vais continuer en relevant effectivement ce PREMIER DÉFI !! en attendant la surprise du DEUXIÈME;::et des suivants……
    Suzanne.

  • corinne schockaert
    Publié le 15:43h, 19 février Répondre

    Bonsoir Jean Jacques

    Je viens de finir le module 8 de l’avm02, mais une petite piqure de rappel fait de bien!
    J’ai déjà mis en place un programme de « nettoyage » mais ça n’est pas terminé.
    Plus de repas devant la télé (même si ce n’était pas les informations!) cela permet de discuter
    Plus de télé tous les soirs, cela permet de faire autre chose ou de ne rien faire!
    Une fois par semaine le repas du soir est un jeun
    Et demain : tri dans mon armoire pour me débarrasser de tout ce qui n’est plus moi, tout ce qui faisait partit de mon ancienne vie.
    Ca ne fait que commencer!
    Merci Jean Jacques
    i

  • Florence
    Publié le 15:31h, 19 février Répondre

    Bonsoir Jean-Jacques,
    Je relève également le défi!
    Je travaille sur ce chemin depuis quelques années et ai déjà abordé et changé pas mal de choses. Cela fait quand même du bien d’y repenser et d’y réfléchir à nouveau.
    2 déménagements en 4 ans m’ont appris à me détacher de pas mal de biens matériels… plus j’avance, plus mon chez moi est petit ! J’ai aussi encore des attachements à certains objets…
    Ma consommation alimentaire a totalement changée et je me sens tellement mieux maintenant. Je consomme moins mais des produits locaux et de bonne qualité. La télévision n’est allumée que de manière exceptionnelle chez moi et pour ma part je ne la regarde plus. J’ai pris la décision depuis quelques années de ne plus écouter les informations et cela a éviter de me polluer l’esprit avec des informations déprimantes pour commencer une journée.
    Je suis infirmière mais ne prends pourtant pas de médicaments ou de façon exceptionnelle encore. Il y a pour moi d’autres moyens de se guérir, d’écouter son corps, ses émotions pour se sentir bien et en bonne santé.
    Cela me fait très plaisir de retravailler sur ce sujet qui me semble important et en effet indispensable pour accueillir un changement positif dans nos vies. En effet, même en ayant pris conscience de l’importance de ces changements, notre inconscient a tendance à calmer ses angoisses en comblant des vides….
    Merci beaucoup pour ce voyage….

  • Josiane
    Publié le 15:13h, 19 février Répondre

    Cher Jean-Jacques,

    J’adore !!! Comme j’adore découvrir que vous m’avez envoyé un mail… je me sens à chaque fois comme un petit enfant venant de recevoir un cadeau… dans l’excitation de découvrir ce par quoi vous allez m’émerveiller, car ce sont de continuels émerveillements que je vis avec touts vos messages et vos vidéos… Un conte enchanté dans ce monde virtuel… surtout n’arrêtez-pas et… MERCI pour qui vous êtes et MERCI pour nous faire bénéficier généreusement de cette montagne de cadeaux !
    Lumineux messages à vous
    Bisous du coeur
    Josiane

  • Francine
    Publié le 14:54h, 19 février Répondre

    Merci infiniment Jean-Jacques pour ce 1er défi, que je vais relevé pendant un mois… voire plus.
    Je passe à l’action, marche après marche.
    J’en profite pour vous adresser ma gratitude pour tous ces conseils que j’attends avec grand plaisir le vendredi.

  • francoise
    Publié le 13:39h, 19 février Répondre

    Merci Cher Jean Jacques,
    j’aime beaucoup la pertinence et le vivant de vos vidéos qui m’accrochent très souvent e me font réfléchir. Depuis le mois de décembre j’ai renvoyé ma box de télévision et j’ai beaucoup de temps en soirée dorénavant pour faire des tas d’expériences enrichissantes (méditation, prières, écouter de la musique, parler avec mes enfants etc.)
    En janvier j’ai fait trois fois les puces pour me débarrasser de mes bibelots.(j’ai pu améliorer le quotidien de ma fille qui fait des études grâce à ces ventes)
    Actuellement en cure thermale suite à un cancer du sein,j ‘ai décidé dès que je rentre, de changer d’emploi et même de région pour une nouvelle aventure…
    Tous ces changements positifs c’est aussi grâce à toi
    Merci Jean Jacques pour tout ce que tu m’apportes

  • Chantal
    Publié le 13:19h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    Je vous lis depuis quelques années et j’adore votre authenticité, votre intégrité, votre générosité et votre gentillesse… Bref j’ai beaucoup d’admiration pour la belle âme que vous êtes… Juste vous dire toute ma gratitude pour les magnifiques outils de croissance que vous mettez à notre portée… Que la vie vous soit douce… et longue; là j’avoue je pense un peu à moi… Lol…

  • Isabelle
    Publié le 12:28h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, bonjour à tous,
    J’ai entrepris cette démarche de m’alléger de biens matériels depuis quelques années. Idem dans mes relations. Un livre a été précieux pour m’accompagner : « L’art de l’essentiel » de Dominique LOREAU. Le sous-titre est révélateur : « jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi. » Plutôt que de jeter, (notre pauvre Terre n’en peut plus d’avoir tout cela à recycler !), donner est aussi une bonne alternative. Bonne lecture et belle continuation sur ce chemin vers l’épure et vers l’essentiel.

  • Mary
    Publié le 12:14h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques. Merci pour ce 1er défi qui m’a permis de prendre conscience que tout se faisait naturellement. Rien à faire, ce qui arrive doit arriver. La vie est magnifiquement faite ! Le vide de la maison se fait seul, les éléments extérieurs me le font faire sans que je me pose de questions. La lecture de ce 1er défi m’a juste fait prendre conscience que ce qui se fait et s’est fait tout seul (réinstallation de mon lieu de vie, à mon goût, le superflu est viré, parfois par obligation – qui si on en prend conscience est à faire et que c’est là le bon moment-) me libère complètement. Ça me permet de mettre un mot sur ce qui se passe actuellement : libération ! Merci tout simplement…

  • Musombo Jean Pierre
    Publié le 11:50h, 19 février Répondre

    Merci beaucoup car tu ne cesses de me construire positivement.

  • Karin
    Publié le 11:36h, 19 février Répondre

    Merci beaucoup
    Syncronicité ? peut-être ? J’étais justement en train de me dire qu’il était temps que je quitte
    tout ce qui me relie au passé et m’empêche d’avancer
    Je me bats contre du vent depuis tellement longtemps que je m’épuise
    alors MERCI pour ce rappel, ce don de partage, vos pistes claires
    VOs vidéos m’ont déjà bcp aidées

    Suis impatiente de lire la suite…

  • laurence boone
    Publié le 11:13h, 19 février Répondre

    Bonjour
    Je vais relever ce defi,depuis le temps que j accumule ,il est temps d eliminer,merci de ce coup de fouet pour ma motivatoon

  • François L.
    Publié le 10:04h, 19 février Répondre

    L’autre jour, j’ai par erreur, effacé tous les courriels de ma boîte de réception de messagerie.
    Près de 300 courriels qui s’étaient entassés dans l’optique « de les lire de manière plus approfondie plus tard ».
    Je conseille vraiment la méthode !
    Le défi évidemment est, ensuite, de maintenir cette boîte de réception aussi vide que possible.

  • Régis
    Publié le 09:45h, 19 février Répondre

    Ouf! enfin quelque chose de bien, je vous suis très reconnaissant.

  • babeth
    Publié le 09:43h, 19 février Répondre

    babeth

    j’ai également commencé mon désencombrement intérieur et quelle légéreté et esprit d’initiatives se sont ouverts
    merci mr jean jacques crévecoeur pour votre simplicité et vos images concrétes qui me font avancer dans mon cheminement intérieur

  • Carole Perez
    Publié le 08:47h, 19 février Répondre

    Merci Ces 4 dernieres années j’ai fait bcp de menage dans mes relations et de mauvaises habitudes Et cela fait qq mois que je pense à faire le vide matériel Mais c’était toujours après après Merci car cela me met en action pour réellement le faire J’adore les défis

  • Marie-Hélène Potter
    Publié le 08:42h, 19 février Répondre

    Merci Jean-Jacques pour tous ces conseils.
    Déjà deux semaines que j’élimine des affaires, pièce par pièce
    j’ai dû ralentir, une terrible fatigue assommante m’a terrassée.
    Un mal de dos était si violent que je devais m’allonger.
    Malgré ça j’étais contente, il me reste encore pas mal à faire.
    Maintenant la liste est longue, un mois n’est pas de trop.
    Ce challenge est enthousiasmant.

    Marie-Hélène

  • Nicole
    Publié le 08:28h, 19 février Répondre

    Merci JJ pour ces défis que tu nous proposes. Pour le premier, je le fais déjà depuis plusieurs années et je l’ai même déjà partager dans un livre que j’ai publié en 2012, sur ma vie et des techniques de cheminement personnel que j’ai dû faire à une certaine période de ma vie, pour me ressusciter intérieurement. J’aimerais d’ailleurs te l’envoyer ce livre. Je vais communiquer avec l’adresse de l’académie pour savoir où te l’envoyer.
    Depuis que je fais du vide, je me sens toujours mieux, je laisse place aux nouveaux, à l’énergie.
    Déjà hâte au prochain défi ;-)

  • Christine Lenoir
    Publié le 08:21h, 19 février Répondre

    Cher Jean-Jacques, Tout à fait d’accord ! Je suis une adepte du tri et du rangement. Cette année, j’ai commencé par faire le tri de ma garde-robe grâce à la lecture du livre de Marie Kondo « la magie du rangement », je le lis au fur et à mesure. Oui pour moi faire le vide commence par ma garde-robe, j’en suis aux chaussures pour ce week-end. J’ai aussi commencé à faire le tri de mes croyances limitantes concernant le couple en lisant « éloge du mariage de l’engagement et autres folies » de christiane singer, un vrai bol d’air, moi qui voulait garder ma belle relation dans le formol des débuts, quelle erreur ! Je relève donc le défi du changement avec joie ! Christine

  • Kateline Thiry
    Publié le 08:15h, 19 février Répondre

    Nous venons de vendre une grande maison pour nous installer dans un appartement bien plus petit , nous avons donner, trier, jeter et nous continuons car nous partons vivre à l’étranger dans un plus petit appartement .
    Nous savons que nous ne manquerons de rien car nous avons fait beaucoup de stages de lâcher prise et nous savons que l’univers rempli les vides très rapidement .

  • Francoise
    Publié le 08:11h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques
    Ce défi, je l’ai déjà relevé l’été dernier, j’ai fait un énorme nettoyage dans mes affaires ( vêtements, livres, meubles, bibelots… ) et c’est vrai qu’au fur et à mesure je me sentais plus légère. C’est une impression très agréable de faire le vide, y compris au niveau de ses relations. Je pense qu’effectivement on se sent mieux dans sa tête, plus libre, plus ouvert au changement.
    Je souhaite changer de lieu, de travail, et pour l’instant  » chou blanc « . Qui sait, les 9 autres défis vont-ils m’aider…
    Merci Jean-Jacques, pour ce que vous nous apportez depuis des années.
    Françoise

  • Johanne
    Publié le 07:47h, 19 février Répondre

    Ce défi est déjà commencé depuis 2015. Cependant même si le ménage est fait dans le matériel, je suis consciente que j’ai encore du travail au niveau des croyances. Je tente de faire très attention aux mots que j’emploie car j’ai une tendance naturelle à me saboter et à banaliser toute choses positives qui m’arrivent. Il y a amélioration, j’en suis consciente mais je demeure vigilante pour mes pensées et mes paroles. Merci Jean-Jacques de m’aider à grandir xxx

  • Sonja
    Publié le 07:33h, 19 février Répondre

    J’apprecie Vos conseils Jean -Jacques
    Recevez toute ma gratitude

  • Thérésa
    Publié le 07:31h, 19 février Répondre

    Bonjour
    Je voulais partager une habitude allemande que je trouve très agréable.
    Il est ici très fréquent de trouver sur le trottoir, bord de fenêtre, où site internet des objets à offrir. Cela peut-être un canapé un frigidaire, un livre…..
    Je trouve cette manière de ce défaire très agréable. Offrir des objets qui sont pour d’autres très utile et recevoir des cadeaux aux hasard de ces ballades.
    Après le décès de ma mère cela a été pour moi un plaisir de pouvoir offrir.
    Merci pour vos vidéo et articles 🙂

  • Françoise
    Publié le 07:30h, 19 février Répondre

    Belle synchronicité ce 1er défi! Sauf que je viens d’écrire 2 messages qui viennent de s’annuler parce que je n’ai pas vu les champs obligatoires à remplir. tant pis, je ne recommence pas; Pour ma part le 1er défi est bien entamé. Merci; Françoise

  • JP
    Publié le 06:51h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, ce matin j’ai justement amené à un ami un très gros sac de livres, il les récupère pour les revendre (lui garde très peu chez lui). J’ai même pensé à ce que les livres amenéz soient sur des sujets qui l’intéresse et qui moi ne me conviennent plus. Pour les amis cela fait déjà quelques mois que j’ai fait le tri. Je me sens beaucoup mieux à présent certaines relations étaient toxiques ou à sens unique. Simplement j’ai une question que tu n’abordes pas dans ton bel article : Le risque n’est-il pas de finir seul ?

  • Christiane
    Publié le 06:35h, 19 février Répondre

    Mon seul commentaire après lecture sera: UN GROS MERCI Jean-Jacques <3 xx et que le désencombrement commence… Bonne journée…
    Christ 🙂

  • Marie C
    Publié le 06:26h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    Il y a un an déjà j’entreprenais une demarche de changement de rythme de vie et de lieu de vie.. Je travaille à le mettre en place, de petits morceaux à la fois.. Cette première mission arrive à propos. Elle s’inscrit dans mes efforts et c’est d’alleurs ce que j’essaie de faire depuis : me départir de tout ce qui encombre. Mais je dois admettre que ma propre résistance à laisser aller est grande. Je relève le défi de mener à terme le tout,`d’ici la fin de l’année! Merci de devenir un guide dans mes demarches.

  • michelle
    Publié le 06:22h, 19 février Répondre

    bonjour Jean-Jacques
    j’ai lu avec plaisir votre message. En faite, j’ai déjà commencé votre défi depuis plusieurs semaines, j’ai fais du tri dans mes placards de cuisine salle à manger, et déposé de la vaisselle que j’avais depuis très longtemps à une association, je continue dans cette voie, cela me fait beaucoup de bien,
    encore merci, tout ne sera pas facile, mais je vais m’y atteler.

  • Joële van Effenterre
    Publié le 06:15h, 19 février Répondre

    100% d’accord « mentalement » et pourtant c’est terriblement difficile de mettre en action l’énergie nécessaire pour faire le vide matériel après 35 ans passés dans le même lieu. Je me suis toujours dit que je n’étais pas attachée au matériel et pourtant quand il s’agit de s’en libérer c’est une autre paire de manches… Il me serait plus facile de sortir de la maison et de jeter la clé dans l’égout… Est-ce de la paresse, un manque de courage, l’impossibilité à regarder avec discernement ce qu’a été ma vie, le manque de foi dans ce qu’elle peut encore être ?

  • JULIE
    Publié le 06:12h, 19 février Répondre

    « NOUS DEVONS ÊTRE LE CHANGEMENT QUE NOUS VOULONS VOIR DANS LE MONDE »GANDHI.
    Je choisis la Qualité à la quantité. Merci Jean-Jacques pour ce coup de pouce(pousse).

  • annick guibe
    Publié le 06:06h, 19 février Répondre

    Bonour,votre message arrive à point!il est temps pour moi de faire ce vide si important j,e viens de perdre mon mari après 55ans de mariage!Quel chambardement et remise en question!!!:Quelle leçon de vie!je suis à un grand tournant et toutes les portes sont ouvertes.Merci Jean acques

  • dora lemaire
    Publié le 06:04h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques,

    Je suis tentée de vous écrire, car je pense que ma vie , n’est pas ordinaire et pourra peut être donner un exemple valable à d’autre d’y glaner qq idées , pour faire le bonheur d’eux même, mais aussi des autres.
    A savoir que j’ai 80 ans et la chose extra ordinaire, personne ne peut le croire. Mais pourtant ma vie n’est pas fait que de facilités. Née dans une famille anoblie. Et déjà toute petite engagé dans la résistance de la guerre 1940-1944, car c’était un nid de résistance dans ma famille et ils ont reçu la plus haute distinction de l’Etat d’Israël. Ensuite pendant mon stage d’assistent social, j’ai travaillé sur l’île de Schouwen Duiveland, en Mer du Nord en Hollande pendant les inondation de 1953 à sauver des victimes (1700 noyés sur l’île) et ensuite j’ai marié un professeur Belge en 1957 et habite la Wallonie belge depuis 59 ans. Après 40 ans de bonheur avec mon mari , il est atteint de la maladie d’Alzheimer, Parkinson et la maladie de Léwy et 2 ans de la fin de vie complètement paralysé. Il est décédé (ou muté) en 2005 après 49 ans de bonheur , de partage de vie. 6 Mois + tard j’ai un grave problème de cœur, épuisé d’avoir soigné mon mari, jusqu’à la fin et subi une opération de cœur et reçois un pacemaker. Un mois après un accident et 1 an et demi dans une attelle à ma jambe. Besoin d’aide pour mon jardin et la maison. Viens alors un jeune jardinier de 27 ans , complètement drogué et dans un état lamentable, lais dans le fond très brave, pour m’aider. Je constate ses problèmes et en plus il est comme un sauvage,ne communique pas et en plus il est Borderline, schizophrène, socio-et microphobe. la totale ! Je me dis après 49 ans de bonheur avec mon mari , la vie ne m’ a pas mal gâtée, je pourrai rendre peut être un peu de bonheur à ce garçon et essayer de l’aider à retrouver confiance en lui et la vie ( sans me faire des illusions, en sachant la difficulté de le sortir de l’état drogué grave et des drames qu’il avait vécu dans sa vie..

    Voilà 10 ans que je l’accompagne et les 3 dernières années , je l’ai accepté en co-habitation. Ayant fait 10 ans d’études à l’académie des Beaux Arts, il a vu mes tableaux et après des mois, quand il décidé d’ouvrir un peu sa coquille de silence, ilk a dit;  » On doit avoir bon de faire cela ! » Ensuite il a accepté de débuté de dessiner et de peindre . Mais impossible de d’écrire , ce que j’ai du aussi partager avec lui, comme crises de violences , quand il était en manque. Jamais il m’a fait violence physique , mais en paroles ( quand il sortait son mal-être. Ensuite ,(séparé d’un père psychopathe) habitant chez moi, ou il a sa chambre et un atelier de peinture , il est un « Maître doué » en peinture et totalement changé. Il retrouve sa confiance en lui , apprend à s’organiser. Comme j’ai eu depuis 2 ans des problèmes de santé, qui m’empêchent de faire des travaux lourdes et qui m’immobilisent toutes sortes de choses , il a prit le relais. Il fait les courses, il a obtenu son permis de conduire depuis 2 ans et roule parfaitement bien. Cuisine et s’occupe du jardin, c’est son grand plaisir. Il a fait ses humanités en Horticulture et 2 ans et 1/2 des études d’infirmier. Par ses études d’infirmier il peut m’aider, quand j’ai besoin d’un kiné et il apprend par une cousine (prof en kinésiologie de soigner des personnes.Il semble avoir des énergies dans ses mains , qui soulagent , aident de nous débarrasser des douleurs .Seulement étant schizophrène (, il est déclaré handicapé à 66% et sur la Mutuel,) étant incapable de travailler en présence d’autres personnes. Cela le dérange psychologiquement, mais il comprend , que finalement , c’est la société, exigeant d’être parfait et rentabilisant pour les multinationale, qui rend les gens malade et il cherche à rendre à la vie, sa part de participation, d’une autre manière.
    Mais tout cela, ma amène , à avoir investi depuis 10 ans plus de 2.000.000 d’ancien francs belge et que je me trouve fin du mois péniblement avec 50 € de réserve.
    Cela me dérange pas , je me suis privée de tout. Pendant les 7 premières années, tout son argent partait dans la drogue. J’y participais même, pour que doucement il passait en drogue douce et …depuis 3 ans , il est cleen : plus de drogue, alcool et …on a supprimé la TV, car il regardait continuellement des films violents, pour ne pas entendre ces voix ((il entend des voix qui menacent) Mais la plus grand injustice vient de la part de l’ONEM. Il travaillait pendant des années pour l’ALE comme jardinier. L’ONEM avait un document médical, qui mentionnait qu’il était schizophrène et handicapé pour 66% ,
    Il habitait séparé chez son père, qu’il ne fréquentait pas, en isolé vu les mauvais souvenir qu’il avait de lui et qui était son dealer.
    Ce père s’est disputé avec un policier et celui l’a dénoncé à l’ONEM , pour des petits détails,, que l’appartement n’était pas conforme. Pendant le procès , il a été soit disant défendu par l’avocat du Syndicat, mais j’ai appris que celui a seulement dit , qu’il acceptait les demandes du Syndicat et à F il a signalé que la discussion était clos. F a été mis à l’amende de 300€ par mois pendant 2 1/2 ans, de 9.300 € total.. Maintenant il ne reçois que 700 € par mois de la Mutuel et heureusement que je l’ai prit à ma charge. Sinon il deviendrait SDF , car ne sait rien gérer. Par contre on m’a augmenté mes contributions de + de 400 € au lieu de retoucher 500 €. Je vis déjà avec moins de la moitié de pension depuis la mort de mon mari et tout les frais sont tjs les même ! Sais tu peut être, si je peux décompter les 300 € d’amende de F, de nos revenus ?

    Cher Jean Jacques , pourquoi , je te raconte tout cela , pour dénoncer,quand tu es handicapé et sans la possibilité de te défendre, tu est victime du système.

    Mais peut être pourrais tu faire savoir,que si chacun pouvait déjà tendre la main à un être en détresse, le monde viendrait meilleur. D’ailleurs, »Si tu te plains du monde, demande toi , ce que tu as fait pour le rendre meilleur !! »Je pense que je donne ma part , et quand je muterai, je pourrai dire :  » je n’ai pas vécu pour rien ! »
    Bravo pour tes vidéos, qui réconforte !

    Claire Ruisseau (pseudonyme)
    dora.lemaire@skynet.be

  • Marie Laurence
    Publié le 05:57h, 19 février Répondre

    Merci Jean-Jacques, pour ta proposition éclairée.
    Personnellement, cela fait quelques années, que je suis dans une phase de tri et d’allègement. J’en ai constaté le bienfait, et je le pratique très régulièrement pour me dé-scléroser… Cela a été bien souvent une nécessité vitale! Pour ce faire, il est cependant important, à mon sens, de bien veiller à avoir un « regard » consciemment « aérateur », tant de choses viennent s’incruster en nous et autour de nous sans que nous ne les voyons plus! Et puis il y a un certain attachement aux objets, aux gens, aux situation, même! Une peur de se mettre à nu, d’être dépouillé!
    Un défi… pour mon frère, ma sœur et moi, suite au décès accidentel (à un age avancé!) de nos parents: vider la maison familiale!
    Tout, absolument tout était gardé (durant 50 ans): papiers, revues, livres, linges et vêtements de toutes les époques, jouets, contenants divers et variés, appareils défectueux, meubles invalides, morceaux de bois, ficelles, articles de journaux… C’est difficilement imaginable, d’autant qu’il y a de l’espace (à combler!)! Peu de choses de valeur marchande, parfois sentimentale… souvenirs, souvenirs!
    Je crois que nos parents ne voyaient plus l’encombrement! Et moi, au fur et à mesure des mois de désencombrement, j’ai l’impression de reprendre possession de ma vie… Surtout, me souvenir, de ne jamais m’encombrer. Dépouiller autour de moi, pour sentir cet espace dans lequel je respire, pour sentir que j’EXISTE!

  • Marlene stobbart
    Publié le 05:53h, 19 février Répondre

    j ai particulierement apprecie l anecdote du maitre zen, tres efficace mentalement et bien sur tout le reste. merci , cela m’aide a gerer mon futur divorce..

  • Marlene stobbart
    Publié le 05:50h, 19 février Répondre

    Merci Jean Jacques pour votre article, je serai bientot dans une procedure de divorce et dois me detacher petit a petit mentalement de ce qui a fait ma vie pendant longtemps… aussi me liberer par rapport a des idees preconcues sur ce que je peux faire ou ne pas faire…l’anecdote sur le maitre japonais est tres eclairante, et efficace! merci!

  • Nathalie
    Publié le 05:26h, 19 février Répondre

    Merci jean jacques. ca tombe a pic… Ce mois ci je me defais de la croyance que l autre a besoin de moi aussi bien materiellement emotionnellement ou spirituellement. Aujourd hui j affirme plus que jamais que l autre n a besoin que de sa volonte a se relier a son pouvoir createur. Comme je fais le choix de me relier au mien. Tant que je reste dependant de cette croyance l autre resonne avec cette dependance et n oeuvre pas pour sa realisation… Miroir de ma propre dependance. Aujourd hui c est fini mon choix est fait : je veille a ma realisation ma fluidite dans le mouvement de la Vie. Nathalie

  • Malika
    Publié le 05:20h, 19 février Répondre

    C super et merci.c’est très intéressant et ça sert réellement. Je ne lacherai aucun de vos articles après .bon succès

  • ??a quoi?apres je rennonce a moi meme.et le present n est pas zen du tout.
    Publié le 05:10h, 19 février Répondre

    Oui.il faut faire du vides notre vie.facile mais je ne sais par ou commencer
    Je suis une mere de famille grande 6 enf et mere seule.j ai me retrouve dans la maison tres souvent seule.a mon age pas d amis ..pas d occuppation .anxieuse .je ne sais quoi faire.quoi enlever de mes idees.habitudes?si je ne serais pas sur internet .je n aurais pas eu comment vous connaitre?? Si je rennonce s tout dans ma sit ouj arriverrai? Je ne sais quoi faire.je m accroche a drs choses..a des perss.a mes photos.car je suis seule dans une ville drs 3

  • Sylvie
    Publié le 05:09h, 19 février Répondre

    Bonjour,
    Je suis intéressée par ce défi 2016 ! J’ai déjà été sensibilisée sur le fait de faire du vide sur le plan matériel en lisant le très ludique « Zéro déchet » de Béa Johnsonn. Et puis, nous sommes aussi concernés par les questions environnementales et très sensibilisés aux questions de recyclage. Je pense que notre génération (dans les pays occidentaux) n’a pas souffert comme la génération précédente du manque (de nourriture, de biens matériels) et peut plus facilement faire le vide. Mais sur les plans psychologique et relationnel, je dois avouer que j’ai plus de mal à mettre en oeuvre. C’est plus compliqué, cela demande une vigilance de tous les instants. J’espère que le fait de se poser les questions aide déjà à avancer dans ce sens. En tout cas, merci à Jean-Jacques pour ce partage !

  • Andree MINASSIAN
    Publié le 04:55h, 19 février Répondre

    Pas facile à faire : même les oiseaux migrateurs retrouvent leur ancien nid!

  • Noëlle
    Publié le 04:46h, 19 février Répondre

    C’est un très bon principe que je vais m’empresser d’appliquer, merci beaucoup pour ce conseil!

  • Françoise
    Publié le 04:46h, 19 février Répondre

    Trop drôle ce message au moment où me sont livrés des chaises et du linge qui étaient chez un frère depuis le décès de nos parents….en ouvrant les cartons, des larmes sont venues avec une énorme mélancolie et des images…
    Parallèlement à çà, je me suis lancée dans l’enseignement donné par le mouvement des Colibris sur le thème « Création d’une Oasis », solidarité, partage, entraide, sobriété heureuse de Pierre Rabhi! Rejoignez-nous si le sujet vous intéresse. C’est du concret!!!
    Membre d’une génération en mutation, je compte bien que tout mon travail personnel (depuis 1994) portera ses fruits pour les générations suivantes. Nous construisons le monde que nous voulons et….il faut, comme dans toute aventure humaine, des pionniers!
    Merci Jean-Jacques de faire ta part de Colibri!

  • Amira Medini
    Publié le 04:39h, 19 février Répondre

    Merci beaucoup pour cet article ! J’ai déjà commencé par me débarrasser de tout ce qui me retient vers l’arrière et votre article est un vrai élan pour continuer !

  • Bouabdellah
    Publié le 04:35h, 19 février Répondre

    Bonjour Monsieur Jean Jacques Crèvecoeur ainsi qu’à tous les visiteurs de votre Blog, et après.
    Je ne sais si par coïncidence ou par une belle intention de votre part de choisir ce Jour du Vendredi qui m’est personnellement sacré car je suis Musulman, mais je vous remercie tout de même de cette invitation à changer vers le meilleur.
    De ma part et après la lecture des étapes de ce premier défis, je suis tout a fait d’accord avec votre précieux plan, sauf que je vous suggère de lier cette volonté humaine à une solide volonté Divine. J’aimerai bien que cette action de se vider soit en concordance avec un retour vers notre nature spirituelle.
    Très Bon Vendredi et Sacrée journée en ce 19 Février de l’année 2016.

  • Latifa BEN ARFA
    Publié le 04:16h, 19 février Répondre

    Ce matin, je n’avais pas vraiment envie de lire, je pensait regarder globalement le contenu puis fermer la page mais je l’ai lu jusqu’au bout . Sans commentaires c’est exactement ce qu’il me faut
    Latifa

  • Fleur
    Publié le 04:03h, 19 février Répondre

    Je relève le défi, car je suis déjà dedans … mais autant dire que je ne vois pas comment le terminer en un mois ….
    A moins que la vitesse ne s’accélère drastiquement au fur et à mesure du processus.
    Donc ne supportant plus la pression, je vais me dire que je mets le turbo sur cette fin février–début mars, mais en sachant que le sujet restera à travailler les mois suivants ¨!

  • Barbarz
    Publié le 03:40h, 19 février Répondre

    bonjour
    Je me/vous demande si vous ne pourriez pas proposer des pages web avec du texte NOIR sur BLANC au lieu de ce petit gris pastel illisible (manque de contraste sur le blanc) pour qui a des problèmes de vue.
    Je sais bien que c’est la mode epuis plusieurs années déjà, tant sur le web que sur papier, mais je n’arrive pas à lire.
    Merci d’y songer ou de communiquer cela à votre web-master.
    Cordialement
    Barbara

  • Kiener-Gander
    Publié le 03:39h, 19 février Répondre

    Merci Jean Jacques pour ce défi que je relève d’autant plus aisément que depuis quelques mois (suite à la fin de mon mandat de maire) j’éprouve un besoin quasi viscéral de faire le vide dans ma vie. Et je constate que cela dure, dure….je suis pourtant active, mais j’ai l’impression d’un travail sans fin !
    Sur le plan matériel, pas de problème. Sur le plan humain, pas non plus (la place que j’ai faite à l’AVM en est la preuve…. même si je pourrais faire mieux en la matière !
    Mais sur le plan de la consommation ordi ou TV , c’est un vrai problème ! j’ai une âme de documentaliste et tout me semble bon à garder.
    Quant aux pensées ou habitudes limitantes, je ne sais si je parviendrai à un résultat optimal.
    Merci à toi de nous booster ainsi .
    Bon week end !
    Patricia K.G.

  • anne
    Publié le 03:34h, 19 février Répondre

    bonjour JJ
    très bizarre ce courrier qui arrive ce matin! Depuis qq jours, je retourne visiter la même petite maison pour éventuellement l’acquérir …. il y a bcp de travaux à y faire, comme tu le dis, arracher vieux papiers et tapis, refaire l’electricité… et elle est tellement petite que je serais obligée de me séparer de pas mal de mon mobilier actuel ! En m’eveillant, je demandais à mes guides de m’envoyer un signe clair: est-elle pour moi cette maison? …. et voilà ton courrier! …. Qu’en penser???
    merci … belle journée à tous
    Merci aussi JJ pour les vidéos reçues par la poste , je ne savais pas comment te dire qu’elles étaient bien arrivées en Belgique, c’est fait!

  • Marie-luce
    Publié le 03:30h, 19 février Répondre

    Merci pour cette proposition. Pour l’instant en congé de maladie suite à un Burn out au travail, me remettant sans cesse en question. Je voulais justement profiter de cette occasion pour faire le vide aussi, vide dans mes peurs et mon manque de confiance en moi, vide dans mes idées en méditant, vide dans mon corps aussi, en buvant des tisanes dexotifiantes, de la sève de bouleau et en ne mangeant plus de chocolat (dur dur déjà les œufs de Pâques ont fait pleur apparition ) car le vide dans mes armoires je l’avais déjà fait mais peut-être pas à fond… Je relève le défis avec enthousiasme. J’ai lu un livre qui m’a beaucoup plu récemment, c’est le pouvoir de l’intention de Wayne dyer. Je le recommande à tous… Très bon vendredi à vous, et merci pour ces bons conseils

  • Chantal
    Publié le 03:26h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    Défi intéressant d’autant plus que cette année 2016 est une année 9 (en réduisant les chiffres). Donc la fin d’un cycle. Si on veut repartir sur de bonnes bases l’année prochaine, c’est le moment de faire place nette. Tous les “On ne sait jamais ça peut servir” et les “Ce sera pour les enfants” etc sont autant de limitations et de boulets dans nos vies. Sur le plan des relations, des habitudes, des croyances, c’est le même mécanisme
    La clé est l’observation de soi. Qui suis-je? Oú suis-je? Que fais-je? La réponse en conscience va nous guider.
    Merci

  • Cècel
    Publié le 03:24h, 19 février Répondre

    Bonjour et surtout merci pour tout ce que vous m’avez déjà apporté.
    Je suis parti pour « essayer » de suivre au maximum les défis de cette nouvelle année. Pour le premier, j’ai déjà commencé le travail depuis quelques années. Comme tout le monde, il me faudra aussi vider « le sac à dos » que je traîne depuis ma jeunesse (je vais avoir 70 ans cette année) mais je suis convaincu qu’après ma vie continuera à s’améliorer. A la suite d’un infarctus, qui m’a ouvert les yeux, je suis reparti à zéro. Aujourd’hui, 12 ans après, je vis beaucoup mieux sur beaucoup de points.
    Encore merci et à très bientôt.

  • Jocelyne
    Publié le 03:20h, 19 février Répondre

    Bonjour, Jean-Jacques.
    Si tu savais comme tu as touché dans le mille! Si je veux désencombrer ma vie, suivre tes conseils est évidemment la tâche à laquelle je dois me donner…
    Merci, car me séparer de ce qui est inutile, est pour moi un … allez, j’ose … Une déchirement. Aïe! Le mot est lancé!
    Merci Jean-Jacques.

  • Nicole
    Publié le 02:59h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques
    Cette video arrive à point car j’ai l’intention de faire du vide dans ma vie et j’en éprouve le besoin dans tous les domaines matériel, affectif, relationnel….
    Par contre, elle ne paraît pas disponible
    Merci pour vos précieux conseils
    Nicole

  • Mélissa
    Publié le 02:46h, 19 février Répondre

    Bonjour,

    Ce défi est une merveilleuse idée pour débuter l’année. Cela raisonne en moi, je le relève!
    Merci pour ce partage, cet accomagnement, ce coup de booster!
    Merci Merci Merci
    Pleins de belles choses

  • Nadine
    Publié le 02:41h, 19 février Répondre

    Bonjour tout le monde,
    Je suis contente que votre précision de fin d’article Jean-Jacques car je me disais bien qu’un mois (même plus long que février) ne suffirait pas à mes propres travaux de désencombrement multidimensionnels !
    En fait j’ai surtout à m’occuper de faire du vide dans ma maison et ce n’est pas facile pour moi car, tout comme Dominique, j’ai beaucoup de mal à me séparer… je suis une grande conservatrice sentimentale.
    Il y a longtemps que j’ai « l’intention » (qui n’est pas l’action) de procéder à ce nettoyage par le vide (aaarrrrgh ! rien qu’en l’écrivant je sens les résistances en moi !) alors je vais, en m’inspirant de cet article, créer un document tout exprès pour m’aider à y parvenir en préparant le travail sous forme de listes de questions/réponses à moi-même.
    Merci pour ces défis et tous vos autres partages.

  • Godeau
    Publié le 02:36h, 19 février Répondre

    Merci de ce temps que vous consacrez heureusement accessible à tous. Sans cela je n’aurais pas fait une démarche car ma vie est plutôt coincée matériellement et pas seulement….
    Votre démarche fait souvent écho à ce que je,nous vivons, c’est assez motivant.. Je suis souvent en phase concrète avec cela.
    Votre action est très certainement gagnante, elle atteint son but.
    Mais que dire pour la faire évoluer ? Moi je n’ai rien à y ajouter, rajouter ou contredire, mon commentaire est donc quasi inutile. Seulement c’est ce que vous souhaitez, notre retour alors voilà.

  • Cloe
    Publié le 02:31h, 19 février Répondre

    Je relève le défi, j’ai beaucoup de choses a donner a jeter .
    En même temps , je vais aussi jeter , bien des choses dont je n’ai plus besoin en moi.
    Merci pour votre aide précieuse.
    Au boulot
    * Cloé *
    *

  • Jlouis
    Publié le 02:30h, 19 février Répondre

    Bonjour
    Ça me parle bien je suis le nouveau propriétaire d’une maison de famille elle contient les meubles de la famille donc je ne peux pas encore installer les miens. Mon frère va venir deux jours pour m’aider à la débarrasser.
    Pour les vêtements ma méthode j’achète une nouvelle chemise, je donne une chemise de mon placard pour les plus démunis. Et cela pour tous les vêtements.
    Je me sépare aussi de tous les vêtements que je n’ai pas portés pendant l’année.
    Pour les meubles et les livres c’est plus difficile pour moi.
    Le défi est lancé on regardera le résultat en fin de mois..

  • françoise
    Publié le 02:22h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques,
    C’est avec un grand plaisir que je vous retrouve et que je suis curieuse de vous suivre dans cette aventure de « délestage ».
    Il est vrai… que j’ai une certaine expérience des accumulations… j’ai 62 ans mais l’idée de soulager mon environnement et par conséquent mon esprit m’est déjà venue!
    les conseils d’une personne pratiquant le Feng Shui m’ont aidée il y a 2 ans a libérer mon espace matériel.
    Je peux également conseiller une lecture qui m’a donné beaucoup de plaisir « L’art de la simplicité » Dominique Loreau.
    Maintenant, je suis prête à compléter ce début de parcours de liberté en suivant vos conseils.
    Un nouveau carnet accompagne ces nouveaux défis.
    Merci de nous aider et de guider nos pas parfois incertains.

  • lalou
    Publié le 02:21h, 19 février Répondre

    bonjour Jean-Jacques
    je suis bien d’accord avec Dominique.
    J’ai commencé par désencombrer ma vie d’un mari trop négatif et harcelant. Vendu la maison, acheté un appartement pour moi seule. Où je n’ai emmené QUE ce qui me plaisait ou me rappelait mes parents, mes grds-parents. Bien sûr il y a encore trop de contraintes dans ma vie et trop d’objets qui m’entourent.
    Ton texte est le coup de pouce pour m’améliorer. Merci !!

  • Virginie
    Publié le 02:11h, 19 février Répondre

    Bonjour! Défi que je relève avec plaisir d’autant plus que cela est ce que je pratique déjà depuis peu, notamment les changements d’habitudes. Et je m’en sens mieux. Mais en défi, et suivi, encouragé par d’autres, cela ne peut qu’avoir un meilleur impact, celui souhaité ! Merci et bon défi à tous.

  • Isabelle
    Publié le 02:10h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques
    Je relève le défi aussi !
    C’est une prise de conscience que j’avais faite il y a quelque temps…
    L’idéal est de ne pas se ré-emcombrer après avoir fait le vide ou avoir cru le faire … Ce qui n’est pas toujours facile surtout au niveau des croyances et habitudes
    Je me remets en route donc….
    Moi non plus je n’ai pas accès à la vidéo .
    Merci pour cette video !

  • Armelle Paillard
    Publié le 01:58h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques et merci.
    J’ai commencé l’année 2016 par un rituel de purification et ce grand tamisage de notre vie que vous proposez me semble opportun pour pouvoir construire du nouveau neuf!!!
    Belle et lumineuse journée, Armelle

  • Guy ROMAIN
    Publié le 01:55h, 19 février Répondre

    Bonjour à tous
    Je suis actuellement en Thaïlande pour des soins liés à ma maladie. Je vis chez l’habitant et ce que je viens de lire dans le défi de Jean-Jacques correspond tout à fait à ce que je vis ici au quotidien. Pas de superflus, rien de trop, Je n’aurai pas trop de mal à me plonger dans ce défi.
    Merci Jean-Jacques

  • michel
    Publié le 01:34h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean Jacques, je suis heureux de .continuer sue le chemin de la vie avec Toi
    J’ai vécu une année 2015 très très difficile, un divorce d’avec une femme psychopathe , la vraie qui m’a rendu dependant affectif total, qui m’a mené en bateau pendant nos 4 années de vie commune.
    Je m’en suis sorti et je déménage la semaine prochaine. Je me suis débarrassé de plus de la moitié de mes affaires sans problème.
    Je suis soulagé et heureux de repartir à zéro
    la vie est belle et le paradis est sur cette terre, à condition de le vouloir.
    merci à toi pour tous tes précieux conseils qui ont bouleversé ma vie et m’ont ouvert l’esprit. Bien sur je continue à te lire et à mettre en pratique mais tout est naturel aujourd’hui .

  • Christine Chenin
    Publié le 01:25h, 19 février Répondre

    Bonjour,
    Je suis tout à fait en accord avec ce premier défi. J’ai commencé cette démarche il y a quelques temps déjà, et c’est incroyable tout ce que j’ai pu accumulé sans m’en rendre vraiment compte d’une part et sans en avoir vraiment besoin, aujourd’hui en tout cas, d’autre part. Il m’arrive parfois de garder une chose les 2 premières fois où je la vois, et de m’en séparer ensuite, un travail intérieur et inconscient qui se fait tout doucement sans heurt, il faut « juste » que la détermination à s’alléger et à garder l’essentiel soit présente, donc merci de me relancer ce défi, qui même si il me prendra quelques temps encore, me permettra de vider ma tasse…Alors comme on souhaite bon appétit, je vous souhaite à tous une grande soif! Cordialement, Christine C

  • PARDO Dolorès
    Publié le 01:07h, 19 février Répondre

    Vous avez toujours la vision juste et en ce qui me concerne toujours en phase ! J’ai tout débarrassé hier ! Quantique???
    Je cherche toujours après vos 3 vidéos magnifiques sur Transurfing qui ont été retirées. Peut-on se les procurer??
    La vidéo de ce jour sort non disponible sur YouTube ! Encore merci pour vos Actions tôujours pertinentes.

  • Carine
    Publié le 00:54h, 19 février Répondre

    Très bonne idée que ces 10 défis pratiques avec un mois minimum de réalisation pour chacun. Du coup on se sent accompagné. Cela donne une autre dynamique et plus de motivation.

    Avant de continuer je précise que je n’ai pas réussi à visualiser la 1ere vidéo. Un message sur fond noir dit qu elle n’est pas disponible … Peut être est ce parce que je voulais la regarder depuis mon smartphone. Mais normalement j’ai sans problème accès aux vidéos sur youtube.

    Pour en revenir au sujet du desencombrement, cela fait un moment que j’ai commencé dans ma cave et mon garage, mais aussi dans ma garde-robe et dans mes pièces de vie. Mais cela se fait par étapes. Il me faut régulièrement y revenir pour aller plus loin.
    Le plus dur pour moi ce sont les livres (de dvpt personnel, de pratique de santé et de maîtres spirituels) et les cds (de musiciens amis ou de groupes de qualites non connus du grand public). C’est difficile de se separer de bcp d entre eux et compliqué et long de les lister (et pour les cds je voudtais au préalable et les copier mais jen ai au moins 2000 … et il m’arrive encore d’en acheter ) pour les mettre en vente à petit prix.

    Il y a aussi des choses ( petits meubles, decorations …) que je donne. Mais je ne peux pas me résoudre à jeter qqch qui pourrait encore être utile.

    Et puis le pire, ce sont tous les fichiers accumulés et mal classés, ou même pas encore nommés dans mon pc dont la mémoire est pleine (bcp concernent divers aspects de la musique qui me seront pour certains utiles pour concretiser mon projet de bientot proposer des ateliers de création vocale et rythmique; d autres concernent des activités de gestion qui me permettent de vivre. Et puis il y a les photos, elles aussi mal classées, rarement nommées … et des heures d enregistrements de concerts, d ateliers de musique, de répétition, de compositions. Idem pour tous les emails parfois classes mais tres souvent laisses dans l inbox ou l outbox ou se melangent des choses parfois a archiver (par exemple avec des documents d assurance annexés) et des choses plus liées à mes multiples centres d intérêt et recherches pour m améliorer (dont les messages de JJC ). Tout un micmac chaotique et aucune organisation pour faire des back up dignes de ce nom.
    C’est vraiment à ce niveau virtuel que personnellement j’aurais besoin d aide et de conseils plus spécifiques.

  • Dominique
    Publié le 00:51h, 19 février Répondre

    Bonjour Jean-Jacques
    Je relève le défi !
    J’ai déjà un peu d’avance car je viens de déménager et j’ai donc déjà dégagé le plus encombrant. Mais à la lecture de votre article je me rends compte que beaucoup de difficultés rencontrées lors dudit déménagement ont été générées par mon « incapacité  » à me détacher de certaines choses matérielles ayant une valeur sentimentale plus qu’ usuelle.
    Il est temps de faire place nette.

    Par contre je ne parviens pas à voir la vidéo. Elle semble indisponible. Les joies du net .
    Encore merci pour vos conseils avisés.

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *