Communiquer #1 : Je n’attends plus que l’autre me comprenne d’un seul regard…

07 Oct Communiquer #1 : Je n’attends plus que l’autre me comprenne d’un seul regard…

Pourquoi et comment, malgré les meilleures intentions du monde, nous réussissons à dégrader la qualité de notre vie relationnelle ? C’est cette question qui m’a obsédé pendant des années, entre 1982 et 1989, alors que je traversais un enfer relationnel dans ma vie conjugale et sociale. À force d’observer, de chercher à comprendre, d’analyser, j’ai fini par décrypter les processus qui nous poussent — inconsciemment et involontairement — à des comportements que nous finissons par regretter amèrement…

Tout ce cheminement m’a amené à partager le fruit de mes découvertes en tant que formateur et accompagnateur professionnel… C’est ainsi que, depuis 1989, mes difficultés relationnelles ont pu être transmutées et ont pu aider plusieurs millions de personnes à travers mes livres, mes séminaires, mes conférences et mes vidéos de formation…

C’est cette expertise doublée d’une expérience d’accompagnement de plus de trente ans que je mets à votre disposition au sein du programme « Je construis des relations respectueuses » produit par l’Académie des Relations Authentiques…

Cet article est le premier d’une série écrite en complément de ce programme. Pour comprendre cet article de conseils et pour en profiter au maximum, vous devez D’ABORD visionner ma vidéo gratuite « Dix habitudes qui empoisonnent votre vie relationnelle ».

Pour y accéder, cliquez sur ce lien ou sur l’image ci-dessous :

Suite au visionnage de cette vidéo de formation gratuite, non seulement vous pourrez revenir sur cette page de mon blog, mais en plus, vous recevrez un nouveau courriel de conseils au rythme d’un tous les trois jours.

Et ça, ça fera toute une différence dans la manière dont vous regarderez la dynamique relationnelle dans laquelle vous êtes impliqué(e).

Comme je le répète en permanence aux milliers d’étudiants qui cheminent au sein des académies diffusées par la plateforme d’Émergences :

Visionner une vidéo, c’est bien !
La mettre en application, c’est mieux !
En faire une nouvelle habitude, c’est l’idéal…

L’objectif de ces conseils :

  • pour vous donner des conseils concrets d’application du contenu de mes vidéos gratuites ;
  • pour vous encourager à en faire des habitudes saines qui remplaceront vos habitudes toxiques dans la sphère relationnelle ;
  • pour vous donner l’envie d’investir davantage de temps et d’énergie en rejoignant un jour le programme de l’Académie des Relations Authentiques dont les portes s’ouvrent une ou deux fois par an…

 

HABITUDE TOXIQUE N° 1 : ATTENDRE !

Vous vous souvenez que la première habitude toxique qui peut empoisonner littéralement votre vie relationnelle, c’est le fait d’ATTENDRE :

  • Attendre implicitement que l’autre devine ce dont vous avez besoin ou ce dont vous avez envie.
  • Attendre que l’autre vous comprenne d’un seul regard, se transformant par la même occasion en télépathe en puissance…

Avec pour conséquences énormément de frustrations de voir à quel point vous n’êtes pas entendu(e), vous ne vous sentez pas respecté(e) ou considéré(e) par les personnes de votre entourage. Vous pouvez même en nourrir énormément de ressentiment à l’égard de ces personnes, sans vous rendre compte qu’en fait, vous n’avez tout simplement pas explicité ce que vous attendiez, ce que vous souhaitiez, ce dont vous aviez besoin !

CONSEIL N° 1 : EXPLICITEZ À L’AUTRE VOS ATTENTES ET VOS BESOINS

Expliciter, ça vient du latin ex-plicare qui signifie littéralement « déplier ». Quand vous recevez une lettre par la poste ou un courriel dans votre boîte de réception, vous devez OUVRIR l’enveloppe ou le courriel pour prendre connaissance de son contenu !

Si vous voulez que les personnes de votre entourage soient conscientes de vos attentes et de vos besoins, VOUS allez devoir DÉPLIER vous-même votre message pour qu’il soit entendu.

Concrètement, voici quelques questions simples que vous pourriez vous poser, chaque fois que vous serez frustré(e) parce que l’autre ne réagit pas comme vous le voudriez :

  • Qu’est-ce que j’attends de l’autre en ce moment ?
  • Quel est le besoin qui n’est pas satisfait en ce moment, dans ma relation avec l’autre ?
  • Est-ce que je lui ai communiqué explicitement mon attente (ou mon besoin) ?
  • La formulation de mon attente (ou de mon besoin) était-elle claire ou plutôt floue ?
  • Comment pourrais-je reformuler mon attente (ou mon besoin) de manière beaucoup plus explicite ?

En fait, vous comprenez, à travers ces quelques questions, que la clé d’une communication satisfaisante, c’est la CONSCIENCE que vous allez devoir développer de votre propre réalité. Et ça, rien que ça, c’est un exercice à réaliser à temps plein !

À VOUS DE JOUER À PRÉSENT ! VOICI VOTRE STRATÉGIE D’ENTRAÎNEMENT :

En attendant mon prochain courriel consacré à la deuxième habitude toxique, je vous encourage à vous mettre à l’entraînement en faisant ceci :

  • Imprimez ce courriel et surlignez les passages qui vous parlent ;
  • Choisissez une situation frustrante relative à la première habitude ;
  • Posez-vous les questions que je vous ai suggérées ;
  • Posez un acte vis-à-vis de l’autre pour transformer la dynamique relationnelle ;
  • Persévérez et sélectionnez d’autres situations…

Quand vous aurez posé des actes et que vous aurez récolté des premiers résultats, partagez vos expériences sur cette page, sous cet article. Je suis impatient de vous lire !

J’espère que ce premier message vous aura plu et qu’il vous permettra de traduire les prises de conscience que vous avez faites en actes !

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS, VOS TÉMOIGNAGES

Mon vœu le plus cher, c’est que vous laissiez, sous cette page, comment ce texte a trouvé une résonance chez vous. Pour que les autres visiteurs de ce blog soient nourris à leur tour, non seulement par mes propos, mais aussi et surtout par vos apports.

PETITE ASTUCE POUR PUBLIER VOTRE MESSAGE DANS DE BONNES CONDITIONS

Pour publier votre message, rendez-vous juste sous ce petit texte. Il arrive parfois que le site se coupe quelques secondes, faisant disparaître tout votre texte alors que vous êtes en pleine rédaction. Petite précaution : enregistrer régulièrement votre texte pour ne pas tout perdre.

Une fois que vous avez rédigé votre texte, vous devez obligatoirement laisser votre nom (ou votre pseudonyme), votre adresse courriel (qui ne sera pas publiée), mais vous devez aussi répondre à une question de simple calcul, en inscrivant la réponse du calcul en chiffre ! Ce petit dispositif a été installé afin de vérifier que vous n’êtes pas un robot venant polluer mon blogue.

ATTENTION : Votre commentaire ne sera pas publié immédiatement si c’est la première fois que vous publiez un commentaire sur ce blog. Il devra être lu et validé par nos soins avant d’apparaître (ce n’est pas de la censure, mais de la lutte anti-spam, anti-publicité et anti-robot). Donc, pas d’inquiétude à avoir ! Juste un peu de patience…

Écrire un commentaire

Veuillez résoudre *

64 Commentaires
  • khadija
    Publié le 12:27h, 05 décembre Répondre

    Rebonjour,
    ferez-vous des vidéos sur le thème de comment recommencer à entrer en relation fluide et saine de séduction avec le sexe opposé, car au fil du temps, je me suis totalement bloquée et fermée et je n’ose même plus sortir de chez moi, la peur s’est installée durablement. Merci de votre réponse et de votre contribution.

  • khadija
    Publié le 12:22h, 05 décembre Répondre

    Bonjour,

    en vous écoutant, je me suis rendue compte que j’avais toutes ces habitudes dans ma relation à mon fils et tout cela avec bienveillance! J’ai commencé à observer la première habitude, mais moi je suis plus dans la deuxième (interpréter) et mon fils dans la première (forcément)… Khadija

  • Matet
    Publié le 10:05h, 23 novembre Répondre

    Bonjour Jean Jacques. Pouvez-vous me dire combien de temps dure chaque module? Et quand vous débuterez votre prochaine session sur les relations authentiques? J’attends vos réponses avant de m’inscrire. Cordialement. Sylvie

    • Jean-Jacques Crèvecoeur
      Publié le 11:38h, 23 novembre Répondre

      Bonjour Sylvie, désolé je n’avais pas vu votre question. En écrivant au support, vous auriez eu une réponse plus rapide (car elles sont beaucoup plus efficaces que moi).
      Chaque module dure 10 semaines environ… Et entre deux modules, je laisse passer 3 semaines pour permettre aux étudiants de souffler un peu et de remettre leurs notes en ordre. Ça leur permet aussi d’intégrer le contenu de chaque module avant d’aborder un nouveau chapitre…
      Concernant la prochaine session, ce sera probablement au printemps prochain. Nous nous sommes rendu compte que la période de novembre n’était pas nécessairement la meilleure période pour démarrer ce genre de démarche…
      J’espère vous accueillir au sein de l’Académie avec plaisir !
      Jean-Jacques

  • fanny
    Publié le 13:51h, 17 novembre Répondre

    Bonsoir,

    Je pensais avoir transformées ( dépassées )plusieurs de mes habitudes dont la n° 1 et en fait pas du tout j’ai toujours expliquée à mon mari mes attentes mes besoins de femme mais seulement par période car sa réaction (solution) première est le relation sexuelle. Alors je me suis mise à attendre, à me raisonner, à concéder, à patienter et le cycle ( les cycles) s’est répété. Il ne comprend pas malgré que je lui dise,que je lui montre ce que j’espère depuis toutes ces années (36 ans). Il fait tout à l’envers et est toujours pressé!
    Dois je le lui dire plus souvent, au quotidien et ne pas céder à sa demande?
    Merci de nous permettre de vous écrire. Cela m’aide à prendre conscience de beaucoup de choses notamment à quel point est défectueuse notre relation de couple bien que l’on ne se dispute que rarement;évidemment puisqu’il s’occupe à d’autres choses, voir s’en va, quand j’insiste …..il n’entend pas!…Encore merci et à bientôt, Fanny:)

  • Arbre
    Publié le 20:37h, 09 novembre Répondre

    Lorsque j’ai fait une bonne journée de travail autour de la maison et que je m’attends que mon conjoint voit tout de suite le travail effectué au cours de ma journée, â son retour de travail.. J’attends de l’autre de la reconnaissance.
    Besoin d’être reconnue et félicité. (Je peux aussi me féliciter et me dire que je suis fière de moi, pourquoi attendre de l’autre ce que je sais très bien me dire à moi même.

    Je ne formule pas, je m’attends à…..ce que l’autre voit tout , et les efforts derrière le résultat.
    J’aurais apprécié que tu soulignes le travail qui a été fait aujourd’hui. Ça m’aurait valorisé dans mes efforts a bien faire les choses.

  • ghislaine
    Publié le 10:41h, 06 novembre Répondre

    Bonjour
    je ne comprends pas bien… la suite, c’est bien le texte qui précède ? ou ai-je loupé quelque chose, notamment je pensais accéder à une 2e vidéo ?

    Par ailleurs, voici mon commentaire sur la 1ere vidéo 1 sur les 10 habitudes.
    J’ai trouvé le déroulé, simple (accessible à tous), clair et concis. Merci.
    c’est une bonne synthèse mais je me demande si les notions « contexte de relation » (il y en a tant), « évaluation des criteres décisionnels » (notamment passage d’un stade à l’autre ou retour, rebouclage) + « temps d’assimilation » selon la nature de chacun seront abordés car ils m’apparaissent importants d’identifier au préalable pour la bonne considération et l’intégration du choix des solutions les plus écologiques pour chacun

  • Madau
    Publié le 17:03h, 04 novembre Répondre

    Face à une situation qui me contrarie, je n’arrive pas à le dire à la personne clairement (j’ai peur du conflit, qu’elle me prenne de haut et que ce soit pire). Alors j’attends que la situation se clarifie ultérieurement… En attendant, je rumine beaucoup et c’est très inconfortable !

  • Coccinelle
    Publié le 05:22h, 04 novembre Répondre

    Bonjour Jean Jacques,
    J’ai visionné vos deux premières vidéo et vous avoue que la seconde m’a particulièrement remué.Une prise se conscience assez violente même si, au fond de moi je savais déjà que j’avais une part de responsabilité dans la détérioration de ma relation professionnelle avec mon employeur. Mais inconsciemment dans le déni et l’incompréhension. Il me manquait votre vision pour pouvoir comprendre et analyser pourquoi et comment j’ai pu subir une telle situation pendant huit ans ! Pression et maltraitance morale, absence de valorisation qui m’ont conduit à une perte de confiance en moi et finir sur un burn out, il y a 6 mois. Je me disais pourtant que j’avais tout fait pour améliorer cette situation par la qualité de mon travail, des heures supplémentaires et des tentatives de discussions qui ont échoué. Et surtout j’essayais de me persuader que je n’avais aucune responsabilité dans cette dégradation de relation. Conséquences aujourd’hui pour moi : un profond constat d’échec et un licenciement pour inaptitude à venir dans les prochain mois après 18 ans d’ancienneté et à 52 ans. Je n’étais pas armée pour vivre cela et faire face et je me rends compte que je ne le suis toujours pas. Mais merci d’avoir enfin exprimé une réalité qui m’apparaît tellement évidente. J’ai beaucoup de travail à faire sur moi même..

  • Myrtille
    Publié le 16:23h, 03 novembre Répondre

    Il est essentiel que je revoie ma façon d’être, d’agir …..
    J’espère trouver auprès de vous la force !
    Merci

  • Mireille
    Publié le 08:16h, 03 novembre Répondre

    je n’appartiens pas au groupe de personnes dont il est question
    je n’attends pas , je demande
    je n’interprète pas sans demander si j’ai bien compris si cela me semble ambigu
    je n’accuse pas, si problème il y a je me sens responsable
    j’aime échanger et partager
    je ne suis pas timide

  • Valérie
    Publié le 16:22h, 02 novembre Répondre

    Oui, pratiquer petit à petit en prenant le temps de verbaliser mes besoins, sans attendre que l’autre interprète mes pensées, est plus simple et salutaire 🙂

  • akoto
    Publié le 14:43h, 02 novembre Répondre

    Je suis ancienne etudiante de L AVM02 ,répondre aux questions par écrit est magique,je viens d avoir une inspiration a ma formulation d attente que j avais pensé trouver et déja explicité,et cela après écriture des réponses aux questions que tu as posé jean jacques,merci beaucoup

  • Davide Graceffa
    Publié le 20:06h, 31 octobre Répondre

    Merci pour ces explications cohérentes et inconscientes de notre quotidien qui malheureusement impact notre vie de couple comme ce fût mon cas et le détruise non pas une mais deux fois . La première c est la douleur de l échec et l’incompréhension des raisons de l’autre et la deuxième ,c’est l. Accusation de l’autre à vous projeter dans une auto stigmatisation en vous faisant passer pour pervers et manipulateur alors que vous n’avez voulu que son bonheur, maladroitement certainement, mais à la base et dans le fond avec de bonnes intentions, sincères et aimantés. . Ici j’ai eu mes réponses merci..désormais j’attends la suite pour ne plus reproduire les mauvais schéma relationnels.

  • Dany
    Publié le 12:43h, 30 octobre Répondre

    Merci de votre première vidéo j’attends avec impatience la seconde
    Cordialement
    Dzny

  • NINA
    Publié le 10:40h, 30 octobre Répondre

    Bonjour ,
    Ce n’est pas par hasard si je me suis intéressée a votre vidéo et a vos messages,
    Beaucoup de points dans la liste des 10 habitudes ont tiltés .
    Je me rends compte du travail énorme à réaliser pour avancer ,des blocages que je traîne depuis la petite enfance,toute une vie.
    J’ai déjà essayé de travailler sur ce sujet avec d’autres interlocuteurs ,mais c’est difficile ….
    Je m’accroche et j’espère continuer avec vous.
    A bientôt
    Nina

  • chrystel
    Publié le 06:32h, 30 octobre Répondre

    je suis très contente jean-jacques, d’être tombé par hasard sur votre site. i mais il n’y a pas de hasard et j’avais justement besoin de cette aide pour avancer dans mon objectif. je vais donc suivre vos bons conseils et vous dirais alors ou en est mon évolution dans ce que je veux atteindre. merci à bientôt.

  • nel
    Publié le 05:39h, 30 octobre Répondre

    Bonjour,
    J’ai vu votre vidéo sur l’ancrage. Vous dites qu’il y a 3 méthodes d’ancrage pour arreter un manipulateur (court toujours mon lapin). Comment connaitre ces trois méthodes d’ancrage que n’explicite pas la vidé que j’ai vu. Je vous remercie de m’indiquer le bon lien, puisque c’est important pour moi de commencer avec cette base avant de suivre la totalité de la formation.
    En vous remerciant par avance

  • Irène
    Publié le 08:18h, 29 octobre Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, tout d’abords merci pour cette volonté de partager votre savoir sur les relations humaines. Nous avons tous besoins de vos connaissances pour mieux avancer. Pour ma part, je me pose tellement de questions et cherche par tous les moyens d’y répondre. Grâce à vous, je sens que je m’approche du meilleur pour nous tous sur cette terre. Justement, écouter les besoins de chacun est très bien. La question est : si le besoin de son petit ami nous heurte et que lui insiste en disant qu’il faut savoir donner pour combler ses besoins personnels à chacun. Il me dit de m’ occuper de lui avec une idée sexuelle ( appartement les hommes ne peuvent pas se passer de ça autrement ils sont faux d’après lui. Et moi je ne souhaite pas que cela soit une obligation.. pour lui, si je l’aime je dois le faire.???… enfin c’est compliqué d’ expliquer par message. Je sais qu’il faut savoir recevoir et donner. Mais je suis perdue. Merci infiniment de bien vouloir me répondre selon vos disponibilités . Je veux devenir meilleur tout en me respectant. Peut-être une leçon de vie pour dépasser mes blessures ou tout simplement je dois suivre ses envies sans me poser de questions car c’ est normal de satisfaire. Merci d’av De votre lumière. Excellente journée. Irène qui souhaite la paix, l’harmonie, la sérénité, la joie de vivre, le partage, l’amo Pour chacun de nous.

  • Madeleine
    Publié le 07:31h, 29 octobre Répondre

    J’aime beaucoup vous lire. Ça m’aide. à perfectionner mon cheminement.Je m’aperçois en vous lisant que je suis souvent dans l’attente et je je dis rarement mes préférences. Je laisse plutôt aller et j’accepte trop souvent ce que l’autre propose sans dire nécessairement ce qui me plairait. Je vais commencer au moins à dire ce qui me plairait

  • NAIMA
    Publié le 05:57h, 29 octobre Répondre

    Bonjour,
    Je tiens a vous remercier pour tout effort pour aider les gens a transformer leur vie vers le positif. Lire ou regarder des vidéos ou les deux à la fois.
    Bon courage et sincères salutations

  • Martine
    Publié le 03:36h, 29 octobre Répondre

    OUI Jean-Jacques, CERTES, exprimer, se déplier !
    Mais, à travers toute mon expérience, je pense que la difficulté de la majorité d’entre nous est de

    « OSER DIRE  »

    … et ça c’est un autre problème ;-))

  • Claire
    Publié le 03:20h, 29 octobre Répondre

    Je suis dans.les memes questions qu esperanza personnellement je suis.seule sans conjoint sans enfants et les relations humaines que j ai sont superficielles bienseantes et sans aucune reciprocite d une part j ai 60 ans.et je suis une femme les echanges partout.ou j essaye sont extremenent.superficiels.et de plus en plus j ai exprimer certains besoins clairs a de que je considere etre des amis.ou amies.j ai vraiment.le sentiment de les deranges.ne serais que pour certains deplacements pour une conference interessante ou bien rencontrer un lama a 20’km.de la ou je suis.leur silence me renvoie.a moi et je.me demande si je suis une extraterreste ou. bien ces relations.sont.d une telle superficialite que je dois me resoudre a les abanbandonner mais ce que je sais c est que ces personnes.se dises.dans la spiritualite etc.peuvent predre mille avions pour faire le tourisme spirituel et refuse de m emener voir ce.lama qui est un.hermite.et qui.m.accueillait toujours m.offrait un repas.et la chaleur du coeur et de la fraternite.humaine alors ces gens.je.leur en.veux.vraiment une demi journee tout les deux.mois 20 km je defraie.le.trajet et le temps perdu.alors dans quel.monde on.vit vraiment je.ne peux conduire parce que j ai des poussees de sep et.je refuse d accepter de rompre l avec.les quelques amis qui.me.font du.bien cela.fait 10 ans que.je tourne dans cette attente de relations.humaines.vraies la ou je vis..je sais ecouter peut etre n ai.je.pas ete suffisement.claire.il.me semble que.si je refuse la condescence je veux preserver ma dignite mais vraiment je souffre bcp.de cette solutude et je cherche a m engager.dans.ce qui est.possible pour moi avec des etres humains responsables et.bienveillant et experimentes dans leur domaines merci de laisser ce blog pour.m exprimer et je me sens proche de ce dit esperanza claire

  • Gonthier
    Publié le 01:55h, 29 octobre Répondre

    Un grand MERCI!!!

    J’ai pris conscience, de mon inconscience….
    Je vais plutôt me mettre au boulot… Le chantier, c’est MOI….

  • Hibou
    Publié le 14:25h, 26 octobre Répondre

    Cela me touche car je trouve ça vrai, que souvent on attends que l’autre Nous devine. Exprimer nos attentes nos besoins est une question de pratique mais je crois qu’il faut d’abord se connaître soi-même et savoir premièrement quels sont nos besoins vis-à-vis l’autre. Quoi faire si l’ont nomme nos attentes et qu’e l’autre me refuse en disant qu’il n’est pas comme ça ex: qu’il n’aime pas prendre une marche en amoureux et trouve que j’ai trop d’attente envers lui, alors il se sent incompétent! Moi ce que j’ai besoin c’est un moment dans l’intimité mais c’est Presque impossible… que dois-je faire, le confronter?

  • Marie lucile
    Publié le 07:42h, 25 octobre Répondre

    Merci Jean jacques.
    J’attend que mon époux m’offre de temps en temps des fleurs.
    Mon besoin est il les fleurs ou la sensation d’être quelqu’un de spécial pour lui?
    Mon besoin ne peut il pas être honorer autrement que par les fleurs?
    Si mon époux à compris mon besoin, mais qu’il me répond autrement que par les fleurs (sans me le dire bien entendu). comment je sais que la réponse a été donnée? Et qu’en plus ce n’est pas la bonne réponse pour moi.

    J’avoue toutefois que je n’exprime pas toujours mes besoins de façon claire….

  • Esperanza
    Publié le 13:25h, 24 octobre Répondre

    Merci pour nous aider à cheminer dans la belle (et difficile!) aventure des relations humaines.

    J’ai bien en tête une demande que je souhaite formuler clairement. J’ai eu l’impression d’avoir exprimé ma demande déjà, mais je prends conscience que je n’ai peut-être pas été claire. Mais ce qui me pose un ENORME problème, c’est de savoir si ma demande est légitime. J’ai un grand sentiment de solitude. Je vis seule avec mon fils de 5 ans et souvent je me sens vraiment bien trop seule. La demande que je souhaite formuler plus précisément,, c’est si c’est possible d’avoir régulièrement la présence de cousines à la maison, ce qui selon moi ferait du bien à tout le monde. En tout cas à mon fils et moi c’est complètement sûr.
    Ce qui est difficile pour moi, c’est la crainte d’être blessée si l’on me répond non. Et puis je me dis, qu’ils ne sont pas là pour combler mes besoins. Ce n’est pas leur rôle.
    Je leur ai déjà exprimé mon désir en réalité mais sans parler de moi ce que ça m’apporterait, sans dire que je me sens seule, que c’est très difficile pour moi, et que cette présence nous ferait beaucoup de bien à mon fils et moi. Parce que je me dis que c’est leur mettre de la pression, ils ne sont pas là pour combler mes besoins.
    J’ai simplement dit que « ça ferait du bien à tout le monde » (et je le pense vraiment). Mais je n’ai pas posé la question cash: est ce que c’est possible?…. mais dans ma façon d’avoir abordé, je pense que c’était quand même plutôt clair…. je pense qu’ils n’ont pas le même désir/besoin que moi et du coup je n’ai pas le courage d’affronter la réponse….

    D’une manière générale, si je n’ose pas demander clairement quelque chose qui puisse satisfaire mes besoins, c’est cette peur qu’on me dise non. Surtout dans les moments de grande fragilité comme c’est le cas actuellement où j’ai des grands besoins d’aide, soutien, justement, mais je n’ose pas demander…. j’ai peur de déranger… et peur d’avoir des demandes trop grandes…
    ESt ce que je suis la seule à avoir ce genre de problème? Quand c’est des gros besoins de fond, c’est quand même délicat…. ce n’est pas aux autres de combler nos besoins en fait…….

    Mais le truc, c’est que ça fait souffrir de ne pas oser de demander! je souffre de me dire qu’ils s’en foutent. J’ai conscience que j’entretiens un sentiment de rejet comme ça, et de l’amertume vis à vis de ceux sur qui j’ai des attentes.

    En exprimant mes besoins et en entendant les leurs, sans doute que ça me permettrait de comprendre et accepter leur refus.

    Je m’en sors pas bien avec tout ça…. si ça parle à quelqu’un je veux bien un retour 🙂

    • Marie-Claude
      Publié le 15:38h, 28 octobre Répondre

      Bonjour Espérance,

      Je t’encourage à demander de l’aide , comme tu le fais en ce moment avec ce commentaire
      Tu t’exposes ? Oui … Tu auras un refus ? Oui … mais tu peux aussi avoir un retour … une écoute …
      Si tu ne demandes pas , c’est assuré tu n’auras rien …
      Alors courage … Invite tes amis , ou ta famille et tu auras au moins 50 ou 99% de chance d’avoir un retour … Que risques-tu ?
      Pose un acte : formule avec soin ton invitation , décide d’une date d’ un horaire et d’un lieu…
      Réponse négative ? Pas grave c’est le début d’un mini- relation
      Ne lache rien , persévère c’est le bon chemin … Tu as un si beau un prénom … «  Espérance « 

  • Eric
    Publié le 01:21h, 21 octobre Répondre

    Salutations à vous,

    Un simple mais très reconnaissant merci pour ce vidéo professionnel et simple à comprendre.

    Il est temps pour moi de me retrousser les manches et de débuter ce que j’ai visionné. Ne pas croire, mais expérimenter ces simples mais importants conseils et prises de conscience.

    Il appartient à nous (moi dans le cas présent) de faire ce travail, On peux me faire des repas, les pré-mastiquer pour moi, me les mettre dans la bouche, mais la digestion sera faite par mon propre estomac et par personne d’autre que moi (mon corps). C’est ce que veux dire le dicton : Aide toi et le Ciel t’aidera !
    Il n’est jamais trop tard pour bien faire dit-on. C’est ce que je me dis, malgré la mi-cinquantaine.
    Donc, je débute un nouvel « emploi », un nouvelle session de croissance personnelle, un nouveau jour commence pour moi.

    Merci à vous infiniment…….et au possible trois fois plus. -The sky is the limit ? NO, the sky is not even the limit, but far beyond.

    Erick D.

  • gene Vernet
    Publié le 14:41h, 20 octobre Répondre

    Ayant eu un père autoritaire ,cassant , insatisfaisant , et pour qui une fille devait 1 se marier 2 avoir des enfants ou etre religieuse ou assistante sociale moi qui revais de faire les beaux arts je suis tombee malade gravement jusqu a faire une NDE a 20 ans. La petite enfance a été simple car nous etions 4 et vivions libres ds un grand jardin. Des 10 ans multiples angines . Pas le droit a la parole. Comme j avais une nature rebelle mais tenue au silence j ai multiplié les pb de santé. Suis devenue dépressive et le medecin de famille est intervenu aupres de mon pere pour qu il me laisse partir sinon ne repondait plus de rien. Je suis partie la peur au ventre ds un monde inconnu car nous vivions en vase clos et n avions pas d amis.. Ce fut tres dur et’j ai vécu des annees de petits boulots les dents serrees et raide comme un I n exprimant jamais rien de mes desirs et peurs. J ai ete une errante solitaire et muette. . Il a fallu que je rencontre mon epoux a l age de 43 ans pour que je me pose et encore des annees pour comprendre grace a lui que j avais des droits. Celui de m exprimer . En ce qui concerne mes desirs il a fallu bcp de temps de patience et d amour pour que je puisse en exprimer. C etait au point qu en voiture je n osais pas dire que j avais un besoin pressant ! Mon epoux tombait des nues devant moi si verrouillee et en souffrance. Le chemin de la liberté d exprimer un desir important pour moi comme faire de la peinture a pris encore 6 ans. Me sentir exister quelle decouverte! Avoir des droits et des desirs quelle liberation. Decouvrir la communication l ecoute et etre entendue quel bien etre! J ai pris confiance avec cet homme bon genereux attentif aimant et toujours soutenant ds mes besoins et desirs. 6 ans et demi de psychanalyse ne m ont pas guerie de toute ma douleur mais m ont sauvee car j ai connu des periodes de desespoir. Cela fait 30 ans que nous faisons route ensemble. Je peux etre qui je suis avec lui son amour est inconditionnel. Il est ma force et ma liberté d etre qui je suis. Je l ai laissé etre qui il est un scientifique passionné., un etre independant, un ami rare et genereux de coeur. Nous partageons des passions communes que nous avons vécues ds des voyages extra ordinaires. Nous partageons la musique les lectures et bien d autres choses agreables. Chacun respecte les desirs et besoins de l autre. Il n y a plus de peur en moi a dire demander exprimer. Par contre mes relations aux autres sont encore difficiles. Je ne me livre pas. Je suis tres solitaire. Ds mes annees d errance je n ai pas ete epargnee et c est cette peur des autres qui me fait vivre tres en retrait .et sur mes gardes. Encore du chemin a faire pour etre celle que je suis face a l autre cet inconnu ….et pour m ouvrir en confiance et ne pas me sentir nulle ou differente ou originale ou speciale comme ils disent! Et la y a du boulot! Cela fait 2 ans que je recule au moment de rencontrer les 19 inconnus du Reseau d Ecriture ou j ai accepté de rentrer …et ou l incognito me convient. Mais la je risque l exclusion. J ai peur du regard des autres sur ma personne car je me sens mal a l aise et devalorisee a mes propres yeux. Car mon ecriture est parait il tres appreciee. Il y a aussi ce foutu perfectionnisme qui tue tout. Bon j ai dépassé le cadre de la question ! Pardon et merci de me lire Geneviève

  • Patrice
    Publié le 07:47h, 20 octobre Répondre

    Bonjour Jean-Jacques, depuis que j’ai pris conscience qu’il me fallait changer, évoluer, je me suis heurté à un mur.
    J’avais cette impression de me battre contre quelque chose d’invisible et d’envahissant qui me rongeait de l’intérieur.
    Votre première vidéo m’a permis d’identifier ce qui me troublait à ce point. Mettre ainsi des mots sur ce me préoccupe rendra mon travail plus simple.
    Patience et volonté.
    A moi de réussir maintenant.
    Merci beaucoup

  • Marie Tremblay
    Publié le 22:43h, 19 octobre Répondre

    Merci Jean Jacques

    La séquences des dix habitudes met en évidences et en lumières les étapes douloureusement traversées dans mes relations. Je me suis libérée de relations toxiques. Je me suis choisie!
    Je m’efforce de libérer la personne que je suis en me débarrassant des déchets relationnelles qu’on a déposés sur moi à l’enfance. Libérée de ces charges, je peux entreprendre de me bâtir sur de nouvelles bases et nouveaux schémas. Déjà le premier vidéo est un précieux guide.
    J’ai des relations à clarifier, à fermer et d’autre à commencer. Donc tous tes conseils me sont utiles en même temps.

    À bientôt
    Marie

  • Nina
    Publié le 14:43h, 19 octobre Répondre

    Bonsoir Jean Jacques
    Je découvre vos vidéos qui me parlent
    Vivant seule je n’ai pas à appliquer avec 1 conjoint
    Mais je retrouve l’exacte fonctionnement qui était celui du couple que j’ai vécu jadis
    Aussi votre vidéo peux s’étendre à toutes relations couples,enfants ,parents ,collègues de travail excetera.
    Donc ce support va m’aider pour bien d’autres relations
    Je vais continuer à visionner vos vidéos
    Mettre en pratique au mieux
    Pour d’abord être en accord avec moi même
    Et le reste suivra
    Bien à vous
    Belle soirée

  • Bénédicte
    Publié le 14:25h, 18 octobre Répondre

    Bonjour Jean Jacques,
    Cela fait un an que je vous écoute attentivement et surtout que je m’applique à mettre en pratique vos précieux conseils.
    Vous m’avez beaucoup aidée et je vous en remercie .
    Je partage également avec certaines personnes qui en ont besoin et sont receptives.
    Merci merci

  • Valentine
    Publié le 11:27h, 18 octobre Répondre

    Bonjour Monsieur Crève-Coeur, j’ai été intéressée par la première vidéo mais je ne souhaite pas poursuivre l’expérience, car je suis déjà engagée dans une autre formation de longue durée. Et comme vous aimez les images, vous comprendrez certainement qu’on ne peut pas courir plusieurs lièvres à la fois. Merci donc de me retirer de vos listes et de ne plus m’envoyer de courriels. Merci d’avance ! Bonne continuation à vous.

  • Saip
    Publié le 05:17h, 18 octobre Répondre

    Votre vidéo est fort instructive. Ou placez-vous la résignation? Trop de concessions fait qu’il n’y a plus d’attente, ni conflit, mais confrontations inutiles.
    Dites moi ce que vous en pensez?

  • KAT
    Publié le 04:47h, 18 octobre Répondre

    Bonjour Jean-Jacques ! j’ai visionné votre première vidéo et elle m’a beaucoup interpellée. il y avait certaines choses dont j’avais conscience mais grâce à cette vidéo j’en ai compris l’ampleur.
    Mais pour ce premier point, j’aurais souhaité savoir comment dire à l’autre ce qu’on on attend de la relation sans que ça passe pour un reproche ou sans que la personne le prenne mal.
    J’ai pourtant essayé de mettre en pratique ce premier point. D’une voix douce et conciliante mais mon interlocuteur a pris ça comme un reproche voir une critique. D’où ma question : Comment faire passer le message sans passer pour une éternelle insatisfaite ?
    Merci

  • Agnès
    Publié le 13:47h, 17 octobre Répondre

    Je ne compte pas que mes commentaires soient publiés.
    La personne la plus proche de moi parle espagnol.
    Quelle incidence ?
    La relation loin dans le passé qui a échoué date de 18 ans.
    Pensez vous judicieux d’y revenir vu que la personne est à 1000 km et n’a pas

  • prov
    Publié le 15:03h, 16 octobre Répondre

    bonjour j ai visionné la vidéo et sa me parle beaucoup et j ai commencer par habitude 1 etj ai répondu a vos questions et je dois les mettre en pratique maintenant

  • Cristy
    Publié le 05:27h, 15 octobre Répondre

    Merci pour le cours.
    Je voudrais meilleurer ma capacite’ de parler avec les hommes sans avoir des incomprhensions. Le language feminine et maschuline sont differents. Je ne veux pas perdre ma femminilite’
    Pour etre compris. Dans La vie personelle et professionelle sourtout il y a le language des hommes. Si une dame parle souvent est mal interprete ‘
    Pardonnez moi mon francais.
    Merci encore

  • Patou
    Publié le 03:15h, 15 octobre Répondre

    OK, c’est exactement ça! Comment dire, pas à pas, élan et retour de bâton inclus…
    Pourquoi donc est-ce si difficile, même quand on utilise « la parole pleine comme un fruit mûr? » (cf Môrice Bénin)
    Je cherche depuis 20 ans, comme vous, dans le développement, ce qui m’éviterait de rencontrer encore et encore l’ouroboros, ce serpent qui se mord la queue…
    Et malgré tout, je continue à buter sur les pierres du chemin, à saigner et à me relever.
    Et si tout simplement je laissais venir les demandes au lieu de les devancer? Oui, mais la peur sous-jacente est; y aurait-il des demandes?
    La solitude est une bête très cruelle quelquefois!!!
    Je vous suis, et je vais me suivre à travers vos conseils.
    Et remettre à nouveau mes pas sur le chemin.
    Merci pour votre lucidité et votre engagement à faire des relations quelque chose d’humain.
    Patricia

  • Loulou
    Publié le 17:31h, 13 octobre Répondre

    J’ai mal a m’exprimer on Française, sur tout l’écrire, mais ma compression est plus tôt bénin. Je souhaite suivre votre publications car je trouve que j’ai beaucoup a travailler sur mes actitudes et mes expectations.

    La explication du rapporte de nos exptecations d’adults que nous devait arriver sans les exprimer m’a donne beaucoup a penser.

  • Souha
    Publié le 17:30h, 13 octobre Répondre

    Je vous remercie infiniment
    Cette académie va certainement m’aider à mener une meilleure vie

  • Maggie
    Publié le 14:57h, 13 octobre Répondre

    Merci pour vos courriel. Habitude Toxique #1: Attendre. Conseil #1 Explicitez à l’autre vos attentes et vos besoins. Qu’est-ce que j’attends de l’autre cocernant mes besoins, Je lui ait dit Je parle non seulement pour moi mais aussi pour mes chats. Ils sont malade et vieux comme nous. Cela me fait mal de les voir soufrir sans aide médicale appropriée. Nous nous endurcirons si nous ignorons nos besoins et les leurs. En fin, il est d’accord de faire un rendez-vous avec l’hôpital vétérinaire de deux heures et demi d’ici. Mission accomplie.

  • Roxanne Alvyne
    Publié le 12:09h, 13 octobre Répondre

    Bonjour Mr Crèvecœur,

    Dans la série concernant les 10 habitudes toxiques, je vous remercie pour tous vos courriels. Toutefois, sauf erreur de ma part, j’ai reçu ce jour le chapitre no4 sans avoir reçu le no 3.
    Encore merci pour votre réponse.

  • bcos
    Publié le 11:57h, 13 octobre Répondre

    et si l »autre’ evite la rencontre/ se cache/ montre qu’il n’a aucun ‘besoin’ ‘d’entendre/ repondre au besoin qui lui fait mal/ peut-etre/ l’agace/
    merci/

  • Pat
    Publié le 00:47h, 13 octobre Répondre

    Bonjour,

    Je trouve que vous donnez de très bons conseils et qui peuvent améliorer profondément nos relations. mais je pense qu’ils peuvent aussi être le facteur déclenchant d’une profonde remise en question et d’un changement radical de vie. Cela pousse a sortir de sa « zone de confort » et prendre des décisions qui peuvent générer beaucoup d’angoisses et d’incertitudes.
    Pourriez vous nous expliquer comment cultiver ce ressenti en nous qui est de faire confiance en la vie mais qui n’est pas facile de garder en soi continuellement.
    Félicitation pour ce que vous faites.
    Cordialement
    Pat

  • marina
    Publié le 08:21h, 12 octobre Répondre

    Bon jour

    C’est video des 10 mauvais habitudes ,ma donner le corage , ensai de trouver une solution pour ma famille et moi.
    je aimerai vraiment trouver une solution pour comuniquer avec mon mari.
    on est toujours dans le conflit ,et les non dit par consequence les frustation..
    je me suis trouver dans les 10 mauvais habitudes !!!!!.

    Marina

    Merci

  • STROIA
    Publié le 04:34h, 12 octobre Répondre

    Merci beaucoup pour les conseils.
    Très éducatif et aussi très instructif.
    J’ai partagé votre premier vidéo gratuit avec mes amis du cœur et aussi avec une personne que j’aime mais qui n’arrive pas a sortir du son passé.
    Bien à vous
    Cordialement
    Simona Stroia

  • Abdelkader
    Publié le 12:27h, 11 octobre Répondre

    Les habitudes tuent la réflexion , il faut prendre en considération la spécifié de chaque situation, de chaque fait

  • Jean-Claude
    Publié le 02:01h, 11 octobre Répondre

    Bonjour, Je viens de m’inscrire pour une raison toute simple ! je suis arrivé aux mêmes conclusions ! Je n’arrive pas à comprendre comment fonctionne l’humain. Je travaille dans le bien être et j’accompagne les personnes pour un mieux être. Malgré cela avec les informations, les résultats d’autres personnes, Etc. ils vont vers d’autres expériences ? Est-ce vraiment la peur ou est-ce qu’ils cherchent une personne qui fasse le travail à leur place ?????????
    Peut-être que je vais en apprendre plus avec vous !
    Merci
    J-C

  • mico
    Publié le 01:16h, 11 octobre Répondre

    oui j’ai apprécié tes analyses sur la communication….j’avais déjà écouté tes vidéos ce qui n’est pas dit….je crois’ c ‘est que nos peurs d’agir ont besoin d’être mises en lumière pour les affronter et enlever les obstacles à la bonne attitude

    voilà mais je préfère les vidéos à regarder plutôt que de lire de grands articles
    amicalement et merci

    ta « crise » va mieux??

  • charles
    Publié le 05:45h, 10 octobre Répondre

    Bonjour,? »
    J’ai commence a poser des actes , c’est difficile pour moi,mais j ai eu des réponses à ma question était  » qu ‘attends tu de notre amitié ? Par contre je suis d’un naturel impatient qui peux être une qualité cache pouvez vous me dire ou du moins me donner des piste pour la replacer dans un bon conteste? Merci d avance

  • Abdellah
    Publié le 09:40h, 09 octobre Répondre

    Merci pour les conseils vous nous avais explicité dans le premier vidéo. Je pense qu’ils sont vraiment utiles plus que je puisse améliorer mon relationnel que je trouve aujourd’hui une chose élémentaire pour avancer sur le plan professionnel, familial et social.

  • Juliette
    Publié le 06:32h, 09 octobre Répondre

    Bonjour,
    J’aimerais progresser dans la relation avec mes enfants, notamment mon fils (9 ans) qui grandit et avec qui la confrontation est maladroite. Sur l’habitude #1, je pense trop attendre avant de formuler mon besoin d’être écouter quand je lui demande quelque chose…Je répète, de plus en plus fort pour finir énervée et agressive…Je vais donc essayer de formuler mon besoin d’être écoutée, plus explicitement, notamment en créant un contact physique (lui toucher l’épaule), cela avant de formuler ma demande (aller se laver les dents ou autre…). Je connais cette solution et je sais qu’elle marche, mais je ne la mettais pas assez en oeuvre.

  • Sylvia
    Publié le 04:13h, 09 octobre Répondre

    Déjà merci d’exister le ton de votre voix est déjà un encouragement tout résonne en moi pourtant je travaille à mon éveil spirituel depuis de nombreuses années mais … je vis une situation personnelle difficile avec un 2 eme mari alcoolique alors merci de de réinitialiser mon savoir que je laisse en stanbeil salutations Sylvia

  • Chantal
    Publié le 19:44h, 08 octobre Répondre

    Merci tout d’abord. Ce que j,attends de l,autre en ce moment. J’attends de l,empathie, suite à des inquiétudes multiples. pas nécessairement une solution ou un commentaire, seulement une écoute, me faire prendre dans ses bras, sentir que je suis écoutée.et rassurée. Le besoin de tendresse. Non je ne lui ai pas communiqué et sent une maladressse pour le demander.
    La formulation est sous forme de reproche.
    Ce que je pourrais faire c’est le demander calmement yeux dans les yeux avec de la tendresse.

  • Anneg
    Publié le 18:28h, 08 octobre Répondre

    En pleine séparation d’une relation de 30 ans, je prends conscience de mon incompétence relationnelle dans la sphère intime.
    Je n’ai pas respecté mes besoins fondamentaux dont je n’avais pas conscience en fait.
    Merci infiniment pour ces partages. Au travail pour les travaux pratiques.

  • Yvonne
    Publié le 15:28h, 08 octobre Répondre

    « Les 10 Habitudes toxiques »
    Bien observé, analysé, transmis…
    Oui 2 pour la destruction c’est sur!
    en même temps 2 pour la construction paraît essentiel… avoir le même désir de réalisation, d’évolution; être sy,chrone pour entrer dans le mouvement… ensemble
    parfois le rêve amène une autre princesse ou un autre prince et l’expérience est arrêtée…

  • Céline
    Publié le 15:08h, 08 octobre Répondre

    Merci pour vos precieux conseils qui m’aident à mettre en lumière quelques habitudes néfastes et surtout la façon utile de les corriger afin de développer une relation saine et épanouissante

    Mémoire cellulaire comment effacer ces relations qui se sont terminées sans confrontation

  • Bestaoui
    Publié le 17:38h, 07 octobre Répondre

    Bonsoir Jean-Jacques
    Votre vidéo à été pour moi un grand réconfort. Mais je n’ai pas de problème pour le premier point car je réclamais mes besoins mais le problème c’est qu’ils étaient ignorés et la je rejoins les autres points car je continuais à espérer qu’un jour je serai entendu et satisfaite mais hélas 19 ans de mariage et ça n’est jamais arrivé. J’ai fini par divorcer. En découvrant la vidéo des 10 habitudes qui empoisonnent votre vie , d’abord j’ai pleuré puis j’ai compris que je n’avais rien à me reprocher.
    Merci Jean-Jacques. J’attendrai de vous lire avec impatience.
    Cordialement.
    Naouel

  • Rosine
    Publié le 17:35h, 07 octobre Répondre

    J’ai pris du temps pr répondre mais vs m’avez encourager Bcp merci

  • Eddy
    Publié le 16:21h, 07 octobre Répondre

    Bonjour.
    Je me rends compte à quel point notre quotidien et nos habitudes sont influencés par notre entourage, notre éducation comme vous le dites si bien dans la vidéo.
    Combien de fois j’ai entendu qu’il ne fallait toujours donner mes ressentis, qu’il fallait que je fasse des concessions car y’a des gens plus malheureux et inconsciemment peut être ou non je trouve cela insupportable.
    Je vais apprendre cela dit à dire les gens moins brutalement avec plus de diplomatie certainement pour éviter que tout le monde se braque ce qui permettra d’avancer.
    Je suis curieux de connaître la suite.